Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lamy ? L’ami de qui ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
coujou



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 2529
Localisation: pays de loire

MessagePosté le: 19-05-2014 13:11    Sujet du message: Lamy ? L’ami de qui ? Répondre en citant

Lamy ? L’ami de qui ?

Pascal Lamy de Delors, Lamy de l’OMC, Lamy des européistes, mais pas l’ami de tout le monde. Il s’agit d’un énarque, Inspecteur des Finances, Sciences-Po et HEC, membre du PS depuis plus de 40 ans, européiste à tous crins, conseiller de Delors dans les années 80, plus tard son directeur de cabinet à Bruxelles pendant 12 ans, puis commissaire européen, enfin président de l’OMC jusqu’à l’été dernier. Bref une carrière 100% socialiste et fonction publique, nationale et internationale, qui permet comme chacun sait de tout savoir sur tout, au point de considérer tout un chacun pour un borné.

Fort de cette science et de cette expérience, il intervient en toute modestie dans la grande presse pour justifier humblement sa proposition de mettre en place des petits boulots mal payés pour résorber le chômage, « car il faut bien voir qu’en Allemagne le smic sera à 8,5o euros par heure et qu’il y a 5% de chômage… c’est un tabou en France, mais je préfèrerais qu’un chômage de 11% soit tabou ». Apparemment, en toute logique, il est plus favorable à un petit boulot mal payé qu’à pas de boulot du tout « face à un chômage qui gangrène notre société ».

Deux remarques.

En 2009, ce monsieur, qui avait abandonné un poste à 265.000 euros par an pour un à 316.000 euros (plus, probablement, les habituelles indemnités de fonction, d’expatriation et autres), a eu l’audace de demander, en pleine crise financière, une augmentation de ses émoluments de 32% (excusez du peu), qu’on lui a heureusement refusée. Peut-on bien vivre avec 8,5o de l’heure ? Certainement, puisque les Allemands, qui sont prospères, le font.

Un des pères de la politique de « mondialisation heureuse », qui, en 30 ans, a mis plus de 20 millions de personnes au chômage dans l’Union Européenne, il a le front de prendre le prétexte de cette situation calamiteuse qu’il a contribué à créer, pour prôner sans vergogne des salaires en-dessous du SMIC, dans l’objet de diminuer le nombre des chômeurs. Sur la base de 1.133,oo euros nets mensuels, on devrait discuter autour de 950…

Mieux : le MEDEF renchérit, et étudie sérieusement l’intention de Valls de diminuer aussi les charges sociales (patronales seulement, s’il vous plait), au risque d’entraîner une baisse de la couverture sociale des salariés. Si ce n’est pas de la provocation, je n’ai rien compris.

Bref, en conjuguant leurs initiatives et leurs efforts depuis 40 ans, le patronat (dont je suis plus ou moins) et les mouvements européistes, ont provoqué, avec le concours de l’OMC justement, désindustrialisation et chômage, et proposent, soi-disant pour y remédier, de faibles salaires qui permettront en fait de classer une petite partie des chômeurs en « salariés ».

Les Allemands et les Anglais offrent en effet légalement de tels salaires, mais ils ont au moins des prélèvements plus bas, et des budgets et une balance commerciale proches de l’équilibre. Probablement ces efforts, exigés d’ailleurs à tous les étages, inclus dans la Fonction Publique et le gouvernement, sont perçus comme le prix à payer pour une bonne santé globale de l’économie, ce qu’on peut difficilement faire valoir chez nous…

Reste que faire payer les dégâts à ceux qui sont déjà les victimes du système qu’on a inventé, n’est rien d’autre que du mépris.

Mais on sait depuis longtemps que le mépris des petites gens est, avec le mensonge, une des « valeurs » sûres du socialisme.



Jean-Pierre Delmau
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com