Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'énergie éolienne.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Environnement, protection de la planète
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 12-01-2012 08:18    Sujet du message: L'énergie éolienne. Répondre en citant

L'éolienne, une énergie pas si verte?


Par Léonore le 11/01/2012 à 17:41


Une éolienne fonctionne 25% du temps. Pour le reste, d'autres énergies prennent le relai.

AFP/GERARD JULIEN

Un rapport du Think Tank anglais Civitas rapporte que l'énergie éolienne ne limiterait pas les émissions de CO2 et coûterait trop cher.

L'énergie éolienne est-elle aussi verte qu'on l'imagine? Un rapport du Think Tank anglais Civitas remet en cause la pertinence de son utilisation. Selon Ruth Lea, l'auteur de l'étude, le rapport investissement/bénéfice de cette énergie généralement décrite comme une solution d'avenir n'est pas rentable, ni en terme de prix ni en ce qui concerne les économies d'énergie.

Premier problème soulevé par l'économiste: les émissions de CO2. En effet, si les éoliennes en activité permettent de produire de l'énergie verte, elles se transformeraient en point noir pour l'environnement lorsqu'elles sont à l'arrêt. "Modifier le rythme des centrales à gaz leur fait consommer bien plus que si elles conservent un rythme régulier", explique-t-elle. Or, selon le rapport annuel du Réseau des Transports d'Electricité (RTE), une éolienne ne fonctionne que 25% du temps.

La mise en place du parc éolien coûteuse en énergie

Selon Yannick Régnier, chargé de mission au Cler, le Comité de Liaison Énergies Renouvelables, l'argument du rapport Civitas est un non-sens. "C'est vrai que parfois le vent tombe, et qu'il faut recourir à d'autres énergies mais quand elles fonctionnent, les éoliennes limitent le fonctionnement des centrales à gaz".

Ruth Lea dénonce également les consommations de CO2 liées à la mise en place et à la maintenance des éoliennes. Christian N'Gô, auteur de L'énergie: ressources, technologies et environnement, explique notamment que lors de la construction d'un parc, l'acheminement des matières premières est un poste de consommation lourd. Idem pour l'entretien du parc éolien: "Pour l'entretien d'une éolienne en mer, il faut utiliser des hélicoptères très énergivores", précise Christian N'Gô. "Evidemment, mettre en place un parc coûte cher en énergie, rétorque Yannick Reigner "mais elle est compensée en six mois".

Un constat transposable en France?

Le coût financier des éoliennes est lui aussi remis en cause par l'étude anglaise. L'économiste se base sur un rapport qui évalue le coût de l'éolien à 180 euros minimum le kilowatt heure. C'est presque 100 euros de plus que le nucléaire. "En prenant en compte, les coûts additionnels (...), l'énergie éolienne terreste ne permet pas de faire des économies et l'"offshore" est absurdement cher", assure Ruth Lea dans son rapport.

Les pro-éoliennes français assurent que les conclusions de l'étude ne sont pas transposables dans l'hexagone. En France, le parc éolien est réparti sur tout le territoire. Les régions profitent donc de différents climats et subissent les vents en alternance. "Si les éoliennes ne peuvent pas tourner dans le Nord, les masses d'air différentes sur le reste du territoire activent d'autres parcs" explique Yannick Régnier.

Bonjour à tous,

Les études menées sur les énergies renenouvelables montrent que tout n'est pas aussi aisé que voudraient nous le faire croire nos amis écologistes. L'abandon du nucléaire aura de nombreux inconvénients et surtout un coût.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 12-01-2012 09:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Il faut savoir aussi que les éoliennes ont leurs limites techniques. Bien entendu elles ne tournent pas en absence de vent, mais elles s'arrêtent quand ça souffle trop fort. On a pu le voit à la télé lors de la récente tempête. Sur les images montrant le port de Calais sous des rafales dépassant les 100 km/h, les éoliennes étaient bloquées.

Et en mer, à une quinzaine de kilomètres des côtes, ça arrive souvent.

Moi même, ce printemps, dans le sud est de la France, j'ai vu des éoliennes à l'arrêt dont le moteur était tout noir, certainement suite à un incendie. Orage, surchauffe , je n'en sais rien, mais alors sont-elles fiables ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lefebvre



Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1655
Localisation: La Champagne

MessagePosté le: 13-01-2012 05:51    Sujet du message: Répondre en citant


Bonjour

Toutes les sources d'énergie ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le problème est que nous n'avons plus de choix, à plus ou moins long terme, tous les Pays devront diversifier leurs énergies.
Nous n'aurons plus de pétrole, plus d'uranium, et le charbon (très polluant) est au bout de son exploitation, alors ???
Crying or Very sad
_________________
DANIEL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 13-01-2012 11:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Il y a les énergies vertes. je crois me souvenir d'avoir parlé d'agriculteurs bretons qui récupéraient le lisier pour en faire du méthane.
Plutôt une bonne idée, non ?

J'avais aussi parlé d'une vedette à énergie solaire sur le lac de Gerardmer.

Les carburants verts existent, par exemple le diester. pour l'instant il reste cher à produire, mais ça devrait s'améliorer. Certains disent que ça risque de faire monter le prix des produits agricoles, en défaveur des pays pauvres. Mais on peut envisager de transformer les friches agricoles imposées par l'europe pour faire des graminées ou de la betterave, et en faire de l'énergie ou du carburant. Et la canne à sucre, ça ne peut pas faire autre chose que du rhum ???

Les solutions commencent à exister. mais il faut vaincre d'une part les idées reçues, et d'autre part les lobbys, pétroliers entre autres.
Y a du boulot...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 14-01-2012 08:09    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,

Pourquoi ne réapprendrait-on pas à vivre en utilisant moins les énergies qu'elles soient renouvelables ou fossiles.?

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 14-01-2012 09:39    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jonas

Ce que tu dis a deux facettes.

La première est de faire en sorte de réduire la consommation d'énergie, à confort de vie égale. C'est ce qui est fait. Par exemple, les voitures modernes consomment beaucoup moins que les anciennes. On fait des ampoules et des appareils electro ménagers basse consommation. C'est positif.

La seconde est d'adopter un mode de vie plus économe, mais qui signifierait un recul quelque part. En effet, si on va au bout de cette logique, on remet en service les chevaux, ou la bougie (bien entendu, je schématise). Il ne me semble pas dans la nature humaine de régresser ainsi. Au contraire, la pénurie peut stimuler l'imagination des chercheurs pour obtenir des solutions moins énergivores à résultat égal.

J'ai toujours considéré que l'efficacité est le point de rencontre entre la flemme et la conscience professionnelle. En clair, c'est obtenir le maximum de résultat en fournissant un minimum d'efforts. On peut appliquer ce principe à l'énergie, tout le monde peut y gagner.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lefebvre



Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1655
Localisation: La Champagne

MessagePosté le: 14-01-2012 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="jemigeja"]Bonjour

Il y a les énergies vertes. je crois me souvenir d'avoir parlé d'agriculteurs bretons qui récupéraient le lisier pour en faire du méthane.
Plutôt une bonne idée, non ?

quote]

Bonjour

C'est une très bonne idée, j'ai dit à ma femme qu'à partir de demain nous irions faire nos petits besoin dans le fond du jardin.

_________________
DANIEL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 14-01-2012 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Daniel,

J'ai fait ce que tu te proposes de réaliser pendant toute mon enfance pour fabriquer le fumier dont le jardin avait besoin. Par ailleurs le manque de confort est plus une question d'habitude que de besoin. Le retour des chevaux ne me gênerait en rien et la vie serait plus agréable.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lefebvre



Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1655
Localisation: La Champagne

MessagePosté le: 14-01-2012 17:15    Sujet du message: Répondre en citant

JONAS18 a écrit:
Bonjour Daniel,

J'ai fait ce que tu te proposes de réaliser pendant toute mon enfance pour fabriquer le fumier dont le jardin avait besoin. Par ailleurs le manque de confort est plus une question d'habitude que de besoin. Le retour des chevaux ne me gênerait en rien et la vie serait plus agréable.


Bonsoir JONAS

Oui, moi aussi j'allais dans la cabane au fond du jardin chez ma grande mère. C'était le bon temps !
Il est vrai qu'aller faire les moissons avec des chevaux, c'était une autre vie, j'ai fait cela pendant quelques années en j'en garde des souvenirs merveilleux.

_________________
DANIEL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
leon



Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 1940
Localisation: region centre

MessagePosté le: 16-01-2012 09:14    Sujet du message: Répondre en citant

:shock:bonjour,
Je me permet de me meler a la conversation en vous posant la question suivante:
Etes vous pret a vous casser le dos et risquer des accidents de travail comme dans ce temps la et comme vos grand parents l'on risqués ?
Il est vrai qu'a la place d'un chauffeur de tracteur maintenant il fallait beaucoups de monde pour la moisson et les usures étaient plus grandes.
Et l'odeur, pourriez vous revenir a la crasse sans diffuseur de parfum ?
Ne m'en veuillez pas , mais pas moi
_________________
faut y aller tant qu'on le peut, le temp passe vite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 16-01-2012 09:28    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour leon,

La vie d'autrefois avait de graves inconvénients certes et je ne les oublie pas mais nos villages étaient pourtant incomparablement plus joyeux qu'ils ne le sont aujourd'hui. Nous sommes moins fatigués physiquement et vivrons plus longtemps que nos ascendants mais nous avons inventé d'autres problématiques qui sont sur le point de nous anéantir à l'échéance de quelques décennies. Où se situe notre soit-disant bénéfice si toutefois il existe ?

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 16-01-2012 11:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour les amis

le progrès ? le confort matériel. Ca ne se mesure pas, mais on peut comparer.

Quand j'étais petit, pour téléphoner, il fallait aller au café du coin, et la patronne venait nous chercher quand nous avions un appel. Un chansonnier disait "la moitié de la France attend le téléphone, et l'autre moitié attend la tonalité". Aujourd'hui, on a tous le téléphone, et par exemple en cas d'urgence médicale, ça sauve des vies tous les jours.

Quand j'étais petit, aller de Paris à Lyon par le train était une longue aventure. Aujourd'hui, ça prend deux heures (quand tout va bien à la SNCF, mais c'est une autre histoire).

Quand j'étais petit, ma mère faisait la lessive et la vaisselle à la main. Elle s'et usée la santé. L'arrivée d'un lave linge puis d'un lave vaisselle a été pour elle un grand soulagement.

Mes grands parents habitaient un immeuble de cinq étage, sans ascenseur. Ils avaient de la chance ils étaient au second. Mais les toilettes étaient sur le palier...

Et on peut multiplier les exemples à l'infini. je crois que le progrès en terme de bien être est dans la nature humaine. Pas la regression.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 19-01-2012 06:40    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jemigeja,

L'important se situe dans nos souvenirs. Dernièrement j'ai été très surpris d'entendre ma soeur aînée nous rappeler que nous n'avions pas l'eau courante sur l'évier et qu'il fallait la tirer du puits. Par contre les chants des moissonneurs et des vendangeurs sont restés intacts dans ma mémoire. La nature humaine préfère aller de l'avant, certes, mais le passéisme peut retarder ou nous éviter le pire.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 21-01-2012 22:10    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Un exemple tout récent d'économies importantes à confort égal.

J'ai une lampe de salon, qui sert d'éclairage d'ambiance quand on lit ou qu'on regarde la télé. elle était équipée d'une halogène 60 W.

J'ai acheté cet après midi une ampoule à LED

D'accord, je l'ai payée quarante euros, mais...

Elle consomme 10 w., soit six fois moins, tout en éclairant comme une 80 w.
Elle s'allume instantanément.
Elle est censée durer 10 000 heures (je dix bien dix mille); D'ailleurs, elle est garantie échange standard cinq ans.
elle peut s'allumer et s'éteindre un million de fois.
Et en plus elle ne dégage que très peu de chaleur.

Voilà ce que nous apporte le progrès, à mon sens. Idea Idea Idea
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 22-01-2012 06:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jemigeja,

J'ai équipé toute ma maison avec les nouvelles lampes et fait effectivement des économies de kw/h mais la facture est en augmentation et continuera à raison de 6% par an jusqu'en 2015. La disparition de l'incandescence ne suffira pas. Nous devrons trouver de nouvelles idées. Pour autant, tu as raison, nous sommes en progrès.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 23-01-2012 22:35    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

J'ai un autre exemple. Je suis dans une copropriété d'une centaine de logements répartis en trois immeubles, le tout datant de 1972, donc avec une isolation moyenne.

Çà m'a demandé trois ans, mais j'ai réussi à convaincre les copropriétaires de changer la chaudière, qui avait l'âge de l'immeuble pour un appareil à condensation. L'économie, à chauffage égal est d'environ 25% sur la consommation de gaz ce qui est énorme en volume. Ça a effacé le coût des dernières hausses, c'est là dessus que j'ai joué pour leur faire accepter de financer.

C'est une preuve évidente que le progrès permet l'économie sans renoncer à une once de confort. Et tout le monde s'y retrouve.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 24-01-2012 05:29    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour jemigeja,

Tu me rappelles un mauvais souvenir qui date d'un mois à peine. Je viens de dépenser 5000 euros pour remplacer ma vieille chaudière centrale. J'ai gagné en confort avec une consommation légèrement inférieure mais j'aurai beaucoup de mal à amortir. Dans le même temps mon réfrigérateur m'a laissé tomber. Je l'ai remplacé par un nouveau modèle plus économique et plus efficace. Je me réconforte en pensant que je ne risque pas le chômage qui menace en 2012 mais le respect de l'écologie nous coûtera très probablement de plus en plus cher.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
leon



Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 1940
Localisation: region centre

MessagePosté le: 24-01-2012 07:43    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked tout a fait et c'est la ou le bas blesse, l'écologie , le respect de l'environnement oui, bien sur, mais pas a n'importe quel prix car tout ce qui porte le nom de bio ou protection environnemental voit son prix systematiquement doubler, voir tripler alors que peu de modifications on étées faites et ou ceux dont les améliorations ne justifient pas le cout élevé (regarder les DEL ou les ampoules a gaz rare dite econome ). A l'heure actuelle la conjoncture est elle bonne pour dépenser tant, l'argent que l'on devra donner pour sauver la france dans peu de temps ?
_________________
faut y aller tant qu'on le peut, le temp passe vite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JONAS18



Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 4044
Localisation: Berry

MessagePosté le: 25-01-2012 05:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour leon,

La conjoncture n'est pas bonne, certes, mais le temps presse. L'écologie n'apparaît pas comme prioritaire mais elle le deviendra très vite et à des coûts beaucoup plus élevés. La facture sera trop lourde pour beaucoup d'entre nous dans peu de temps. Les investissements dans la recherche sont trop faibles pour espérer une amélioration prochaine.

_________________
Vive la vie à la campagne.
Jonas18
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
leon



Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 1940
Localisation: region centre

MessagePosté le: 25-01-2012 08:14    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked bonjour,
Bien sur jonas que le temp presse et j'en suis conscient a chaque fait et geste, mais ou cela m'enerve, c'est que la spéculation sur le sujet environnement est énorme alors que cela devrait etre l'inverse justement pour la protection de la dite planete.
_________________
faut y aller tant qu'on le peut, le temp passe vite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 10-04-2012 18:53    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous

Je viens de voir un reportage sur la télé régionale. On se propose d'implanter un petit champ d'éoliennes, sept ou huit, dans un coin reculé de l'Auxois-Morvan.

Que croyez vous qu'il advienne ? Tous les gens qui habitent dans le coin sont contre. Ça va leur gâcher la vue, ça va décevoir ceux qui se sont installés pour profiter de la nature, ça va dévaluer la valeur de l'immobilier local, et j'en oublie...

Le même discours s'entend sur le littoral, alors que les éoliennes seront à dix ou quinze kilomètres de la côte, c'est à dire pratiquement invisibles...

Bref, les énergies renouvelables tout le monde est pour, à condition que ce soit chez le voisin.

L'écologie arrivera-t-elle à surmonter les égoïsmes locaux ??? J'ai comme un doute...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
leon



Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 1940
Localisation: region centre

MessagePosté le: 11-04-2012 07:15    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked Helas c'est tout a fait cela et on ne refera pas l'homme, bonjour.

C'est aussi les champs d'eoliennes que l'on veut implanter en pleine mer et que les marins refusent ...
Par contre les allemands abandonnent le photo voltaique ai-je entendu, serais-ce qu'ils ne sont plus competitif face a la concurence asiatique ou comme je l'ai entendu ce ne serai pas rentable ? mais parait il qu'ils vont reprendre du charbon....
_________________
faut y aller tant qu'on le peut, le temp passe vite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 11-04-2012 08:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Leon

Non, les allemands n'abandonnent pas le photovoltaïque. C'est une usine qui fabrique ces panneaux qui est en dépôt de bilan, suite à la concurrence chinoise.

J'en avais parlé ici dans mon dernier message.

Mais il est vrai que c'est pour compenser l'arrêt du nucléaire qu'ils remettent en marche les centrales à charbon. Bonjour le CO2.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Environnement, protection de la planète Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com