Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je coule ! à l'aide...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Notre santé au quotidien...médecine traditionnelle
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ides60



Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 25
Localisation: rhône alpes

MessagePosté le: 04-09-2011 12:41    Sujet du message: Je coule ! à l'aide... Répondre en citant


J'étouffe. Je crêve de solitude.

C'est compliqué d'expliquer toute une vie à quelqu'un et de geindre sans cesse, ce n'est pas mon but. Mais j'arrive à un stade où mon quotidien se referme sur moi. Je n'en peux plus de ne pouvoir parler à personne.

Bien sûr j'ai mon travail, mais dans le boulot on se réfugie dérrière une image et on est plutôt à l'écoute des autres. C'est pas là qu'on peut tisser des liens.

Chez moi, j'ai un mari qui a une forte personnalité et qui me "gomme". Donc, je me referme, je m'isole, je m'étiole...

Pourtant on dit que je suis aimable, drôle, gentille, tolérante, je crois qu'on peut parler de quasiment tout avec moi, j'aime apprendre des autres.

Je ne cherche pas l'amour pour l'instant.
Simplement un peu d'air, d'évasion, d'amitié, une main tendue....

Puissiez vous m'entendre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LE FRANC



Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 472
Localisation: sud-ouest

MessagePosté le: 04-09-2011 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

et alors ides60 ...............................au stade où tu en es il te faudrait consulter ton médecin traitant qui pourrait déjà t'écouter et t'aiguiller vers un confrère, - il ne faut pas que tu baisses les bras et surtout pense que tu te sous-estimes et au contraire il te faut absolument trouver un dérivatif qui corresponde à ce que tu aimes : en ce moment c'est la reprise dans les villes et village des inscriptions dans les associations et je peux te dire que depuis que je me suis inscriteau club de ma commune ma vie a changé et je me sens moins seule : randonnées, petits voyages, coutures ou jeux de société ou autres........................
il te faut faire le premier pas et tu verras .....................

tiens bon
monique
_________________
> La parole est la pensée extérieure, et la pensée est la parole intérieure.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lefebvre



Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1655
Localisation: La Champagne

MessagePosté le: 05-09-2011 06:13    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Ides60
Monique a raison, ce n'est pas ici que tu trouveras des réponses à tes angoisses. Tout au plus, des échanges de belles paroles de réconfort, mais je ne suis pas certain que ce soit cela dont tu as vraiment besoin.
Il faut que tu cherches autour de toi, dans ta ville. Toutes les associations manquent de volontaires, surtout dans le social. Là, je suis certain que tu trouverais de quoi t'occuper l'esprit...et plus si affinité.
Bon courage...

_________________
DANIEL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 05-09-2011 09:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

As-tu fait part de ton malaise à ton mari ? car s'il tient à toi, il peut prendre conscience qu'il te manque des choses dans ta vie, et changer d'attitude, voire t'encourager à faire des choses nouvelles.

D'après ta description, je suis prêt à parier que tu n'oses pas. Essaie au moins une fois, c'est la seule façon de savoir. Quelqu'un de bon sens m'a dit et répété "ne jamais croire, toujours être sûr". La solution est peut être plus proche de toi que tu ne la penses. il faut vaincre tes angoisses au moins une fois, et te lancer. Le résultat peut être inattendu.
bon courage.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ides60



Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 25
Localisation: rhône alpes

MessagePosté le: 26-09-2011 18:41    Sujet du message: En parler Répondre en citant

Bien sûr que j'ai essayé d'en parler avec mon mari mais lui ne veut rien entendre. Je me pose trop de questions = c'est son crédo et c'est le boulot qui m'épuise. Je suis trop bonne, donc trop bête, je veux trop en faire, bref tout est ma faute et on ne doit absolument plus aborder le sujet.

Bien sûr, je suis suivie : antidépresseurs et anxyolitiques, j'ai même essayé les psy, l'hypnose mais pour les psys est-ce comme pour les melons "il faut en gouter 50 pour en trouver un bon" ? Je fais des séances de shiatsu mais tout est long, cher, et pour des progrès si lents, si maigres !

Avant de sombrer dans cette sévère dépression j'étais trésorière de deux associations, un club de karaté où pratiquaient mes garçons et un club de danse que je fréquentais le plus possible. Mais je n'ai plus envie de responsabilités et de courir dehors le soir jusqu'à point d'heures. Me confronter aux autres et les écouter ne m'est pas toujours agréable en fait parce qu'eux sont dans la vie, dans l'envie, dans le faire, et moi je suis sur la réserve, dans un no man's land, solitaire et me sentant très coupable d'être sur la touche.
_________________
"on écrit mieux, mieux qu'on ne dit,
on ose tout ce que la voix bannit"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 15-11-2011 15:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sur qu'on a vu sa détresse, tout le monde l'a vu... Je suggère à miss Ides60 de rester sur la
défensive, la détresse est exploitable, il n'y a rien de bien nouveau. D'autant que j'ai vu également
qu'il est maintenant question d'argent gagné, d'actions humanitaires en Afrique et ailleurs. On va
peut-être entrer dans le vif du sujet...

Pour ce qui concerne le domaine psy, laissons donc la parole - s'il désire la prendre - au Belge italien
d'adoption, Giani il pollice verde (Jean Wilmotte). Qu'il donne d'abord un avis, après on pourra peut-être
penser à donner le nôtre. Un avis qui ne sera en rien un conseil, ce ne sera rien de plus qu'un avis...

Les troubles psychologiques ne se guérissent guère via un forum et la santé mentale est un bien trop
précieux pour qu'il soit confié à n'importe qui...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 15-11-2011 17:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Je suis totalement d'accord avec Finn. Quand j'étais gamin, à l'école primaire, un instituteur avec créé un spectacle pour nous, intitulé Le Marchand de Bonheur, en référence à un succès des Compagnons De La Chanson.

Aujourd'hui, les marchands ce bonheur sont partout. Mais ils sont surtout marchands. Leur but est moins notre bonheur que le leur, via leur portefeuille, au détriment du notre(*). Alors tous ceux qui nous vendent des recettes pour être heureux, il faut s'en méfier. Souvent ce sont des escrocs, et parfois des rabatteurs de sectes, qui aiment les gens fragilisés. Il y en a sans doute des bons dans le lot, encore faut-il avoir assez de discernement pour les trier. Et comme m'a dit un jours quelqu'un, c'est comme les melons, il faut en gouter dix pour en trouver un bon. (Personnellement, avec les melons, j'ai un meilleur pourcentage de succès...)


(*) On peut le dire autrement : l'argent ne fais pas le bonheur, mais si quand même. Notre argent fait leur bonheur
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ides60



Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 25
Localisation: rhône alpes

MessagePosté le: 15-11-2011 20:05    Sujet du message: réponse d'Ides60 Répondre en citant

Merci à tous d'avoir donné vos opinions.

J'ai confiance en certains d'entre vous et bien décidée à suivre leurs avis.

De toute façon, je suis suivie et je vis avec ma dépression depuis tellement longtemps que je commence à la connaître assez pour la gerer.
Ce sont les coups de" flingue" qui parfois me laissent sans espoir, mais généralement ça ne dure pas. Mon travail m'aide à traverser les crises et à attendre des jours meilleurs.

Je suis suivie et traitée régulièrement, par des personnes en qui j'ai entière confiance et qui connaissent parfaitement mon cas.

J'ai décidé d'intervenir sur ce forum pour me faire des amis et discuter un peu parce que j'habite au fin fond d'une campagne et que lorsque je suis chez moi, je m'y terre, je m'y ressource et je refuse d'aller affronter les autres.
Je me suis dit qu'un début via quelques messages, ce serait un 1er pas pour avancer...

La bonne nouvelle c'est que je vais avoir une promotion dans le cadre de mon travail ce qui me légitimera vis à vis d'anciens chefs qui m'ont laissée glisser sans d'âme et sans aucune aide.

Voilà où j'en suis et j'espère chaque jour faire un petit peu mieux. Par contre, j'aimerais que cette saleté de maladie se soigne comme une autre = on diagnostique, on traite, on guérit ou on passe à des traitements plus forts et on guérit.....
Cette maladie, c'est comme tenter d'avancer dans un marécage, la glue vous aspire, on a de plus en plus de mal à décoler les pieds du sol et le brouillard, le gris qui y règnent, vous fait parfois désespérer de retrouver la terre ferme et la lumière.
Elle est aussi tellement dévalorisante que si l'on y prend pas garde elle peut très vite vous amener à la destruction.

J'ai beaucoup de plaisir à venir discuter avec certains d'entre vous et ça me fait beaucoup de bien parfois.
Merci
_________________
"on écrit mieux, mieux qu'on ne dit,
on ose tout ce que la voix bannit"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 15-11-2011 21:12    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Souvent dans la dépression on a une baisse de l'estime de soi. Cette promotion doit pouvoir t'aider. C'est le signe que tes chefs croient que tu es capable de plus que ce que tu fais en ce moment. Si ça se trouve, ils croient plus en toi que toi même.

Cette maladie n'est pas comme les autres. Car pour en sortir, il ne suffit pas de prendre des médocs. il faut aussi y mettre du sien. Et c'est là où, souvent le bât blesse. pour lutter, il faut en avoir envie. et pour ça, il faut être stimulée. Cette promotion est un excellent booster. A toi de savoir la valoriser. Personne ne peut le faire à ta place.

La méthode Coué peut aussi être utile. S'ils t'en croient capable, il ne faut surtout pas les décevoir. Alors se répéter "s'ils disent que je peux le faire, c'est que je peux, ils sont meilleurs juges que moi, car ils ont un regard exterieur, objectif, pas pollué par mes états d'âme" le plus souvent possible en cas de doute.

Et je ne sais plus si je t'avais déjà fait part de petites phrases qui m'ont moi même guidées dans mon existence, et que j'ai parfois livré aux autres pour les aider :
- quand tout va bien, l'optimisme est un luxe, quand tout va mal, c'est une nécessité.

- Si, quand vous étiez petit(e), vous ne vous étiez pas relevé(e) une fois de plus que vous êtes tombé(e), vous marcheriez toujours à quatre pattes...


Bon d'accord, ce sont des mots. mais que fait un psy, sinon utiliser des mots ? (non, je ne suis pas psy, mais j'ai toujours travaillé avec de l'humain, ça aide). Et au moins, moi je te les livre gratuitement. N'ayant aucun intérêt, je ne peux être que sincère.

Bon courage et à bientôt.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 19-11-2011 13:58    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Je n'entre jamais dans cette rubrique. C'est la 1ère fois.

Ai-je pressenti que quelqu'un n'était pas bien, je ne sais, mais "je suis entrée" et j'ai vu ton mal être Ides dans cette rubrique-ci ce jour.

Tu es quelqu'un de bien, cela se sent à relecture de tes textes.

Tes employés ont su reconnaître tes valeurs, pour preuve ils t'ont changée de poste.
Tu es dans un groupe - à ton travail - ou tu sembles te plaire.
C'est beaucoup d'apprécier son travail.
Celui-ci ne suffira pas complètement à t'aider à sortir du mal être ou tu te trouves pour l'instant, mais il y contribuera sans doute en parti.

Il est difficile de donner son avis, d'ailleurs il n'y a pas d'avis à donner, à quelqu'un qui se trouve confronté à un moment de sa vie, à une grande solitude.

Il est difficile de donner son avis, nous pouvons seulement donner des idées.
Actuellement tu es fatiguée Ides, c'est pourquoi tu ne pourras sans doute pas te tourner vers les autres, vers des groupes de personnes qui se réunissent pour marcher, etc ...
Mais cela viendra peut-être un jour.
Tu arriveras peut-être un jour aller vers ces groupes de personnes.
Alors tu partageras avec elle, la marche, les réunions etc ...
IL n'est nul besoin d'être à la retraite pour se faire.
J'espère que tu pourras le faire un jour, car tu sembles avoir besoin d'aller vers les autres.

Mais je pense que tu n'en es peut-être pas encore là.

Il est un faite que le net, ne peut aider tout le monde.
Le net, est un endroit ou l'on vient se divertir, échanger avec d'autres, s'évader aussi.

Mais il ne suffit pas.

Ton mari arrivera à comprendre qu'il te faut être soutenue, épaulée.

La famille est un grand plus je pense.

Sinon, il faut une grande force pour sortir du mal être seul (le).

La grande force, ne peut l'être dans tous les domaines non plus.
Certains croient que d'autres sont forts, mais ils donnent le change souvent.

Le mal-être arrive lors de grands bouleversements de l'existence.

J'ai pu relire que tu étais bien suivie.
Tu vas y arriver, il suffit d'un peu de temps.

Il faut que tu sois bien entourée, d'affection, l'affection est un grand plus aussi.

A bientôt de te relire, et relire que cela va mieux Ides.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Notre santé au quotidien...médecine traditionnelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com