Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ukraine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité internationale
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 01-03-2014 17:46    Sujet du message: Ukraine Répondre en citant

Bonjour

Dernières nouvelles d'Ukraine, vues sur Orange :

Le Conseil de la Fédération russe (équivalent du Sénat en France) a autorisé à l'unanimité le recours à l'armée russe en Ukraine, à la suite d'une demande en ce sens du président Vladimir Poutine. Le Conseil de la Fédération va par ailleurs demander à Poutine le rappel de l'ambassadeur russe aux USA.

Le président russe a demandé peu auparavant d'autoriser "le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays", selon un communiqué du Kremlin. La chambre haute du Parlement russe avait commencé à en débattre samedi en début d'après-midi en session extraordinaire.

La formule employée laisse entendre que la Russie peut aussi bien utiliser les forces de la Flotte russe de la mer Noire, qui se trouvent déjà en Crimée aux termes d'un accord bilatéral signé entre Moscou et Kiev, qu'envoyer d'autres troupes, venant elles de Russie.


La riposte du nouveau gouvernement ukrainien est la mobilisation générale. Les chars russes dans un pays voisin, ça me rappelle Prague et Budapest. Il ne faut jamais oublier que Poutine est un ancien haut gradé du KGB. Il a gardé les bonnes habitudes staliniennes.

Obama hausse le ton, mais tous les observateurs disent qu'il a les mains liées, car il a besoin de Poutine face aux problèmes syrien et iranien. Que va faire l'ONU ? cette institution méritera-t-elle encore une fois d'être appelée 'le machin' ? Que peut faire l'Europe. Et, avant de se demander ce qu'elle peut faire, il faut se demander ce qu'elle a la volonté de faire.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 02-03-2014 18:41    Sujet du message: Répondre en citant

......................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:17; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zeronimo



Inscrit le: 14 Nov 2010
Messages: 255
Localisation: Pacifique Sud

MessagePosté le: 03-03-2014 08:57    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage totalement votre avis, Inser.

En outre, je crois qu'il ne faut pas s'inquiéter .
Obama pourra aboyer et gonfler les biscottos, Poutine s'en fiche comme de l'an quarante.
Ne parlons pas de notre ridicule roquet national qui va s'efforcer de lui mordre les bas de pantalons.

Poutine et la Russie sont un contrepoids indispensable contre l'hégémonie recherchée par les USA.
_________________
Malo te kataki
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 03-03-2014 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

L'OTAN avait été créé pour contrer la menace de l'impérialisme communiste soviétique, dont l'origine remonte aux accords de Yalta, avec Staline. Celui ci n'est jamais apparu comme un démocrate convaincu, c'est le moins qu'on puisse dire.

Les arguments anti OTAN datent de cette période, véhiculés, en France, par le PC et ses satellites. La chute de l'Union Soviétique aurait du, auraient pu faire que l'influence de l'OTAN soit amenuisée. Il aurait fallu, pour celà, que l'Europe décide d'une stratégie de défense européenne, afin de s'affranchir de l'influence américaine. Elle ne l'a pas fait, trop d'intérêts contradictoires en jeu.

L'URSS est devenue la Russie, mais n'est pas devenue une vraie démocratie pour autant. Ce qui se passe en Ukraine rappelle ce qui s'est passé en Georgie en 2008. Les chars russes y sont toujours. Un article fort intéressant ici.

Rien n'a changé depuis 1948 et le "coup de Prague", réitéré en 1968, la Russie intervenant militairement chaque fois qu'un peuple souhaite se tourner vers l'occident et la démocratie.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 04-03-2014 17:12    Sujet du message: Répondre en citant

La première urgence pour la France est de quitter l' OTAN.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 04-03-2014 22:36    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, c'est curieux, c'est ce que disait le PS en 2009... ce n'est pas si vieux.

Vu sur le site du PS :

Pour l’indépendance de la politique étrangère de la France

Le Parti socialiste rappelle son attachement prioritaire à la construction d’une politique européenne de sécurité et de défense disposant d’une réelle autonomie et conforme à ses valeurs.

A quelques semaines du Sommet de l’OTAN à Strasbourg, le président de la République vient de confirmer sa décision d’un retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

La France a préservé depuis 40 ans une position particulière sur la scène internationale, alliée des Etats-Unis mais pas alignée, lui conférant un rôle singulier dans le dialogue multilatéral et la préservation de la paix. Rien ne justifie à nos yeux une telle décision du Président de la République, prise sans débat, alors qu’elle ébranle les fondements de la politique étrangère française.

Aucune explication recevable n’est apportée sur l’intérêt pour la France de ce retour. Les conditions et contreparties de cette réintégration ne sont pas plus connues. Ce retour s’effectue dans un contexte où 60 ans après sa création, les objectifs et le mode de gouvernance de l’OTAN méritent d’être clarifiés ainsi que son champ géographique et la nature de ses actions qui ont été étendues.

Enfin, cette décision ne s’accompagne d’aucune avancée de l’Europe de la Défense, pourtant annoncée comme priorité de la Présidence française de l’Union européenne.

Devant la gravité de cette décision pour notre pays qui remet en cause la position défendue depuis 1966, le Parti socialiste demande au président de la République de revenir sur sa décision unilatérale. En tout état de cause, un débat parlementaire sur ces questions suivi d’un vote s’impose avant le début du mois d’avril.

Communiqué du Bureau national


Inser et le PS, même combat ????
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 08-03-2014 07:14    Sujet du message: Répondre en citant

..............................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:17; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 08-03-2014 13:31    Sujet du message: Répondre en citant

Vu sur le site de La Dépêche, datant de 2008 :

La Géorgie a accusé lundi soir les troupes russes d'occuper la "majeure partie" de son territoire et l'armée géorgienne se préparait à défendre la capitale, Tbilissi, que la Russie a affirmé de son côté ne pas vouloir attaquer. Evènement

"La majeure partie du territoire de la Géorgie est occupée", a déclaré le président pro-occidental de Géorgie, Mikheïl Saakachvili, dans une allocution télévisée.

La Russie "semble avoir l'intention de renverser le gouvernement", a estimé le secrétaire du Conseil de sécurité géorgien, Alexandre Lomaïa.

Le président américain George W. Bush a lui aussi laissé entendre mercredi que la Russie semblait vouloir renverser le gouvernement géorgien. "Ces actions menacent les relations avec les Etats-Unis et l'Europe", a ajouté M. Bush, dans ce qui est sa plus sévère mise en garde à l'encontre de Moscou depuis le début du conflit entre la Géorgie et la Russie.

"Le gouvernement russe doit changer la politique qu'il semble mener et accepter l'offre de paix (de la Géorgie, ndlr) comme premier pas vers la solution de ce conflit", a demandé le président américain.

Le Premier ministre géorgien Lado Gourguenidze a annoncé à la télévision dans la nuit de lundi à mardi que les troupes russes étaient entrées dans le port de Poti, un terminal pétrolier sur la mer Noire.

"A cette heure, l'armée d'invasion de la Fédération de Russie est entrée sur le territoire géorgien (...). L'armée géorgienne se retire pour défendre la capitale", avait proclamé un peu plus tôt le gouvernement géorgien.


En 2010 :
Par Sophie Tournon (sources: Grouzia Online, AP de l’OTAN, Medianews ) pour Regard sur l'Est

L’Assemblée Parlementaire de l’OTAN s’est de nouveau clairement positionnée du côté de la version géorgienne, en précisant un «détail» de taille.

A l’issue de son sommet, qui s'est tenu à Varsovie ce 16 novembre, l’AP de l’OTAN a pris la Résolution 382 déclarant l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, régions géorgiennes ayant fait sécession et ayant été reconnues en août 2008 par la Russie et une poignée d'autres Etats, comme étant «occupées». Ce terme, nuance qui manquait dans les précédentes résolutions parlant toutefois de respect de l’intégrité territoriale de la Géorgie, revêt une valeur politique immense aux yeux des autorités géorgiennes.


Extrait du discours du Président de Georgie à l'ONU en septembre 2013 :

« Si l’Occident est démodé, pourquoi des millions de Polonais, de Tchèques, d’Estoniens et de Roumains chérissent autant le jour où ils ont adhéré à l’OTAN et pourquoi des millions d’Ukrainiens, de Géorgiens, de Moldaves frappent-ils si désespérément à la porte de l’Union européenne? » s’est demandé le Président géorgien. Parce que la liberté restera toujours le moteur et l’horizon de l’histoire, a-t-il répondu. Il a regretté que les pays d’Europe orientale, dont l’Arménie, la République de Moldova, l’Ukraine et l’Azerbaïdjan, qui aspirent à rejoindre les nations libres et démocratiques de la famille européenne, font face à des pressions et des menaces constantes, alors que la Géorgie est occupée. « Tout cela, parce qu’un vieil empire essaye de regagner ses frontières perdues », a-t-il dit en ajoutant que la Fédération de Russie n’avait aucun intérêt à avoir des États stables autour d’elle. Il a dit que la Fédération de Russie ne souhaitait ni l’avènement d’un État moderne en Azerbaïdjan, ni une Arménie forte, parce que le maintien d’une situation de conflit est le meilleur moyen de bloquer l’intégration de ces deux pays dans l’espace européen. L’Ukraine fait face à des pressions constantes tandis que l’annexion de la Géorgie se poursuit, a-t-il fait observer.

Pour l'intégrale du texte, c'est ici

L'OTAN et l'Europe n'ont pas que des détracteurs... Et là, ça vient du responsable d'un pays occupé par les russes. Source autorisée s'il en est...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 09-03-2014 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

..........................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:18; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 06-04-2014 12:07    Sujet du message: Répondre en citant

Comme bien d'autres leaders politiques de part le monde, M. Poutine est un nationaliste nostalgique d'un temps qui n'est plus et ne sera plus jamais. Grande Russie et Union Soviétique ne sont plus, alors il rêve encore plus grand, il rêve Union Eurasiatique. Ukraine et Crimée sont des zones tampons, ce sont donc des passages obligés. Mais ce genre de projet entre en concurrence avec une éventuelle Grande Europe que certains experts russes qualifiaient il y a peu « d'Union de l'Europe ». Le problème est que la Russie est une partie intégrante et organique de la Grande Europe, de la civilisation européenne au sens large du terme. Les citoyens russes se considèrent d'ailleurs comme des Européens. Face à l'essor de la Chine, de l’Inde et autres économies émergentes et au vu du terrible manque d'union de « l'Union Européenne », il semble réaliste d'avoir d'autres poids lourds que les États-Unis d'Amérique. Chacun avance ses pions sur son échiquier géostratégique / géopolitique personnel et l'avenir dira qui avait tord et qui avait raison. Dans tous les cas, une Union ne peut se faire qu'avec la bonne volonté des uns et des autres. Les rassemblements de plusieurs pays par la force, celà n'est pas viable à moyen terme, l'Histoire est là pour en témoigner...

Il est très possible que les visées du sieur Poutine aient un impact positif. Celà pourrait bien forcer la main de la « Désunion Européenne » à faire un peu plus d'union... Dans toute cette immensité, il n'en reste pas moins que notre France semble bien petite. Elle n'est guère plus grande que cette Mer Noire qui baigne la Crimée. Une Mer Noire qui se prépare doucement à subir un désastre écologique sans précédent dans l'histoire des hommes. Mais au même titre que la disparition des abeilles, c'est un autre problème qui pointe cruellement du doigt le navrant manque de perspective à long terme des prétentions humaines...





Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 26-04-2014 05:34    Sujet du message: Répondre en citant

........................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:18; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 26-04-2014 10:29    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant, cet article. On y dit à peu près tout et son contraire.
Et se référer à la chaine Russia Today comme source d'information peut aussi laisser un doute sur l'objectivité.

On est en période de profonde crise, chacun tente de marquer des points à coups d'informations plus ou moins vérifiables. C'est classique.

La seule chose dont on est certains, c'est que Poutine tente de recréer la Grande Russie, à l'image de l'URSS. On a connu la pan-Serbie, la Pan-Germanie.

Tous ceux qui soutiennent Poutine sont les dignes descendants de ceux qui ont applaudi les accords de Munich, et l'expansionnisme Hitlérien. avec Poutine, on est dans le même cas de figure. L'histoire se répète.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 29-04-2014 12:10    Sujet du message: Répondre en citant

La volonté des USA et de l' UE de provoquer puis de contrer la Russie pose un véritable problème de sécurité en Europe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 29-04-2014 12:31    Sujet du message: Répondre en citant

Non !!! l'expansionnisme de Poutine qui veut annexer les pays voisins pour rétablir la grande Russie pose un vrai problème de sécurité en Europe.

Comme je le disais, ceux qui aujourd'hui soutiennent Poutine sont les dignes successeurs de ceux qui ont approuvé l'invasion des Sudètes, et l'annexion de l'Autriche par Hitler.

L'Europe et les USA doivent empêcher celà, et la plupart des ukrainiens préfèrent la démocratie de l'Europe à le dictature russe. Taper du poing sur la table maintenant est peut être le meilleur moyen d'éviter le retour de la guerre froide. Ceux qui soutiennent Poutine sont des gens qui préfèrent fermer les yeux et laisser faire, c'est une forme de lâcheté, soit des partisans de la dictature appliquée à tous les peuples.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 29-04-2014 22:29    Sujet du message: Répondre en citant

J'ajouterai que Poutine n'en n'a rien à faire des russophones. il les instrumentalise, simplement.

Ce qui lui importe : en Crimée, c'est Sébastopol. C'est une base navale russe, avec une quarantaine de navires de guerre, sur la Mer Noire. Donc, sur la Méditerranée, et donc sur le Liban et la Syrie.

L'est de l'Ukraine : c'est là qu'il y a les industries lourdes. L'acier notamment.

Les USA et l'Europe ne peuvent permettre à un dictateur d'annexer un pays souverain. Parce que, si on lui tolère ça, c'est la porte ouverte à toutes les récupérations de l'ancien bloc de l'est. C'est pour une mise en garde que la France a envoyé des avions de chasse en Pologne...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 01-05-2014 10:26    Sujet du message: Répondre en citant

Toujours à propos ce ce pays, des extraits d'un article AFP paru sur Orange :

Le bassin houiller du Donbass, proche de la frontière avec la Russie où les séparatistes contrôlent déjà une douzaine de villes et gagnent chaque jour du terrain, semble échapper chaque jour davantage au pouvoir de Kiev.

"Si on veut réinstaurer le pouvoir ukrainien dans le Donbass, on ne parle plus en termes de jours mais d'heures", s'est alarmé mercredi le conseiller présidentiel et ex-ministre de l'Intérieur Iouri Loutsenko, tout juste revenu d'une visite dans la région.
...Si rien ne change, l'Ukraine ne pourra pas garder l'Est", estime également l'analyste Volodymyr Fessenko du centre de recherche ukrainien Penta.

Le rattachement expédié en trois semaines de la péninsule ukrainienne de Crimée à la Russie est encore dans tous les esprits, mais le Kremlin entend-il continuer sur sa lancée avec le Donbass ?

Les évènements s'y déroulent pour l'heure selon un scénario similaire avec des interventions ponctuelles de mystérieux "hommes verts" bien armés et entraînés, portant des uniformes sans insignes, que Kiev accuse d'être membres des unités spéciales russes.

M. Fessenko juge que le scénario le plus probable est celui "de la Transdniestrie", république séparatiste moldave pro-russe qui, encouragée par Moscou, a proclamé après la chute de l'URSS son indépendance, mais qui n'est reconnue par aucun Etat.
...
L'expert russe Konstantin Kalatchev pense pour sa part que le Kremlin, qui a massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière, a plutôt intérêt à "entretenir le chaos" en Ukraine qu'à l'envahir en provoquant un bain de sang. "La Russie a besoin d'une Ukraine faible et pauvre, zone tampon entre elle et l'Otan, débouché commercial et exemple négatif afin de démontrer à ses citoyens où mène la contestation", résume cet analyste.
...
Selon M. Gorbatch, après avoir "annexé" la Crimée, le président russe ne peut plus revoir ses ambitions à la baisse. "Le but de Poutine est de ne pas laisser s'installer en Ukraine un pouvoir légitime et continuer de dépecer le pays", souligne M. Gorbatch.

Lors de sa grande conférence de presse du 17 avril, le président russe a employé le nom de "Novorossia" (Nouvelle Russie) pour désigner les villes ukrainiennes de Kharkiv, Donetsk, Lougansk (est), Kherson, Mykolaïev et Odessa (sud), chefs-lieu des régions qui "ne faisaient pas partie de l'Ukraine à l'époque tsariste".

L'Ukraine "les a obtenues plus tard. Pourquoi, je ne sais pas", a-t-il dit.

Rassemblées, toutes ces régions créeraient "un pont terrestre" contigu de la Crimée, très dépendante de ces territoires pour son approvisionnement en eau et en électricité, jusqu'à la Transdniestrie, selon les termes de l'analyste John Lough, spécialiste de la Russie au Chatham House.

L'Ukraine, si elle perdait tous ces territoires, se retrouverait privée à la fois de son accès à la Mer Noire et de ses régions les plus industrialisées.

L'accord international de Genève conclu mi-avril entre Russie, Ukraine, USA et UE pour une désescalade dans la crise ukrainienne "s'est avéré dépourvu de sens parce que la Russie (...) a sa version de la stabilisation: une Ukraine fédéralisée avec ses régions industrielles sous contrôle de la Russie", souligne M. Lough.

"La Russie est avant tout intéressée par les usines militaires qui se trouvent non à Donetsk ou Lougansk, mais dans les régions de Kharkiv et Dnipropetrovsk", également dans l'Est, selon Volodymyr Gorbatch(l'expert ukrainien de l'Institut de la coopération euratlantique.) "Si l'agression russe va au-delà du Donbass, l'Ukraine n'aura plus aucune chance de conserver ses frontières actuelles", conclut-il.


@ Inser : avant de lancer des anathèmes sans fondement, on essaie de se renseigner sur la véritable situation géopolitique Confused Confused Confused Confused
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 02-05-2014 06:15    Sujet du message: Répondre en citant

....................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:19; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 02-05-2014 07:50    Sujet du message: Répondre en citant

Sur l'article d'AGORAVOX, pourquoi ne voit-on pas une image de Poutine, recherché pour meurtres de masse en Tchétchénie, en Georgie, et dans son propre pays - journalistes d'opposition, adversaires politiques, etc. ????

C'est curieux, tout de même, que ce soit le seul site qui répande cette histoire de snipers...

Moi, ça m'évoque les méthodes... de l'URSS post-stalinienne, avec la désinformation, l'"agit-prop" (Agitation / propagande), les infiltrations, les provocations. Mais au fait, Poutine, c'est dans ce moule qu'il a été cuit. Le KGB... bon dieu, mais c'est bien sûr, comme disait un célèbre commissaire de série télé... Il sort de là, et il a bien envie d'y retourner. Les méthodes impérialistes, il les a apprises, pratiquées, il ne les a pas oubliées... Il nous refait le coup de Prague, et envoie ses troupes pour régulariser la situation. Et l'insurrection de Budapest, pour rétablir l'ordre soviétique.

Et ce discours anti américain, anti OTAN, ça me rappelle... ça me revient, ça m'évoque les discours des post-staliniens de France, Jacques Duclos, Georges Marchais, et consort... Le "bilan globalement positif" des pays de l'est... L'histoire bafouille si souvent....
Ce qui est curieux, c'est les opinions politiques actuelles de ceux qui reprennent celles de l'extrême gauche de jadis...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 03-05-2014 13:11    Sujet du message: Répondre en citant

Juste une idée comme ça, qui m'est venue en passant...

Et si les fameux snipers étaient...des agents russes infiltrés. Juste pour discréditer la manifestation des pro européens, en se faisant passer pour... n'importe qui, en fait. Ce genre de choses, tous les services secrets savent le faire. Et de la part d'un pays qui en envahit un autre en envoyant ses forces spéciales déguisées en milices locales, on peut imaginer que c'est une hypothèse plus que plausible.

Si c'est le cas, alors tous ceux qui font des gorges chaudes à propos de ces fameux snipers sont également infiltrés, ou tout simplement manipulés par les services russes...

Ca aussi, tous les services secrets savent le faire, et les russes ne sont pas les plus nuls dans le domaine...


Bien entendu, ce n'est qu'une hypothèse.... Mais elle entre totalement dans la logique de tous les évènements de cette région.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 03-05-2014 21:39    Sujet du message: Répondre en citant

Les inspecteurs de l'OSCE qui étaient retenus en "otage" par le maire autoproclammé de Donestk, qui d'abord les avait qualifié de prisonniers de guerre, puis d"invités" ont été libérés, ainsi que quatre militaires ukrainiens également prisonniers.

Excellente nouvelle.

Mais c'est Moscou qui en a fait l'annonce. Alors, qui peut encore prétendre que ce n'est pas Poutine qui tire les ficelles, et qui donne les ordres à des marionnettes soit disant russophiles, comme l'était le président déchu ???

Très bonne analyse d'un journaliste de France2, ce soir au JT. Poutine entretien l'agitation, de telle sorte que le scrutin prévu le 25 mai ne puisse se dérouler correctement, ce qui ôterait toute légitimité à un nouveau président élu par seulement une partie du peuple. Là encore, on retrouve les manipulations soviétiques. Rien ne change...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 06-05-2014 14:56    Sujet du message: Répondre en citant

...............................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:19; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 06-05-2014 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

La réalité est que Poutine ne peut supporter une démocratie occidentale à sa porte. Ce ne sont pas les USA qui défient Poutine, c'est la Russie qui cherche à annexer un pays souverain. Et ce n'est pas une première. Dire que c'est un coup de l'Amérique, c'est une totale contre vérité. Les pays occidentaux tentent de protéger les populations de la mégalomanie d'un dictateur.

L'OTAN avait été créé pour contrer l'expansionnisme soviétique. Ce n'est plus l'URSS, c'est la Russie, mais la problématique est la même. Faute d'avoir su se constituer une défense commune, il faut bien avoir recours à une structure existante pour contrer la menace qui se réveille.

L'Ukraine était gouvernée par un pantin mégalomane à la solde du grand frère russe. Une partie du peuple a souhaité se rapprocher de la liberté et de la démocratie. Sur Maidan, effectivement il y avait quelques représentants des parti neo fascistes. Mais ce n'était pas la majorité. Ils s'infiltrent systématiquement partout où ils peuvent pour déstabiliser la situation. On a les mêmes à la maison La duperie consiste à généraliser... Mais la majorité voulait, et veut toujours intégrer l'Europe, symbole de liberté et de véritable démocratie. Poutine ne peut le tolérer, le risque de contagion est trop grand.

On ne peut le laisser faire, sinon, c'est la porte ouverte à la reconstitution d'une grande Russie sur le modèle soviétique. Sinon, après la Tchétchénie, la Georgie, l'Ukraine, ce sera quoi ? La Pologne, la république Tchèque, la Slovaquie ? et pourquoi pas l'est de l'Allemagne.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 07-05-2014 11:22    Sujet du message: Répondre en citant

Toute la rétrospective du problème ukrainien sur le site de Francetv info :

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/comment-vladimir-poutine-grignote-l-ukraine-petit-a-petit_592475.html#xtor=AL-67

Il y est clairement démontré que c'est Poutine qui manoeuvre depuis longtemps pour annexer ce pays, tout au moins les provinces industrielles et riches en matières premières, avec toutes les armes d'un pays totalitaire : infiltration militaire masquée " C'est là que Vladimir Poutine demande au Conseil de la Fédération russe l'autorisation de "recourir aux forces armées" en Ukraine, pour "protéger les citoyens russes", samedi 1er mars. Officiellement, les troupes russes restent postées derrière les frontières, mais des centaines d'hommes armés et entraînés, en tenue militaire, sans insigne, s'activent en Crimée. Ils prennent le contrôle des aéroports, attaquent les bases militaires ukrainiennes et aident les manifestants à prendre les bâtiments officiels. ", désinformation, chantage économique, etc...

Quand au rôle des nationalistes, les fameux snipers, il est dit : "Sur les barricades de Maïdan, quelques centaines de nationalistes armés, casqués, sont prêts à se battre jusqu'au départ de Viktor Ianoukovitch. Ils ne sont pas majoritaires, mais très visibles et violents. Des médias russes affirment que certains sont des mercenaires allemands, l'opposition affirme que les violences sont pilotées par Kiev et Moscou."

Après avoir lu celà, qui peut encore prétendre que Poutine est la victime, et les occidentaux les méchants, dans cette histoire ?????K
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 60

MessagePosté le: 13-05-2014 10:48    Sujet du message: Répondre en citant

............................

Dernière édition par inser le 23-06-2014 14:20; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 13-05-2014 11:09    Sujet du message: Répondre en citant

Contre vérité et désinformation sont les deux mamelles de ce site.
Et ceux qui le diffusent en tètent le lait...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 13-05-2014 18:11    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé un site qui nous démontre que la terre est plate.

Alors des sites comme Agoravox, qui présentent Poutine comme une victime du méchant occident, et la Russie comme une démocratie en danger, pourquoi pas... sur le web, tout est possible... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 16-05-2014 10:43    Sujet du message: Droits de l'homme Répondre en citant

Vu sur Orange :

La situation des droits de l'Homme a connu "une détérioration alarmante" dans l'est de l'Ukraine en proie à une insurrection armée pro-russe, selon un rapport de l'ONU rendu public vendredi à Kiev.

Le rapport énumère "de nombreux exemples spécifiques de meurtres, tortures, passages à tabac, enlèvements, actes d?intimidation ciblés et quelques cas de harcèlement sexuel, pour la plupart perpétrés par des groupes antigouvernementaux bien organisés et bien armés dans l?est du pays".

Il dénonce également "le harcèlement" et les "persécutions" visant les Tatars de Crimée, minorité musulmane de la péninsule ukrainienne rattachée en mars à la Russie.


C'est l'ONU qui le dit, pas n'importe quel site à la mords-moi-le-clavier...
Un reportage du jt hier soir montrait les images qui corroborent...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com