Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

France - Europe - Monde : Etat-Islamique
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité du moment
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 20-08-2014 08:29    Sujet du message: France - Europe - Monde : Etat-Islamique Répondre en citant

L’Etat islamique, un groupe de jihadistes extrémistes, a affirmé mardi avoir décapité le journaliste américain James Foley et menacé d’en tuer un autre en représailles des frappes aériennes américaines en Irak. Dans une vidéo diffusée sur internet, l’EI montre un homme masqué et habillé de noir qui semble couper la gorge du journaliste, qui avait été enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie.

http://www.liberation.fr/monde/2014/08/19/journaliste-enleve-en-syrie-tue-par-les-jihadistes_1083424

Par accident en suivant les infos, j'ai pu voir la vidéo que les Jihadistes avaient fait passer sur internet.

Jusqu’où ira l'Horreur en ce bas monde.
Le danger est partout.
En France ;
En Europe, et de part le Monde.

De quoi devons-nous avoir peur.
De qui devons-nous avoir peur en France.

Je ne suis pas raciste,
Je connais des personnes formidables, nés dans des pays autre que la France.
Pour autant :
Combien d'autres qu'eux : épient, guettent, tapis dans l'ombre,
Combien d'autres ....
Cherchent qui ils pourront atteindre afin de faire très très mal.

Le danger nous est caché.
Avons-nous l'âge de croire en tout.
Non pas.


Dernière édition par Rosalia le 18-11-2015 15:41; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 20-08-2014 09:14    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas une question de race, ou de nationalité.

Ces gens, d'où qu'ils viennent sont des barbares. Ce ne sont même pas des animaux, aucun animal ne tue gratuitement.

Ils se donnent, consciemment ou non, le prétexte d'une idéologie religieuse pour laisser libre cours à leurs plus bas instincts.

Je les mets dans le même sac que les nazis, les Khmers Rouges, les staliniens, et autres... Comme je le disais en commençant, rien à voir avec une quelconque race ou nationalité. La barbarie est depuis toujours une composante de l'humanité, c'est comme ça... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 20-08-2014 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

L'Etat Islamique dont voici le sceau



se multiplie d'années en années, doctrinant ses enfants, pour nous combattre et nous éliminer tous.

D'années en années, l'horreur s'amplifiera ...
Car les enfants de ses fous qui se réclament d'un Dieu
Les enfants, leurs enfants :
seront plus dangereux qu'eux.

A quoi pourrons s'attendre notre descendance.

Qui fournit des armes à ces " grands malades "
Fou de tout, et
qui amèneront leur descendance : à saigner autrui
et : A reproduire leurs atrocités sur les réseaux sociaux.
Ceux là : méritent des bombes sur la tête.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 20-08-2014 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

Et oui


Une race de ... saigneurs...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 21-08-2014 17:26    Sujet du message: Répondre en citant

" Saigneurs, au service de Satan & non de leur Dieu"



James Foley entre vie et trépas.

James Foley entre paix et atrocités.



En l’Honneur de James Foley

Sera-t-il possible de ne pas froisser à travers cette image.
Pourrons-nous accepter l’image de ses derniers instants de vie.
Contre l’oublie
Ceci n’est même pas une guerre : c’est de la barbarie sous toutes ses formes.
Entre l'Allemagne de 14-18 & de 39-45 et l’état islamique, ou est la différence.

Dieu puisse protéger notre descendance de ce genre de barbarie en France, en Europe.

(sans oublier tous les pays du monde).




Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 21-08-2014 18:42    Sujet du message: Répondre en citant

La meilleure preuve de ce que j'affirmais, à savoir que la barbarie n'est pas une question de race ou de nationalité...

Le bourreau du journalisme est anglais, de Londres....

Et nous sommes d'accord, les islamistes où la Gestapo, pas de différence... et pourtant, ces derniers étaient des blonds aux yeux bleus... CQFD.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 22-08-2014 15:36    Sujet du message: Répondre en citant

C'est terrible, c'est odieux, c'est infecte.

Laurent Fabius était l'invité de Jean-Jacques Bourdin il a dit ceci :

L'etat islamique est d'une cruauté inouïe et dispose de moyens financiers considérables.
Ils reçoivent de l'argent de personnes de tout bord, et de personnes privés qui croient qu'ainsi elles seront protégées.

Ces terroristes : on est pour eux, ou ils nous tuent.

Le Journaliste J-J Bourdin a demandé si en France nous devions avoir peur ou une phrase approximative.
Notre Ministre a hésité ... à répondre ! Puis à détourné la question d'une façon moins embarrassante.

J'en retire que :
Oui nous devons avoir peur.
Oui !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 23-08-2014 00:47    Sujet du message: Répondre en citant

Sur l'EIIL (« État Islamique en Irak et au Levant » )...

Un État ne peut se construire dans la défiance, il n'aurait aucun avenir et l'histoire du monde est là pour en témoigner. Que cet État se veuille « islamique en Irak et au Levant » n'est qu'un détail. Si ce nouveau Calife auto-proclamé, l'émir Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi, ne le sait pas encore, il l'apprendra à ses dépens. Personne n'est en mesure de réécrire l'histoire et l'Empire Ottoman ne reviendra jamais. Quant à un éventuel « gouvernement de Dieu » (une théocratie en clair), ce n'est que pur fantasme issu d'une cervelle humaine avide de pouvoir...

On ne sait trop quelle idée du monde se font ces jihadistes de l'État islamique ? Ils fantasment sur un ordre nouveau en détruisant une partie de leur propre patrimoine culturel, celui de l'Irak (ancienne Mésopotamie). Celà ne leur rapportera rien d'autre que des gravats, d'autant que quand il auront tout détruit de leur propres racines historiques, ils disparaitront sans même avoir existé...

Le grand banditisme au nom d'un dieu (quel qu'il soit), quel navrant n'importe quoi... Accessoirement, je vais me répéter... Je maudis pour l'éternité toutes celles et ceux qui ont inventé le concept de dieu (sans majuscule)... Il faut toutefois signaler que l'existence de ce califat nouvelle vague inquiète beaucoup plus les occidentaux que le monde arabe, qui lui, a d'autres chats à fouetter et l'ignore presque totalement !

Sur ce sujet précis, il convient évidemment de rester très circonspect. L'épouvantail islamique semble toujours faire recette en Occident ! Il convient également d'être extrêmement prudent face aux informations en provenance des États-Unis d'Amérique. À l'évidence, ces derniers sont en train d'élaborer une véritable stratégie contre l'État islamique... Il reste maintenant à chacun de nous de déterminer qui sera le plus dangereux... Celui qui fait, ou celui qui dit qui a fait ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 23-08-2014 11:54    Sujet du message: Répondre en citant

Cher Finn, tu parles des états arabes, qui ne semblent pas se soucier de l'avancée de l'EI. Mais qui finance, ou a financé l'EI, si ce n'est certains étas arabes, plus ou moins directement.

Ce qu'on nous dit de l'EI, c'est qu'il est encore plus dangereux qu"Al Qaida, car plus structuré. C'est cohérent. Il parait aussi qu'ils disposeraient de quarante ou cinquante mille hommes en Syrie. Si c'est vrai, alors il faut vraiment les combattre.

A propos de la Mésopotamie, quand j'étais à l'école, on disait "dans le poulailler, le félin s'avance et la poule effrayée ne peut plus pondre : entre le tigre et l’œuf rate"... C'était un moyen mnémotechnique... Laughing
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 23-08-2014 21:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

Parties de citation FINN

Il faut toutefois signaler que l'existence de ce califat nouvelle vague inquiète beaucoup plus les occidentaux que le monde arabe, qui lui, a d'autres chats à fouetter et l'ignore presque totalement !


Le monde Arabe n'a pas à avoir peur de l'état ismlamique
Le monde Arabe ne " cherchera pas à contredire" l'état islamique.
le monde Arabe mis à part quelques récalcitrants - mis à part quelques " brebis galeuses" parmi les leurs n'aura rien à craindre.
Par contre : Les occidentaux oui, sauf si ils acceptaient toute conversion.
Afin de ne rien risquer de cet état qui n'a rien de petit, ceci car il a des ressortissants de part le monde.
Afin de ne rien risquer de cet état : devrons-nous, nous convertir.
Je suis hésitante à répondre par l'affirmative ou la négative.
Il m'est impossible - me concernant - de réponde oui ou non - avant toute invasion si elle était.

2ème partie de citation FINN

Il convient également d'être extrêmement prudent face aux informations en provenance des États-Unis d'Amérique. À l'évidence, ces derniers sont en train d'élaborer une véritable stratégie contre l'État islamique... Il reste maintenant à chacun de nous de déterminer qui sera le plus dangereux... Celui qui fait, ou celui qui dit qui a fait ?

Les états unis essaient de faire ce qu'ils jugent le mieux pour éradiquer cette " immense fourmilière " venimeuse à souhait.
Réussira-t-elle à l'éradiquer.
Je ne pense pas : ils sont trop nombreux de part le monde.
En France, en Europe,
en Asie (mais de façon minime)
En Afrique : là il y aura à faire durant très longtemps
en Amérique : là-bas cette fourmilière est multiple également
En Océanie (pas le plus grand nombre ils sont non plus là-bas)

Travail colossal pour éradiquer ce fléau.
Travail colossal qui n'aura pas de fin - aussi longtemps que nous vivrons.
& dans les siècles des siècles ce fléau se multipliera
Que deviendrons nos enfants, les enfants de nos enfants, fassent à de telles férocité qui n'ont plus d'arrêt, plus de limites.
Que deviendra notre descendance, fasse à des peuples,
Qui ne savent pas ce que veulent dire : valeurs , civisme, respect, honneur, et courage;


Et encore : nous connaissons ces faits , grâce aux USA
Parait-il que ce genre de pratique est courante
et que ces égorgements existent et passent sur le net.
Ceci : sans que " nous " en étions informés
A l'encontre de cette fois ci.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 24-08-2014 11:40    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Le monde arabe n'apprécie pas plus que n'importe quelle autre communauté les apprentis dictateurs. Ce monde arabe est certes beaucoup trop silencieux sur cet islamiste radical, mais il ne faut pas oublier qu'il est chez lui et sait parfaitement bien ce qui se passe dans son jardin. Si ce monde là est un peu trop silencieux, c'est tout simplement que par nature, il n'est guère disert sur ce qui se passe chez lui. Les occidentaux, vous et moi, avons une certaine habitude de commenter et critiquer la moindre décision de nos puissants et gouvernants sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas le cas pour la communauté arabe qui n'a pas la parole aussi facile que la notre...

À ce jour, l'islamisme radical en est avant tout à se déchirer en interne entre sunnites et chiites. Tant qu'ils ne pourront se mettre d'accord entre-eux, il n'y à guère de danger pour les autres ! Ce désaccord doctrinal ne date pas d'hier...

(...)

Toutes les histoires commencent avec : il était une fois...

En l'an 632, deux ans après la mort présumée de Mahomet, les musulmans ne sont encore pas parvenus à se mettre d’accord pour désigner son successeur. Deux clans s’affrontent :

- les compagnons du Prophète, les sahaba, autrement dit les premiers convertis, dont tous ne sont d'ailleurs pas de la famille du Prophète ;
- et ceux qui font partie de la famille du Prophète, clan minoritaire, qui voudrait porter le jeune Ali (cousin, puis gendre de Mahomet) au califat. Ces partisans d’Ali sont appelés Chi’at Ali (parti d’Ali), en abrégé Chi’at, ce qui a donné le terme Chiite employé aujourd'hui.

Quant au terme sunnite, il est basé sur le mot « sunna » qui représente la ligne de conduite du dernier « prophète » de l'Islam, Mahomet. Ce dernier, chef religieux, politique et militaire arabe de la tribu de Quraych, serait né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632...

L'histoire (très succincte) d'Ali le quatrième calife (vers l'an 657) et de la guerre de succession... S’estimant le successeur le plus digne de Mahomet et souhaitant depuis toujours réunir tous les musulmans du monde dans un Islam rigoureux, Ali défend une application stricte du Coran. Entre règles de succession (Ali souhaite en effet réduire aux seuls descendants de Mahomet la possibilité de devenir califes) et autres différences doctrinales, la ligne de démarcation est désormais claire entre les chiites (partisans d’Ali), et les sunnites majoritaires. S’en suit une guerre qui dura près de deux générations dans laquelle la haine entre Sunnites et Chiites s’enlisera et deviendra durable. Elle s’achève avec la défaite des Chiites en Irak, où le fils d’Ali est tué ainsi que son successeur, Hussein. Plusieurs tentatives ont été initiées dans les siècles qui ont suivi pour tenter d’apaiser les relations entre les deux communautés, en vain. Cet antagonisme entre les deux idéologies participe aux conflits actuels de la péninsule arabique. Ces derniers ont connu une recrudescence avec plusieurs évènements marquants de la fin du XXe siècle...

Les quatre premiers « Rashiduns » (Les califes bien guidés) :

Abou Bakr As-Siddiq - 632 à 634.
Selon la tradition sunnite, il fut le premier convertit à l'Islam après Khadîja. Il suit Mahomet lors de l'Hégire en 622. C'est sous son califat que les versets coraniques sont compilés en un livre : le Coran. Il parachève la conquête de l'Arabie.

Omar ibn al-Khattâb - 634 à 644.
Après s'être opposé à lui il devient un ami proche de Mahomet. Grand conquérant, il augmente considérablement l'étendue du califat par les conquêtes de la Syrie, de l'Irak, Perse, Palestine et Égypte. Assassiné à Médine par un prisonnier perse pendant la prière.

Othmân ibn Affân - 644 à 656.
Selon la tradition il aurait été le premier Mecquois convertit à l'Islam, avant même l'Hégire. Durant son califat il se rend impopulaire et se retrouve assiégé chez lui à Médine par des insurgés, qui l'assassinent.

Ali ibn Abi Talib - 656 à 661.
Fils d'Abû Tâlib, oncle du prophète de l'islam Mahomet, qui l’a élevé et protégé comme son propre fils. Il épouse Fâtima, fille du Prophète. Assassiné par les kharidjites alors qu'il priait, agenouillé. C'est durant son califat qu'une guerre civile éclata entre musulmans...

Quant à Hasan ibn Ali, il fut nommé calife en 661 après la mort de son père. Mais bref... Il y aurait évidemment bien d'autres choses à savoir pour tout comprendre, mais ce serait long comme un conte des mille et une nuits...

À côté de cette histoire millénaire, le pseudo-calife auto-proclamé actuel, Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi, ne pèse pas plus qu'un grain de poussière ! S'il ne détenait pas en otage quelques puits de pétrole, il ne serait qu'un avatar de notre monde contemporain...

Tu sais miss Rosa Rose, la plupart des musulmans que je connais (et il y en a vraiment beaucoup dans ma banlieue du nord de Paris), ne demandent qu'une chose. Que les occidentaux que nous sommes connaissent un tant soit peu leur histoire. À ce jour et à tort ou à raison, le monde arabe se sent négligé et cherche désespérément à exister...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 24-08-2014 21:23    Sujet du message: Répondre en citant

Les pays de la région, même très islamisés commencent à s'émouvoir. Vu sur Orange :
Le ministre irakien des Affaires étrangères a appelé dimanche la communauté internationale à aider son pays à lutter contre les jihadistes, un combat pour lequel son homologue iranien lui a assuré le soutien de Téhéran.

Washington, qui a mené depuis le 8 août plus de 90 frappes contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak, s'est dit de son côté déterminé à poursuivre ses raids, menaçant d'étendre son intervention à la Syrie voisine.

Le gouvernement irakien fait face depuis le 9 juin à une offensive de l'EI, un groupe sunnite extrémiste, qui s'est emparé de territoires dans cinq provinces du pays, entraînant la fuite de dizaines de milliers de personnes.

L'Irak "a besoin d'aide et de soutien de la part de tout le monde (...) de toutes les forces contre le terrorisme", mais pas sous la forme de troupes, car "les hommes combattant ne manquent pas", a déclaré le chef de la diplomatie irakienne Hoshyar Zebari lors d'une conférence de presse.

Son homologue iranien Mohammed Javad Zarif, qui s'exprimait à ses côtés, a assuré Bagdad de l'aide son pays, mais démenti toute présence de soldats iraniens en Irak.

"Nous coopérons et travaillons (...) avec le gouvernement irakien et avec le gouvernement kurde pour repousser ce groupe", a dit M. Zarif.

"Mais nous ne croyons pas que (les gouvernements kurde et irakien) aient besoin de la présence de soldats iraniens" pour le contrer, a-t-il ajouté.

Cependant, la mort fin juillet d'un pilote iranien dans des combats en Irak et la présence d'avions de combats venus probablement d'Iran semblent indiquer, selon des experts, une implication plus directe de la République islamique chez son voisin.

M. Zarif, dont le pays est un allié du régime syrien, a en outre appelé à davantage d'efforts internationaux pour lutter contre l'EI, un groupe également très actif dans la Syrie en guerre où il a pris dimanche le dernier bastion du régime dans la province de Raqa (nord).

L'EI "est en train de commettre des actes horrifiants de génocide et des crimes contre l'humanité" et "doit être stoppé par la communauté internationale et par tous les pays de la région", a-t-il plaidé....
...
Signe de la préoccupation grandissante également dans le monde arabe, l'Arabie saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis, le Qatar et la Jordanie ont souligné "la nécessité d'agir sérieusement" contre l'EI à l'issue d'une réunion à Jeddah.


Irak, Iran, USA, même combat... Tout arrive... Et les autres pays arabes commencent à bouger... Il faut vraiment croire que l'EI est un danger universel.
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 25-08-2014 20:29    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

Dans quel monde vivons-nous, qu'avons-nous fait de la planète Terre, censée être la seule planète habitée (malgré des suppositions fantaisistes contraires).

Quel est ce fléau venu des pays Arabes qui envahit le Monde, l'Europe.

A une autre échelle que l'Allemagne en 14-18 ou en 39-45.
Fléau djihadiste qui se tapi dans l'ombre, près à tout moment à sauter, et taper dans le dos - par arme blanche, par armes de guerre, par attentas perpétués sur toute la planète.

Monde terre d'accueil des sans abris
Europe terre d'accueil des pauvres gens de tous pays.
France - si petite - mais terre d'accueil en son " sein" de tant et tant de monde qui se veulent entrer chez nous - sous notre protection.
Europe : qui accueille tous ces pauvres gens,
Pour certains de tous les états Arabes si il est possible.
Ils se jurent de se tenir !
Mais : les fils de ... qui ont fini par obtenir la Nationalité Européenne, (France, Angleterre et tous pays d'Europe)
Les fils de ... s'avèrent sauvages à l'encontre de leurs ainés qui se sont bien tenus en Europe (ou ailleurs dans tous pays du Monde qui veut bien accueillir).

Le fléau qui nous frappe est :
djihadiste à 95% (pour ne pas dire 100).


http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_djihadiste_europ%C3%A9en

Ces hommes frappent dans le dos !

Les chaines d'Info, et les journaux ... nous informent que


Abdel-Majed Abdel Bary, un ancien rappeur londonien parti en Syrie, pourrait être l'assassin du journaliste américain James Foley.
Un père proche d'Oussama Ben Laden

Le père de celui qui se faisait appeler « L Jinny » ou « Lyricist » en tant que rappeur, est lui aussi connu des autorités. Il serait en effet « l'un des plus proches lieutenants d'Ousama Ben Laden », rapporte The Independent. Suspecté d'avoir activement participé à deux attentats contre des ambassades américaines en Afrique en 1998, le père de Abdel-Majed Abdel Mary avait été extradé aux États-Unis en 2012.


Et quoi d'autre encore ?

Pauvre Angleterre qui a accueilli en son pays,
cette famille
Confiance ne règne plus
Europe méfies -toi
Tes enfants sont en danger
De mort
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jemigeja



Inscrit le: 18 Juil 2010
Messages: 5656
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: 26-08-2014 09:58    Sujet du message: Répondre en citant

Vu sur Orange :
Les autorités des Emirats arabes unis observaient mardi un mutisme total à la suite des déclarations de responsables américains leur attribuant de récentes frappes aériennes contre des milices islamistes en Libye.

Le gouvernement d'Abou Dhabi n'a pas réagi à ces déclarations, et un responsable émirati, interrogé par l'AFP, s'est abstenu de tout commentaire. "Pas de réaction", a-t-il dit.

Deux responsables américains ont affirmé lundi soir que les Emirats avaient secrètement mené des frappes aériennes contre des milices islamistes en Libye en utilisant des bases égyptiennes.

Les journaux émiratis, proches des autorités, n'ont pas fait état de ces déclarations.

Dans un éditorial, le quotidien Al-Khaleej écrivait mardi que la Libye offre désormais "le modèle de l'Etat voyou" représentant "un danger pour ce pays et pour les Etats voisins et de la région".

"Cela nécessite la mise en place d'une coalition arabe (...) pour mener une action rapide et efficace dans le cadre d'une stratégie claire pour affronter cette épidémie, qui prend des appellations différentes comme Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, devenu Etat islamique, EI), Ansar Asharia (émanation d'Al-Qaïda) ou les Frères musulmans, qu'il faut éradiquer", écrit le journal.

Le ministre d'Etat émirati aux Affaires étrangères Anouar Mohammad Garguèche avait en début de semaine rejeté sur Twitter les affirmations d'islamistes libyens selon lesquelles les Emirats et l'Egypte ont mené des raids aériens contre leurs positions à Tripoli.

Il avait estimé qu'en impliquant les Emirats dans les affaires libyennes, les islamistes cherchaient à "refuser d'admettre les résultats des (récentes) élections" qui ont montré un net recul des islamistes au Parlement libyen.

"Les Emirats arabes unis ont mené ces raids", a déclaré un responsable américain qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, confirmant une information du New York Times.

Les Etats-Unis n'ont pas participé, ni directement, ni indirectement, à ces raids, ont souligné deux responsables interrogés par l'AFP.

Selon le New York Times, les premières frappes ont eu lieu il y a une semaine à Tripoli contre des positions tenues par les milices.

Une deuxième série de frappes s'est déroulée au sud de la capitale libyenne tôt samedi et a visé des lance-roquettes, des véhicules militaires et un entrepôt, selon le quotidien.

Ces bombardements étaient manifestement destinés à empêcher les milices de s'emparer de l'aéroport de Tripoli, fermé depuis le 13 juillet en raison de combats pour son contrôle.

La situation dans le pays, en proie à l'anarchie depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, risque ainsi de devenir encore plus complexe: la Libye pourrait se voir dotée de deux gouvernements concurrents, parallèlement à ses deux Parlements rivaux.

Des pilotes des Emirats arabes unis avaient participé aux frappes aériennes menées par une coalition internationale et qui avaient conduit à la chute du régime de Kadhafi en 2011.


Contrairement à l'impression qu'on pouvait en avoir, exprimée par Finn, les états arabes se sentent directement concernés. Et ils mettent dans le même sac l'EI, Al Qaida, et les frères musulmans. Ils parlent même de les "éradiquer". Après avoir longtemps favorisé et financé un islam radical, ils prennent enfin conscience du danger pour eux. Mieux vaut tard que jamais...
_________________
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
(Clemenceau)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 26-08-2014 11:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Il serait plus que temps que les états arabes se réveillent de leur torpeur, et condamnent fermement (et violemment s'il s'en faut) les horreurs " prodiguées" par les soit dit Islamistes.


Religion Islamique :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam

Une partie du texte :

Outre le Coran, la majorité des musulmans se réfère à des transmissions de paroles, actes et approbations de Mahomet, récits appelés hadîths. Cependant, les différentes branches de l'islam ne s'accordent pas sur les compilations de hadiths à retenir comme authentiques. Le Coran et les hadiths dits « recevables » sont deux des quatre sources de la loi islamique, la charia, les deux autres étant l'unanimité (ijma’) et l'analogie (qiyas).

Si ces atroces personnages s'en réfèrent aux voix du Coran
Si ils entendent des voies - ils s'avèrent être très dangereux.
Cela veut dire " " (entre guillemets) " qu'ils perdent la tête".
Et : ils perdent la tête.
Or : un fou par le passé, était considéré comme dangereux.
La médecine, les médecins, etc ...
Ne s'occupaient pas de transiger si respect était ou pas.
Les fous étaient enfermés à vie.
En faite : impossible de les enfermer (imagé)
Que faire de ces dingues.
Les ménageraient-on?


Haditch :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Had%C3%AEth

Et bien de façon fortement imagée : ces affreux personnages, qui grouillent partout , en France en Europe, et de par le monde.
Entendent des voies : dangereuses voies.

Sommes nous impuissants :
Certes


Je ne dirai pas :

Inch Allah

Ces atroces personnages qui n'ont rien d'humains
Ne respectent pas un Dieu
Ils sont fous.
Arriérés.
Sans valeur aucune
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 03-09-2014 13:48    Sujet du message: Répondre en citant

Autre otage exécuté

L'otage américain Steven Sotloff aurait été exécuté par les terroristes de l’État Islamique.

Selon SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes, l'organisation terroriste a revendiqué dans une vidéo la décapitation de ce deuxième otage américain après le meurtre sauvage le 19 août du journaliste James Foley.

Malgré l'appel poignant à la clémence de sa mère, l'otage américain Steven Sotloff aurait été exécuté par les terroristes de l'Etat Islamique. Selon SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes, l'organisation terroriste a revendiqué dans une vidéo la décapitation de ce deuxième otage américain après le meurtre sauvage le 19 août du journaliste James Foley.

Le journaliste Steven Sotloff âgé de 31 ans, à genoux, vêtu d'une blouse orange,à côté d'un homme masqué armé d'un couteau.
Lit un texte préparé par ses geôliers : « Obama, votre politique étrangère et les interventions en Irak étaient censées être pour la préservation des intérêts américains. Alors pourquoi, moi citoyen américain, dois-je payer le prix de votre ingérence avec ma vie ? Vous avez dépensé des milliards de dollars du contribuable et nous avons perdu des milliers de soldats dans vos combats précédents contre les états islamiques. Où sont les intérêts des Américains quand vous relancez cette guerre ?»



Le comble de la nausée, et de l'horreur
Combien ont-il eut ce sort là ( caché)?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 10-09-2014 08:30    Sujet du message: Répondre en citant

ENFANTS SACRIFIES AU NOM DE QUEL SORTE D ISLAM

Quelque 700 enfants ont été tués ou mutilés en Irak depuis le début de l’année, dont certains utilisés dans des attentats-suicide par les jihadistes de l’Etat islamique (EI), a indiqué lundi Leila Zerrougui, représentante spéciale de l’ONU pour les enfants et les conflits armés source AFP

http://www.liberation.fr/monde/2014/09/08/l-etat-islamique-utilise-des-enfants-dans-des-attentats-suicide-selon-l-onu_1096118

L'horreur sous toutes ses formes - et tout ce que l'on nous cache.
Jusqu'à entendre que des djihadistes sont tapis en France, en Europe - et de par le monde prêts à bondir.
L'Anglais qui aurait décapité James Foley ainsi que Steven Sotloff - ne l'est pas de longue date d'après infos.

La Maison Blanche a confirmé la 2ème décapitation

http://www.romandie.com/news/La-video-de-la-decapitation-de-Steven-Sotloff-est-authentique_RP/513734.rom

de tout ce ramassis d'horreur - ont nous en cache les 3/4
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HuguesDaberny



Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 10

MessagePosté le: 23-09-2014 08:22    Sujet du message: Répondre en citant

Et c'est reparti avec l'enlèvement d'un touriste français en Algérie hier, enlèvement revendiqué par un groupe proche de l'EI et confirmé par le Quai d'Orsay...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HuguesDaberny



Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 10

MessagePosté le: 23-09-2014 08:45    Sujet du message: Répondre en citant

Et c'était aussi sur France Info :

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/algerie-un-groupe-lie-l-ei-revendique-le-rapt-du-francais-572787
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 24-09-2014 17:04    Sujet du message: Répondre en citant

DAESH DIT AVOIR TUE HERVE GOURDEL

Cruauté sous toutes ses formes, sans atteindre son paroxysme (car d'autres barbaries non connues doivent être vécues chaque jour).

L'horreur, la barbarie, la cruauté, - aucun mot ne serait assez puissant pour décrire l'indicible.

Quand à certains français de par leur intitulé, de souches Maghrébines par leurs ancêtres , ils rentrent tout juste de " leur Djihad (pour 3 d'entre tous - pour les officielles d'entre eux).

Le danger s'avérait être en France depuis des années.
Le danger est en France, sous toutes ses formes.
Attention danger : De la part de qui?
Attention danger : Ou ? Dans quelles circonstances ...


De source officielle : tous les djihadistes ont été recrutés par DAESH pour tuer des français et tous ceux qui sont contre eux (de quelque pays qu'ils soient).

Attention danger : attentats prévus en France et ailleurs.
Et si ce n'était pas que des attentat.


Certains du Maghreb (pas d’amalgame - pourtant les djihadistes œuvrent pour) aiment le sang, et éprouvent une grande satisfaction à manipuler l'arme blanche, pour preuve (ceci ne date pas d'hier - plaisir à l'arme blanche).

Nous avons ouvert nos cœur - pour connaître le mot paix.
Pour la paix, avec chaleur.
La peur sera-t-elle dominatrice (que pourrait apaiser cette peur - les lavages de cerveaux fonctionneront-ils).
Et à ce jour : nous pacifiques que sommes nous.
Nous devrons nous tenir sur nos gardes nous dit-on.

En France serions-nous en danger.
Sans nul doute.


Quelles réflexions devons-nous avoir en relation avec ces personnes du Maghreb qui soutiennent les leurs.

Jeunesse et autres ages dont les ancêtres sont là-bas, de là-bas, ou nés là-bas.

Toute personne dont les origines de longue date ne sont pas Françaises ( pour un exemple parmi d'autre) (1)
Ne peut que soutenir les souches dont il est issu.
J'ai côtoyé (et côtoie) un très grand nombre de gens de tous milieux, de tous lieux et de tous pays, de par mon métier, également de part mon lieu de vie.
Conversation 2 mois en arrière
" On vous aime" : " mais Vous" ... Espoir, en attente réponse : " sourire "
(1) Toutes ces personnes gardent en leur cœur, leur pays d'origine.
(2) Issus d'Espagne, du Portugal, de Turquie, pays de l'Est, pays de Méditerranée etc ...C'est humain.
Ils aiment la France, car chez eux pas de travail possible et autre ...
Ils aiment la France, pour autant ils n'arrivent pas à se défaire de leurs attaches pour un grand nombre - qu'ils soient issus de (2).
Cela entre dans la logique, cela va de soit.

Concernant l'Union - le Couple - la famille :
Toutes ces personnes qui aiment la France sont aimantées à leur point d'encrage. C'est compréhensif - c'était prévu.

En édifice c'est égal (constructions personnelles ou à autrui).


Une telle fraternité entre tous est humaine, respectable, éventuellement enviable.
Gens de tous pays, sans fausseté - des amis ils sont et seraient pour les 3/4.


Reste : Un grand nombre - en puissance , de l'ombre, qui attirent les leurs (de certains pays) contre nous.
Panthères prêtent à surgir de l'ombre, arme à la main.
Europe t'es-tu laissée gagner par ta largesse d'esprit.
Gentille Europe - qui ne peut faire autrement.
Petits, vous nos petits, que risquerez-vous dans les années avenir.
Aurez-vous droit à la paix.
Ou devrez-vous être aux aguets de qui marche furtivement derrière vous.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 02-10-2014 19:51    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

La Turquie prend les armes contre l’État Islamique

Un pays de plus s'engage contre l’État islamique.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a pressé mercredi la coalition internationale de trouver une solution "durable" contre la menace des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, déplorant la portée limitée des frappes aériennes actuelles.

La Turquie a donc voté jeudi un texte autorisant une intervention militaire pour mettre en déroute les djihadistes qui sévissent en Syrie et en Irak.
Le gouvernement turc a désormais les mains libres pour mettre en place un dispositif militaire pour lutter contre l’État islamique.
Le texte autorise aussi le stationnement de troupes étrangères en Turquie qui pourront utiliser ses bases militaires pour le même motif.

"Les tonnes de bombes qui seront larguées par les airs ne constituent qu'une solution temporaire et ne font que retarder le danger et la menace", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours prononcé devant le Parlement turc à Ankara.

"Nous sommes ouverts à toute coopération mais tout le monde doit savoir que la Turquie n'est pas un pays qui se satisfera de solutions temporaires", a-t-il ajouté, estimant que rester spectateur des événements en cours dans les pays voisins reviendrait à "trahir l'Histoire" dans une région dominée auparavant par l'empire ottoman.

"Une lutte déterminée doit être menée contre toutes les organisations terroristes dans la région et les conseils et les avertissements de la Turquie doivent être pris en considération", a insisté le chef de l’État turc.

M. Erdogan s'est défendu de toute volonté "d'intervenir dans les affaires intérieures" d'autres pays mais a rappelé que "le départ de l'actuel régime syrien (du président Bacharr al-Assad) continue à faire partie de nos priorités".

Les remarques de l'homme fort de Turquie interviennent à la veille du débat à huis clos prévu au Parlement sur une motion du gouvernement islamo-conservateur autorisant l'armée turque à intervenir en Irak et en Syrie contre les djihadistes de l'EI.

Ankara s'est jusque-là refusé à rejoindre la coalition militaire réunie par les Etats-Unis pour combattre les djihadistes mais a amorcé un revirement après la libération, le 20 septembre, de 46 de ses ressortissants retenus en otage par le groupe djihadiste.




L’Armée Turque étant donné la formation rigide de son Armée ne pourra qu’être d’un grand secours dans la lutte contre l’État Islamique


Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:45; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 04-10-2014 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

L'organisation """ Etat islamique """ a revendiqué ce vendredi soir l'exécution d'un nouvel otage, le Britannique Alan Henning, humanitaire âgé de 47 ans

Alan Henning, vêtu de la même tenue orange que les victimes précédentes, qui rappelle les tenues des prisonniers de Guantanamo, ne prononce qu'une brève phrase, avant que son bourreau ne reprenne la parole pour accuser le parlement britannique d'être responsable de sa mort.
"Des barbares repoussants"

Le Premier ministre britannique David Cameron a condamné ce "meurtre brutal par l'État islamique", qui "ne fait que montrer à quel point ces terroristes sont barbares et repoussants", a déclaré David Cameron, ajoutant que ses pensées allaient à l'épouse et aux enfants du travailleur humanitaire britannique.

"Alan était parti en Syrie pour acheminer de l'aide à des personnes de toutes confessions qui en avaient besoin. Le fait d'avoir été pris en otage au moment où il était en train de vouloir aider les autres, et maintenant d'avoir été assassiné montre que la perversion de ces terroristes de l'État islamique est sans limites", a ajouté le Premier ministre. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et les amener devant la justice".
Un autre otage américain menacé

Le bourreau, dont la voix semble avoir été altérée électroniquement, a néanmoins un accent britannique et semble être le même, selon SITE, que celui qui a assassiné l'otage britannique David Haines, mi-septembre. A la fin de cette vidéo, qui ne dure qu'une minute et 11 secondes, l'EI présente aussi un autre otage américain, Peter Kassig.

Alan Henning est le quatrième otage occidental exécuté de la sorte par l'EI en Syrie, après les deux journalistes américains, James Foley, dont la vidéo avait été diffusée le 19 août, Steven Sotloff (vidéo diffusée le 2 septembre) et le travailleur humanitaire David Haines (vidéo diffusée le 13 septembre). Mercredi 24 septembre, une vidéo diffusée par des djihadistes affiliés à l'organisation terroriste Etat islamique en Algérie, montrait la décapitation de l'otage français Hervé Gourdel.

Sources l'Express



L’écœurement est loin bien loin, d'être à son comble.
Commenter en " long et en large " serait si délicat.
La sensibilité n'est pas, c'est pire.
Je tiens à éditer la nouvelle bien que connue.
Tout ceci est tellement bouleversant.
Les mots ne sont pas de mise.
Les mots ne pourraient rien.
Pauvres gens, pauvres otages.
Mis à part les otages - que se passera-t-il.

La folie est dans la rue.
Pour preuve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 17-11-2014 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

L'EI revendique l'assassinat de Peter Kassig et de 18 soldats syriens


Le groupe Etat islamique a mis sa menace à exécution en décapitant son otage américain Peter Kassig et 18 soldats syriens dans une vidéo mise en ligne, authentifiée par la Maison Blanche, ce dimanche sur les sites jihadistes. François Hollande dénonce "des crimes contre l'humanité".

Les images sont insoutenables. Dans une vidéo de 15 minutes publiée par le groupe Etat Islamique mise en ligne ce dimanche, des jihadistes mènent des soldats syriens à l'exécution.
Armés de longs couteaux, ils décapitent simultanément les soldats alignés à genoux. Les USA ont confirmé l'authenticité de la vidéo.

A la fin de la vidéo, un jihadiste masqué apparaît avec la tête de l'otage américain Peter Kassig à ses pieds. "C'est Peter Edward Kassig, un citoyen américain de votre pays ", affirme l'homme à l'accent britannique, en liant cette exécution à l'envoi de conseillers américains pour aider les troupes irakiennes dans leur guerre contre l'EI.

Il n'est pas possible de dire dans l'immédiat s'il s'agit de "Jihadi John", assassin présumé des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff.
Crimes contre l'humanité

En visite à Nouméa, François Hollande a dénoncé ce dimanche des "crimes contre l'humanité.

Ce sont des actes barbares et c'est pourquoi la France ne peut rester indifférente", a insisté le Président.

Les parents du jeune homme ont déclaré dimanche attendre la confirmation du meurtre de leur "fils chéri". Ed et Paula Kassig avaient imploré l'organisation d'épargner leur fils dans une vidéo postée sur Youtube.
Manuel Valls dénonce un acte de barbarie

Manuel Valls a fait part de son effroi dans un communiqué et "condamne avec la plus grande fermeté ce nouvel acte de barbarie".

Avant d'exprimer sa "profonde compassion" aux familles des victimes, le Premier ministre affir que "cet acte renforce la détermination de la France à agir contre Daech en Irak et en Syrie. (sources l'express)






Crime contre l'humanité
La terreur via internet
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 15-12-2014 23:08    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

PRISE D OTAGE A SYDNEY

L'homme serait un islamiste radical d'origine iranienne - converti au fanatisme djihadiste

La police australienne a lancé dans la nuit de lundi à mardi l'assaut contre un café de Sydney dans lequel un homme armé et muni d'un drapeau islamique retenait en otages des employés et des clients.

Il était plus de 2 heures du matin à Sydney quand la police australienne a lancé l'assaut contre un preneur d'otages retranché dans le Lindt Chocolat Café de la Martin Place.

Selon plusieurs médias locaux, deux personnes auraient trouvé la mort, dont le forcené dénommé Man Haron Monis.

Trois autres seraient gravement blessées.

L'homme, qui a pris en otage les clients d'un café du centre-ville de Sydney en Australie, serait un islamiste radical d'origine iranienne, condamné déjà plusieurs fois.

L’homme : Man Haron Monis, né Manteghi Bourjerdi, aurait fuit l'Iran en 1996 et obtenu l'asile politique en Australie.

C'est là qu'il change de nom et s'autoproclame «cheikh» Haron.

Fin 2009, il est condamné à 300 heures de travaux d'intérêt général pour avoir envoyé par la poste des lettres haineuses aux familles des soldats australiens tués en Afghanistan.

Pour lui, les soldats sont des assassins.

Il réclame le retrait des troupes du pays. Man Haron Monis a de nouveau des déboires avec la police et la justice à la fin de l'année dernière pour son implication dans l'assassinat de son ex-femme.

En octobre cette année, il a été accusé d'une quarantaine d'agressions sexuelles.

ll attirait ses victimes en se faisant passer pour un guérisseur spirituel, prétendant être expert en astrologie, numérologie, méditation et...magie noire.

Il était en liberté sous caution et devait être jugé en février 2015.

Un individu isolé qui n'avait «rien à perdre»

S'il a placardé le drapeau noir islamique, Monis aurait agit seul selon son ancien avocat.

«Son idéologie était tellement forte et si puissante qu'elle obscurcit sa vision» explique l'avocat à un média australien.

«Sachant qu'il était en liberté sous caution pour les infractions très graves, je pense qu'il considérait qu'il n'avait rien à perdre.»

Son acte aurait «quelque chose de désespéré d'après son avocat»

Pour l'avocat, cette prise d'otage n'était «pas un acte concerté», ni «un événement de terrorisme». Sources le Parisien




Litanie juridique complexe à des fins I- Al ou non


Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:49; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 22-12-2014 09:57    Sujet du message: Répondre en citant

Samedi 21 décembre 2014

Le parquet antiterroriste a été saisi après la mort d'un individu qui a attaqué au couteau samedi des policiers du commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) en criant "Allahou Akbar", a-t-on appris de sources judiciaires.

L'agresseur a été abattu.

"Celui-ci, connu des services de police pour des faits de délinquance de droit commun, ne s’était jamais signalé par des activités à caractère terroriste.

Les premiers éléments de l’enquête orientent cependant les investigations en ce sens", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué diffusé samedi soir, quelques heures après une visite sur les lieux.

Jeune homme au physique athlétique, l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours abattu samedi par les forces de l'ordre, s'était récemment converti à l'islam, affichant sur son compte Facebook le drapeau du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

"Allahou Akbar": c'est après avoir crié "Dieu est le plus grand", en arabe, que Bertrand Nzohabonayo, un Français né il y a une vingtaine d'années au Burundi - un pays majoritairement chrétien - a blessé violemment, à l'arme blanche, trois policiers, dont les jours ne sont pas en danger.

Converti à l'islam, habitant Joué-lès-Tours, mais "naviguant" entre les domiciles de membres de sa famille, selon le procureur de la République de Tours, Bertrand Nzohabonayo, était connu pour des petits actes de délinquance.

En revanche, il "n'était pas fiché pour des activités à caractère terroriste", a souligné samedi le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, au terme d'un déplacement au commissariat de Joué-lès-Tours.

Mais le compte Facebook du jeune homme, qui avait pris le prénom de Bilâl lors de sa conversion à l'islam, selon un de ses proches sous couvert d'anonymat, affiche le drapeau du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Plusieurs textes et slogans inspirés de l'islam radical apparaissent aussi sur cette page.

Son frère est par ailleurs connu pour ses positions radicales, ayant un temps envisagé de partir en Syrie avant de renoncer, selon une source proche de l'enquête. Il se trouve actuellement à l'étranger, selon une autre source.

Le parquet antiterroriste s'est rapidement saisi de l'affaire et devra déterminer si Bertrand Nzohabonayo a agi de sa propre initiative ou dans le cadre d'une action organisée, sachant que l'EI encourage les candidats au jihad à lancer des attaques contre les "infidèles", militaires, policiers ou même civils.

La France avait été nommément citée comme cible par l'EI après le début des frappes françaises en Irak, et de tels appels sont régulièrement relayés dans des vidéos du groupe jihadiste.

"C'est clair que quand il y a un individu qui attaque un commissariat, en criant 'Allahou Akbar', il y a de quoi se poser la question de savoir s'il a agi seul (ou) s'il a agi sur ordre", a expliqué le procureur de Tours, Jean-Luc Beck.

"Et tout ça, c'est le parquet spécialisé qui pourra mieux que personne le faire".

Selon les premiers éléments de l'enquête, Bertrand Nzohabonayo n'a laissé ni lettre, ni message, a souligné le procureur.

Sur les photos de lui qui circulent sur les réseaux sociaux, on distingue un jeune souriant, au crâne rasé et au collier de barbe noire fourni mais sans moustache.

L'agresseur des policiers est décrit par un de ses anciens éducateurs sportifs comme un garçon calme, plutôt réservé.

"Quand il est arrivé au club de foot, en provenance de la région parisienne, il devait avoir 16-17 ans.

Il a voulu arbitrer, ce qui n'est pas si fréquent à cet âge-là.

Il était épris de justice", s'étonne cet homme qui souhaite conserver l'anonymat.

Le jeune homme dégageait de la "puissance physique", commente son ancien entraîneur à un correspondant de l'AFP.

"Il avait une démarche particulière, avec les jambes arquées", poursuit-il, tout en restant dubitatif quant à son engagement radical:

"Nous le voyions parfois à la mosquée.

Mais il n'avait pas poursuivi dans le foot, ni dans l'arbitrage, pour une raison que j'ignore".

Trois policiers ont été blessés, dont deux sérieusement, mais leurs jours ne sont pas en danger, a indiqué la préfecture d'Indre-et-Loire.

Dans son communiqué, Bernard Cazeneuve dit avoir "donné des instructions à tous les préfets, aux directeurs généraux de la police nationale et de la gendarmerie nationale et au préfet de police pour renforcer les mesures de sécurité des personnels, au sein des services de police et des unités de gendarmerie comme sur la voie publique".

"Bernard Cazeneuve a également demandé (...) que des mesures de même nature soient prises afin de garantir la sécurité des policiers municipaux et des sapeurs-pompiers, également exposés à raison de leur tenue d’uniforme."

Lors de sa visite au commissariat de Joué-lès-Tours, le ministre de l'Intérieur a confirmé des informations selon lesquelles l'agresseur avait crié "Allahou Akbar" (Dieu est le plus grand) en attaquant les policiers.

Le ministre a salué "le sang-froid et la maîtrise" des policiers face à cette "agression d'une extrême violence".

Selon le procureur de Tours, Jean-Luc Beck, l'agresseur, qui était armé d'un couteau "d'une taille importante", s'est présenté devant le commissariat et "immédiatement jeté sur le policier" de faction qui lui a ouvert la porte.

Ce dernier a été secouru par un adjoint de sécurité et une autre collègue.

"On est avec trois blessés parmi les fonctionnaires de police et l'agresseur a été neutralisé par arme à feu", a-t-il précisé.

La parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour "tentative d'assassinat et association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste".

Un individu "qui attaque un commissariat de police en criant Allahou Akbar, il y a de quoi se poser la question de savoir s'il a agi seul, s'il a agi sur ordre, si c'est un acte irréfléchi", a dit le procureur sur BFMTV pour justifier la saisie du parquet antiterroriste.

Ce jeune français de 20 ans, né au Burundi, était certes connu de la communauté musulmane de Joué-lès-Tours mais absolument pas pour des convictions religieuses radicales, même si sur sa page Facebook il affichait récemment le drapeau de Daesh.

Ce qui lui a d'ailleurs valu des messages de camarades s'étonnant du ton de ces nouvelles prises de position.

D'après l'association des Amis de la Mosquée de Joué-lès-Tours, il s'était rapproché de la mosquée il y a un an environ mais avait cessé de la fréquenter pendant plusieurs mois.

Sa dernière apparition remonterait à une dizaine de jours. " Il était en larmes", explique un membre de cette association.

Quand nous lui avons demandé ce qu'il avait, il nous a parlé de problèmes familiaux


Sources la Nouvelle République le Figaro – Capital




Bertrand Nzohabonayo a grandi à Joué-lès-Tours, où il chantait des textes de rap sous le pseudo "oxy".

Ceci peut-il excuser cela

L'affect aura-t-il guidé ce geste - un de plus

Drames familiaux, enfances maltraitée, jeunesses désœuvrées ; sans emploi,
Jeunesse venue parfois d'ailleurs avec un rêve : se faire une place parmi nous (sans parler de ceux nés ici).
Jeunesse si nés autre qu'en France -
Les accueillir deviendrait-il dangereux & un leurre pour eux.
Plus qu'une psychanalyse il faudrait là.

Drames familiaux, enfances maltraitée, jeunesses désœuvrées ; sans emploi

Ne permettent pas de tels actes.

La "rue" deviendra-t-elle cible un jour prochain, pour cette mouvance radicale djihadiste.

Ce jeune homme avait sur son facebook " brandi quelque part " le drapeau de Daesh.

" D'autres " qui auront vu ; seraient restés saisis il semblerait,
Saisis, mais sans surprise, & sans aide pour le pays?

L'arme blanche - il y a de cela bien longtemps était connue pour abattage
de dos - non de face.

Était-ce moins ou plus grave.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 22-12-2014 10:01    Sujet du message: Répondre en citant

Dijon 21 décembre 2014 - 11 piétons fauchés par une voiture folle

Dijon a été le théâtre d’une terrible scène ce dimanche soir.

Un automobiliste à bord d'une Clio a fauché délibérément une dizaine de passants dans plusieurs collisions volontaires en criant «Allahou Akbar», selon une source policière.

Le conducteur s'est enfui avant d'être interpellé par les forces de l'ordre.

Au moment, de son arrestation, celui-ci a hurlé «au nom des enfants de la Palestine», selon le quotidien régional Le Bien Public.

Deux des victimes sont grièvement blessés.

Le conducteur « né en 1974, présente le profil d'un déséquilibré et serait suivi en hôpital psychiatrique», a par ailleurs déclaré une source policière, indiquant que «pour l'heure ses revendications semblent encore floues».

Ce quadragénaire est connu de la police pour des faits de droit commun remontant aux années 1990.

Quatre piétons auraient été percutés par dans une première collision rue Chabot Charny à proximité de la place Wilson avant que sept autres ne soient renversées quelques minutes plus tard dans d'autres chocs survenus rue des Godrans, rue Monge et rue du Transvaal.

Selon un habitant de la rue Chabot Charny contacté par le Parisien.fr, le quartier était bouclé en début de soirée.

Un autre habitant de la rue Berlier, à une centaine de mètres, nous confie avoir été choqué par la nouvelle.

«C'est plutôt un quartier résidentiel et tranquille.

Un lieu de balade pour beaucoup d'entre nous où les gens se retrouvent parfois le dimanche soir.

A Dijon, il ne se passe jamais rien, c'est bien triste», conclut l'habitant, qui s'interroge à voix haute sur le nombre de «personnes dérangées».

«Il a renversé les tables d'un restaurant en face de mon établissement. Ensuite, je n'ai aperçu que le Samu qui intervenait place Emile Zola.

Une femme était à l'intérieure», a raconté au Parisien.fr un restaurateur de la rue Monge par laquelle le suspect est passé.

Cette agression survient au lendemain de l'attaque du commissariat de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), où l'assaillant avait agressé des policiers en criant «Allahou Akbar».

Le préfet de Côte-d'Or, Eric Delzant, est sur place. La préfecture indique que les collisions sont "volontaires" mais se refuse à tout amalgame dans un contexte sensible après l'attaque d'un commissariat samedi à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire).

Le Premier Ministre Manuel Valls a rapidement montré son soutien à la population dijonnaise. «Solidarité à l'égard des victimes de Dijon et soutien aux familles», sur son compte Twitter.








Un automobiliste, déséquilibré, a volontairement percuté onze piétons hier soir en plein centre-ville de Dijon. Bilan : neuf blessés légers et deux graves. La piste terroriste est envisagée. (source le bien public)


"Ne pas connaître l'éveil conduit à la confusion." Lao-Tseu
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 07-01-2015 14:13    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

ATTENTAT A 11 H 30

CE JOUR 7 JANVIER 2015

A PARIS

AU JOURNAL CHARLIE HEBDO

POUR L'HEURE 12 MORTS
ET BLESSES GRAVES


C'est vraiment trop triste

"Dès le début, les hommes se sont servis de Dieu pour justifier l'injustifiable." Salman Rushdie



Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:50; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 08-01-2015 10:20    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

La fusillade au siège de Charlie Hebdo est un attentat perpétré le 7 janvier 2015 au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, 10 rue Nicolas-Appert, à Paris, en France.

Il fait douze morts (dont deux policiers) et onze blessés dont quatre grièvement.

Les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous, Wolinski, Honoré et l'économiste Bernard Maris sont morts dans cet attentat qui est le plus meurtrier en France depuis celui du train Strasbourg-Paris le 18 juin 1961, lequel avait fait 28 morts lors de la guerre d'Algérie. Sources Wiki









Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:50; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 08-01-2015 10:26    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

8 JANVIER 2015

FUSILLADE A MONTROUGE

Ce jeudi matin au sud de Paris après une fusillade, deux policiers municipaux étaient "à terre" et l'un d'entre eux était dans un état critique, ont indiqué plusieurs sources, précisant qu'un suspect avait été interpellé.

Une fusillade a éclaté ce jeudi 8 janvier au matin à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, deux policiers municipaux "sont à terre" et l'un d'entre eux est grièvement blessé, ont fait savoir plusieurs sources, qui ajoute qu'un homme a été interpellé peu après.

Un homme a fait feu sur eux peu après 8h à proximité de la porte de Montrouge, a précisé une source policière, qui a ajouté que l'un d'entre eux, un agent de voirie, était grièvement blessé, dans un état critique.

Une source proche de l'enquête a par ailleurs annoncé qu'un suspect avait été interpellé après cette fusillade. Un homme porteur d'un gilet pare-balles et d'un fusil mitrailleur a été interpellé peu avant 9h.

En réunion ce crise ce jeudi matin à l'Elysée, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a dû quitté précipitamment le palais pour se rendre sur les lieux de cette fusillade.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de savoir si ces tirs avaient un lien avec l'attentat qui a fait 12 morts la veille au siège du journal Charlie Hebdo.
Sources AFP



UNITÉ NATIONALE : F HOLLANDE ET N SARKOZY SE SONT ENTRETENUS CE MATIN A L’ÉLYSÉE




PS :
L'heure est grave. Le racisme vient de ou
L'heure est grave, des exemples pourraient être donnés.
L'heure est grave. Exemples qui ne pourront servir ici.
L'heure est grave. Sans racisme, sans amalgame :
Restons sur nos gardes.
En restant solidaires, unis, sans racismes,
En donnant " la main" de quelque façon que nous pourrns
Dans la mesure de notre civilité à la France


Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:45; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 09-01-2015 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Fusillade et prise d'otage Porte de Vincennes, le tireur de Montrouge pourrait être impliqué

Au moins cinq personnes seraient retenues dans un supermarché du 12e arrondissement de Paris, à proximité de la Porte de Vincennes. L'homme qui a tué une policière hier lors d'une fusillade à Montrouge serait l'auteur de cette prise d'otages.

Auquel cas le calme reviendrait,
Dans combien de temps, de nouveaux évènements dramatiques.
Auquel cas le calme reviendrait,
Quelles seront les cibles.

Nos amis, nos frères
Conversations obligent,
Surprenant, Peinent à entendre


Dans un autre contexte :
Paris attentat 1995
Hasard de la vie - je m'y trouvai alors
Ceci ne ressemble en rien à ces évènements d'alors,
Pourtant tellement dramatiques ils étaient (1995).


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
coujou



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 2529
Localisation: pays de loire

MessagePosté le: 09-01-2015 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

> Contrairement a la vague internet je ne suis pas charlie j'expliquais pourquoi sur face boock ou j'étais pratiquement tout seule et puis çà commence a bouger
un certain Serges AYOUB connu a l'extrême droite

>

>
Je ne suis pas Charlie. Je suis français. Serge Ayoub
Moi et les miens avons été traités de beaufs, de racistes, de paranos, de brutes, de pro-Bachar, voire d’assassins haineux, par Charlie Hebdo. Aujourd’hui Charlie Hebdo est mort, décapité par de vrais assassins nourrissant contre lui une haine véritable. Charlie Hebdo est mort, quand bien même il continuerait quelques temps à paraître. Charb, Wolinski, Cabu, Tignous sont morts, et nous sommes tristes pour eux et pour leurs familles. Malgré leur détestation pavlovienne de ma personne, de ceux que j’admire et de ceux que je peux éventuellement inspirer, malgré les amalgames et les raccourcis, et l’humour de mauvais goût, ce sont douze et probablement plus de mes compatriotes qui sont morts aujourd’hui sous les balles d’ennemis féroces.
Quel message nous envoient-ils, ces ennemis ?
Une attaque contre la liberté de la presse ? Oui, mais ce n’est pas seulement ça. Il ne s’agit pas d’une campagne de musulmans conservateurs militants pour faire retirer tel numéro de Charlie Hebdo jugé insultant ou blasphématoire, afin de « faire jurisprudence » et d’imposer les nécessaires dérogations à l’émancipation d’un islam politique et juridique sur le territoire.
En réalité ce message est celui d’une vengeance et comme toute vengeance d’une sanction à valeur d’exemple. « Le prophète Mohammed a été vengé » a-t-on pu entendre l’un des tueurs s’exclamer. Vengé de quoi ? Des blasphèmes réitérés et assumés de la rédaction de Charlie Hebdo contre Mahomet et l’Islam. Une banalité dans notre République laïque, mais impensable en Islam. Il fallait laver l’affront dans le sang. Et en lavant cet affront, adresser un avertissement non pas seulement à toute la presse, mais à tous les Français : « Ne parlez pas mal de l’Islam. » Les terroristes se foutent de la liberté de la presse en France. Savoir si les journalistes sont écoutés, payés par des conglomérats, tenus en laisse idéologiquement par la précarisation de leurs revenus : tout cela n’a aucune espèce d’importance par rapport à leur projet qui est d’augmenter la puissance de leur courant religieux. Ce qui compte, c’est que tous les Français s’habituent à l’idée qu’on ne parle pas mal de l’Islam impunément. Moi la dernière fois que j’ai entendu parler d’atteinte à la liberté de la presse, c’est quand le FN a refoulé Mediapart d’un meeting. Et la fois d’avant, c’était quand Mélenchon s’était emporté contre le Petit Journal. Très honnêtement, je vois mal le rapport avec l’acte de terroriser tout un peuple en lui intimant le silence et un respect craintif.
Ce respect craintif transpire d’ailleurs dans chacune des interventions mesurées de nos responsables politiques. Dire que l’Islam n’a rien à voir avec cette barbarie n’est ni vrai ni faux. C’est simplement un moyen de ne pas attirer l’attention des terroristes. Inversement l’attitude guerrière, consiste justement dans l’amalgame et l’outrance. Historiquement, aussi injuste quelle soit la vengeance aveugle a toujours été une méthode très dissuasive. En cela, ceux qui parlent de ne pas rentrer dans le jeu guerrier des terroristes sont précisément ceux qui font leur jeu : ils se laissent terroriser.

>

>
Je vais préciser ce que je pense de cette fausse question de l’amalgame. On lit partout, « L’immense majorité des musulmans ne veut pas la guerre ou la violence. » C’est probable. « L’immense majorité des musulmans veut simplement qu’on la laisse pratiquer sa religion tranquille. » Comme la plupart des croyants, admettons-le. « L’immense majorité des musulmans n’aurait jamais fait de mal aux dessinateurs de Charlie Hebdo. » On peut le croire, et il y a même fort à parier que le policier nommé Ahmed, mort en service pour les défendre, achevé au sol parce qu’il représentait la France par son uniforme, était musulman. Cela ne change au demeurant rien au fait que l’Islam soit fondamentalement aussi exotique en Europe que le bouddhisme. Mais soit, oui, c’est vrai, « l’immense majorité des musulmans » n’a rien à voir avec la violence terroriste.
Et c’est pour ça qu’elle ne compte pas. Les musulmans qui comptent, ce sont ceux qui nous forcent à parler de l’Islam. Ceux qui nous forcent à nous inquiéter. Ceux sans lesquels la religion musulmane en tant que telle ne provoquerait que notre indifférence, une indifférence identique à celle que suscite le culte des bouddhistes venus en nombre croissants de l’Empire du milieu, ou des chrétiens évangélistes, africains ou pas. Y a-t-il une bouddhistophobie ? Non.
Les musulmans qui comptent, ce sont ceux qui nous ont déclaré la guerre. S’il n’y avait pas de menace, cette inquiétude qui s’appelle islamophobie n’existerait pas. Le musulman qui compte, celui avec lequel il faut désormais compter c’est celui qui a la force d’instaurer un califat, pas celui qui a son petit rond de serviette au dîner du CRIF pour donner bonne conscience aux crétins qui nous gouvernent, et qui ne représente personne.
Car c’est bien une bande de crétins qui nous a amenés où nous sommes. Les vrais coupables ce sont eux, et c’est précisément dans ces moments de rage et de colère que c’est un devoir de le rappeler.
Quel est leur crime ?

>
Faire et laisser venir des immigrés musulmans par millions sans pouvoir les intégrer ni socialement ni culturellement.
Laisser la religion comme seule identité positive à leurs enfants déracinés.
Abrutir ceux-ci avec un discours antiraciste pour qu’ils votent pour eux.
Les manipuler pour qu’ils participent à leurs tentatives de coups d’État en Syrie ou ailleurs.
Les laisser, au nom de l’ouverture des frontières, revenir entrainés et aguerris.
Il faut y penser lorsqu’ils appellent à une marche « républicaine » pour les victimes de Charlie Hebdo, et pour celles qui suivront.
Les criminels, ce sont la gauche française, celle qui mérite de disparaître. Celle d’un gouvernement qui a décidé en août dernier de bombarder l’État islamique en dépit du bon sens, de l’efficacité tactique, et de nos intérêts stratégiques. En effet non seulement les frappes renforcent l’État Islamique, ainsi que nous l’avions prévu dans notre article contre ce que j’ai appelé Doctrine Chauprade, mais en s’y joignant, notre gouvernement a fait de la France une cible, et bientôt peut-être un champ de bataille. On ne rappellera néanmoins jamais assez leur trahison, et l’importance de se débarrasser de ces gens le plus vite possible.
Ce qui doit venir à la place de ces traîtres qui nous ont fabriqués un ennemi au sein de notre propre société ? Une force politique légitime, qui assume la violence de la réalité à laquelle nos sociétés européennes font face, et qui sache lui opposer une violence adéquate, légale et proportionnée à la menace. Ce rôle ne peut pas être tenu par le gouvernement socialiste. D’abord parce que ces assassinats islamistes sont une métastase de l’idéologie immigrationiste du PS. Ensuite parce que le ministre de l’Intérieur de ce gouvernement, malgré les menaces et ses services de renseignements, a été incapable de défendre ni ses concitoyens ni ses fonctionnaires. Il a donc failli à sa mission. D’ailleurs, quand bien même ils voudraient nous défendre, il suffit de les regarder pour savoir qu’ils en sont incapables.
Ce rôle ne peut pas être tenu non plus par une droite à moitié inféodée aux émirs qataris, dont le rôle dans la pseudo révolution syrienne (devenue un bourbier djihadistes) est pour le moins trouble.
Je vais être plus clair : le Front National est, d’après moi, non pas la solution, mais le seul espoir de solution et de victoire. Lui seul a eu le bon diagnostic sur la situation actuelle, lui seul, au-delà de toutes les erreurs de recrutement et de tactique qu’il peut commettre, est capable d’être porté par un peuple français qui retrouverait foi dans son destin, foi dans sa force et dans sa capacité à défendre ce qu’il est et ce qu’il doit rester


Je suis français. Serge Ayoub
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 10-01-2015 11:33    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

ACTUALITÉ DU 9 JANVIER 2015

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/09/prise-d-otages-dans-une-epicerie-casher-a-la-sortie-de-paris_1176953


http://www.liberation.fr/societe/2015/01/09/direct-les-kouachi-sur-la-liste-noire-americaine-du-terrorisme_1176434



https://www.youtube.com/watch?v=a44gDe7E4-s

La France Endeuillée



Que la paix puisse durer entre nous de tous pays - en France, en Europe,
et de part le Monde. Puisse nos frères nous accepter en notre France.


Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:46; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
coujou



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 2529
Localisation: pays de loire

MessagePosté le: 10-01-2015 13:25    Sujet du message: Répondre en citant

Musique Pour Charlie Hebdo #Jesuischarlie

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 10-01-2015 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

Charlie Hebdo s'essayera à publier la semaine prochaine à un millier d'exemplaire.

Ce Journal ne devrait-il pas abdiquer.
Cela suffirait-il à éradiquer une certaine haine.

Si ce journal ne ferme pas, les raisons doivent-être profondes.
Cela suffirait-il.

La presse britannique, a publier une image censurée en France.
Il y a bien sur un raisonnement à cette censure.

Les États-Unis en dessous du message " je suis Charlie "
On flouté les caricatures.
J'ai cru entendre que toutes caricatures, à consonance religieuse étaient censurées là-bas.

Ne serait-il pas mieux en France d'en arriver au même effet.
On ne peut se moquer d'un Dieu de toute religion qu'elle soit.

Encore une fois : Cela suffirait-il.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 10-01-2015 15:18    Sujet du message: Répondre en citant



N'oubliez pas, Charlie Hebdo sortira mercredi prochain. Quand bien même la liberté d'expression serait parfois utilisée abusivement, la faucheuse ne pourra la museler... Les filles de Charlie, Catherine Meurisse, Corinne Rey, dite Coco, Sigolène Vinson et Zineb, vont avoir la lourde tâche de faire perdurer l'esprit des Cabu, Charb, Maris, Tignous, Wolinski et de tous les autres... La connerie, l'abrutissement idéologique, l'obscurantisme religieux, ils ne peuvent pas, ils n'ont pas et n'auront JAMAIS le droit de gagner...

http://www.lefigaro.fr/medias/2015/01/09/20004-20150109ARTFIG00079-les-abonnements-pour-charlie-hebdo-grimpent-en-fleche.php

Si un groupe de gens est prêt à vous tuer parce que vous avez dit quelque chose, c'est que ce quelque chose devait absolument être dit. Céder à la violence, ce serait donner un droit de veto sur la civilisation démocratique et dans ce cas, il n'y aurait plus de civilisation démocratique...

Je réclame donc le droit à ce « blasphème » qui n'a été inventé - par des hommes - que pour en empêcher d'autres de dire ce qu'ils pensent... Si d'aucuns voient le blasphème comme une provocation inutile, perso, je le vois comme une pratique essentielle à la démocratie. Certains auraient-ils l'outrecuidance de se déclarer les détenteurs de la vérité seule et unique ? Le blasphème fait appel à la notion de « divinité », il faut donc déjà accepter ce qu'est cette notion et celà n'a de sens que du point de vue des religions. Il est également un discours jugé irrévérencieux à l'égard de ce qui est considéré comme sacré et seule la vie à le mérite d'être sacrée... Mais faire preuve d'intelligence serait sans doute beaucoup trop demander à certains...

(...)

Il paraît qu'ils ont flingués Charb (Stéphane Charbonnier)... Mais ça ne peut pas être totalement vrai, sinon ça ferait chier au point que j'aurais envie de chialer, de hurler et de cogner sur tout ce qui bouge. Ne me parler pas de pardon, pas encore, c'est trop tôt. Que ces p'tits c... crament éternellement en enfer...



Je m'associe entièrement et personnellement à cette citation du dessinateur Riss (Laurent Sourisseau) :
« Rien ne nous empêchera de continuer à taper sur toutes les dérives des culs bénits, peu importe leur chapelle religieuse »...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 10-01-2015 16:00    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir

Les crèches interdites en France, ne le sont pas sans raison.

Si ce journal édite de nouveau, il le fera à pas mesurés.

Les drames des 7, 8, 9 janvier 2015,
N'ont pas été perpétrés par un groupe d’amateurismes.
Ces personnes, ont été aguerries au combat

Elles détenaient entre autre comme armes des kalachnikov.

De confession islamiques radicales elles sont.

Rien n'est bénin, nous y sommes préparés

http://www.bouzar-expertises.fr/metamorphose

En recherches sur l'islam - un lien sur l'endoctrinement (ci-dessus)




Lors de recherches sur la conversion à l'islam
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
coujou



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 2529
Localisation: pays de loire

MessagePosté le: 10-01-2015 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

LES DERNIÈRES NEW A SUIVRE AVEC ATTENTION

http://news360x.fr/zemmour-naulleau-09-janvier-2015/

UN ALGERIEN ALDO STERONE A ECOUTER ca va vous mettre sur le dos
http://youtu.be/NWvP06CulXE

DES EXPLICATION CLAIRE SUR LE CORAN ET LES SOURATES PAR DES SPECIALISTES DES RELIGIONS

LE PERE HENRI BOULARD
http://youtu.be/rSgF-frcJE4

ANNE MARIE DELCAMBRE
http://youtu.be/B19bpNEhn5Y


si vous voulez passé un bon moment avec Anne marie Delcambre attention la fin n'est pas drôle du tout
http://youtu.be/2ZDMHKFyiZU
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 10-01-2015 23:18    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

En ce samedi 10 janvier 2015

Rassemblements en hommage aux victimes des attentats terroristes, dans de nombreuses villes de France.


Pour la liberté ce samedi 700.000 personnes partout en France comme à Toulouse, Nantes, Marseille, Lille, Nice, et Nantes avec des participations exceptionnelles pour des villes moyennes comme Pau.

Ce chiffre important de 700.000 personnes a été communiqué par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à la presse en fin d'après-midi.

A la veille d'un rassemblement à Paris qui s'annonce hors norme en faveur de la liberté, le rassemblement le plus important a eu lieu à Toulouse: plus de 100.000 personnes, selon la police, se sont rassemblées.

A Nantes, ce sont 75.000 personnes qui ont défilé dans l'après-midi.

Plusieurs personnalités étaient présentes à ce rassemblement, parmi lesquelles l'ancien Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ainsi que le maire de la ville, Johanna Rolland.
La foule, aux premiers rangs de laquelle de nombreux enfants et des femmes, avait pris position derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire "Vivre ensemble, libres, égaux et solidaires".

Quelque 45.000 personnes ont défilé à Marseille pour défendre "la démocratie, l'égalité et les libertés", à l'appel d'organisations de gauche.

La banderole de tête de cortège proclamait "Pour la démocratie, l'égalité, les libertés, combattons tous les fascismes".

La marche citoyenne organisée à Lille a réuni 40.000 personnes.

Dans le cortège, des élus portaient les noms des 12 assassinés mercredi lors de l'attaque contre Charlie Hebdo.

Au centre, le maire de Lille, Martine Aubry, portait celui de Cabu. - 'Beau, significatif, infiniment précieux'

A Pau, qui compte près de 80.000 habitants, ce sont entre 30.000 et 40.000 personnes, selon la mairie organisatrice du rassemblement, qui ont participé à une marche silencieuse dans le centre-ville.

Dans la matinée, à Nice, 5e ville de France (350.000 habitants), entre 23.000 personnes et 30.000, - la Ville avait appelé au rassemblement - ont défilé silencieusement sur la Promenade des Anglais en présence des représentants religieux de toutes les confessions.

A Orléans, ce sont 22.000 personnes qui ont défilé, selon la police. Plusieurs personnalités politiques étaient présentes, dont les présidents du conseil régional du Centre, François Bonneau (PS), et du conseil général du Loiret, Eric Doligé (UMP).

D'importants cortèges se sont également formés à Rouen (35.000 personnes), Limoges (30.000) et Bayonne (20.000).

A Caen, environ 6.000 personnes se sont rassemblées devant le mémorial pour la Paix, selon une source proche du Mémorial.

Les manifestants ont entonné sous la bruine la chanson "Ma liberté" en brandissant des fleurs ou des crayons, devant le Mémorial.

A Besançon, où 22.000 personnes se sont réunies (police), un journaliste et un représentant de la police ont pris la parole pour rendre hommage aux victimes des attentats.

A Lannion (Côtes d'Armor), le rassemblement a réuni quelque 3.500 personnes.

A Bourges (Cher), ils étaient 4.000, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) entre 5.000 et 10.000.

A Martigues (Bouches-du-Rhône) 4.000 personnes ont participé à une marche, selon la police municipale, dans cette commune de 47.000 habitants.

A Miramas, selon la municipalité, "plus d'un millier de personnes se sont réunies".

A Gap, ils étaient 6.000 et à Briançon (Hautes-Alpes) 2.200.
3.000 à Sens, entre 1500 et 2000 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et 3.000 à Privas.

Enfin, des rassemblements ont eu lieu à Châlons-sur-Saône (10.000 personnes), Valence (7.000), Vichy (6.000) et Bourgoin-Jallieu (1.000).










Le 1er Ministre c’est exprimé ce matin dans la ville d’Evry




Le patron du RAID s'est exprimé sur les interventions de vendredi à la Porte de Vincennes et à Dammartin-en-Goële.

Il s'est dit "très fier" de ses hommes, et a salué la coopération fructueuse entre les différents groupes d'intervention.




http://video.lefigaro.fr/figaro/video/le-patron-du-raid-tres-fier-de-ses-hommes/3981420422001/

Témoignage du Patron de L’Imprimerie




http://videos.tf1.fr/infos/2015/dammartin-le-temoignage-du-patron-de-l-imprimerie-qui-a-parle-8545147.html

A la porte de Vincennes, le 1er Ministre Manuel Valls se joint à l'hommage à la victime

Manuel Valls a garanti ce samedi que "la France sans les juifs de France n'est plus la France", devant la supérette casher où ont été tués quatre personnes la veille par un jihadiste, répondant ainsi au Premier Ministre israélien qui avait lancé plus tôt: "Israël est votre foyer".

Arrivé Vers 19h25 au rassemblement convoqué par le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), le Premier Ministre a dit que "les juifs de France, depuis de nombreuses années, ont peur" proclamant aussi: "Nous sommes tous aujourd'hui Charlie, tous policiers, tous des juifs de France".




Puisse le fanatisme odieux, lâche et sans limite être éradiqué et puisse la liberté un jour triompher
.


Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:46; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 11-01-2015 12:32    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

DIMANCHE 11 JANVIER 2015 HOMMAGE DE LA NATION

EN PRÉSENCE DE PERSONNALITÉS DU MONDE ENTIER

Hommage de la Nation ce dimanche 11 janvier 2015

En l'honneur des victimes des Attentats des

7 janvier, 8 janvier et 9 janvier 2015

Des journalistes de Charlie Hebdo ont été lâchement assassinés
Ainsi qu'une psychologue qui se trouvait sur les lieux
Ainsi qu'une personne de la maintenance.
Ainsi que des Policiers dans l'exercice de leurs fonctions
Ainsi que des personnes de la communauté Juive de France.

N'oublions pas les blessés.

N'oublions pas non plus les familles des victimes
et les familles des blessés

Journée Mémorable en l'Honneur de toutes ces personnes victimes du
terrorisme.

.


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/qui-sont-les-victimes-de-l-attentat-de-charlie-hebdo_1638487.html

http://www.leparisien.fr/faits-divers/malakoff-une-policiere-blessee-par-balles-ce-matin-08-01-2015-4428367.php

http://www.leparisien.fr/faits-divers/prise-d-otage-dans-une-epicerie-casher-porte-de-vincennes-a-paris-09-01-2015-4432557.php



Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:47; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finn



Inscrit le: 19 Avr 2010
Messages: 1273
Localisation: Ile-de-France

MessagePosté le: 11-01-2015 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Marche républicaine... Comme un léger parfum d'hypocrisie... Sont présents :

Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, le président de la République gabonaise Ali Bongo, le roi et la reine de Jordanie Abdallah II et Rania, le chef du gouvernement hongrois Viktor Orban, le ministre des affaires étrangères égyptien Sameh Choukryou ou encore Naftali Bennett, ministre de l'économie israélien qui se vantait récemment d'avoir tué « beaucoup d'Arabes »...

La liberté de la presse n'est qu'un terme vide de sens quand il est prononcé par des personnes qui ne savent rien de ce qu'elle implique...

- Vague massive d'arrestations de journalistes de l'opposition en Turquie...
- Opposition muselée (Alexeï Navalny) en Russie...
- Piratages officiels et séquestrations au Gabon...
- Arrestation de journalistes et fermeture de chaînes de télévision en Jordanie...
- Gouvernement encadrant de manière musclée la liberté de la presse en Hongrie...
- Emprisonnements arbitraires en Egypte...

Que peut-on attendre d'un tel « rassemblement » de dirigeants bien peu attachés à la liberté de la presse, sinon moins que la moitié de pas grand chose ? Ce n'est pas sans quelque raison que les gens ordinaires s'aperçoivent parfois que l'on se fout ouvertement de leur gueule... De plus et en excluant le FN de ce rassemblement républicain, le PS se prend au piège lui-même et fait une manoeuvre politicienne qui se retournera obligatoirement contre lui...

Mais il est vrai qu'à force de vouloir absolument ménager la chèvre autant que le chou, on finit par ne plus pouvoir décider de rien... J'aimerai vraiment beaucoup qu'il ressorte quelque chose de positif de tout celà, malheureusement et depuis des millénaires, les hommes ont déjà démontrés à de nombreuses reprises leur aveuglement et leur profonde bêtise.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 11-01-2015 23:36    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

Dimanche 11 janvier 2015

RASSEMBLEMENTS RÉPUBLICAINS Mobilisation historique: 3,7 millions de participants dans toute la France

Une marée humaine de 1,6 million de manifestants a battu le pavé parisien ce dimanche 11 janvier, pour envoyer un signal fort, après les attaques meurtrières subies par la France ces derniers jours.

Au démarrage du cortège, une soixantaine de chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des représentants d'organisations internationales et européennes, ont défilé en rangs serrés autour de François Hollande
RASSEMBLEMENTS REPUBLICAINS Mobilisation historique: 3,7 millions de participants dans toute la France

Le rassemblement contre le terrorisme après l'attentat qui a fait 12 morts chez Charlie Hebdo pourrait être le plus gros rassemblement de foule à Paris depuis la libération






















Le peuple Français en ce 11 janvier 2015, fort de ses convictions, a apposé sa signature dans l’Histoire de France.

Les dirigeants de 60 pays, sont venus rendre hommage aux victimes du terrorisme en France.

France terre d’asile, pays des droits de l’homme, qui ces 7, 8 et 9 janvier 2015, a payé au prix du sang, la barbarie de ses frères.


" D’un désastre terrible a suivi une douceur infinie " Georges Clemenceau






Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:47; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xapinot



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 1211

MessagePosté le: 13-01-2015 11:37    Sujet du message: Répondre en citant

A mon humble avis, il me semble que la locution "Etat islamique" soit inappropriée à ce groupe de djihadistes menant la "guerre" au nom de Allah.

En effet, un Etat est supposé s'avérer un pays, une nation... Or, leurs formations instables n"équivalent en rien à un Etat, ainsi nommé...

Par ailleurs, il ne me semble pas très judicieux de répandre la notion "islamique" pour ce genre d'organisation, l'"Islam" étant une religion à communautés musulmanes qui n'est nullement en rapport avec ces combattants, puisque préconisant la paix et la tolérance ainsi que la plupart des confessions religieuses les proclament...

A bon entendeur,... !


Dernière édition par xapinot le 14-01-2015 11:56; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 13-01-2015 14:22    Sujet du message: Répondre en citant

xapinot a écrit:
A mon humble avis, il me semble que la locution "Etat islamique" soit inappropriée à ce groupe de djihadistes menant la "guerre" au nom de Allah.

En effet, un Etat est supposé s'avérer un pays, une nation... Or, leurs formations instables n"équivalent en rien à un Etat, ainsi nommé...

Par ailleurs, il ne me semble pas très judicieux de répandre la notion "islamique" pour ce genre d'organisation, l'"Islam" étant une religion à communautés musulmanes qui n'est nullement en rapport avec ces combattants, puisque préconisant la paix et la tolérance ainsi que la plupart des confessions religieuses...

A bon entendeur,... !


Bonjour Xapinot.

En état de guerre,
Les propos ne peuvent qu'essayer d'être mesurés.
La France par le biais du Général de Gaulle, notamment,
Après les évènements d'Algérie, accepta en son " sein " les pays d'Afrique du Nord.
N'oublions pas qu'une grande partie de ceux-ci étaient français, et ne reflétaient aucunement la révolte - d'un seul groupe qui ne voulait plus lui être gouvernés par la France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Alg%C3%A9rie

Ces anciens Algériens-Français, ont pour une grande partie, combattu pour la France - certains y ont perdu la vie.
Depuis des décennies dans un autre cas :
La France, est terre d'asile, terre d'accueil.

Le Monde entier hélas n'appartient pas qu'à un groupe.
Tant de peuples voudraient habiter ailleurs que la ou ils sont nés.
Pour vivre décemment dans un certain cas.

Tout comme tant de peuples, se mélangent pour habiter d'autres pays du Monde que le leurs.

Les évènements actuels ne sont pas l'effet de musulmans,

Ils sont l'effet d'extrémismes radicaux, aguerris au combat là bas dans leur état islamique (comme ils le nomment).

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_islamique_%28organisation%29



L’état islamique forment des soldats au combat, de façon extrêmement sauvage et dur, afin qu'ils puissent finir en Kamikazes.
Eux ont vécu un tel lavage de cerveau, et tant d'atrocités,
Que mourir pour leur chef, ne leurs fait pas peur.

Quand on connait la formation militaire tquur
On peut comprendre une autre formation :
celles des gars partis faire leur djihad

Ceci égale cela, et rien n'est fait dans la dentelle.
Tout ceci pour former des êtres féroces,
abimés pour la plupart - et ne sachant plus ce qu'ils font
Pour preuve.
Ils terrorisent au nom d'un Dieu qui n'est pas.
Au nom de leurs chefs - de leur chef ...
Qui lui (qui eux) ne voudront surtout pas mourir.

J'ai entendu ce qu'il se passe en France, relatif aux mosquées.
C'est dérisoire,
Mieux vaudrait le calme que d'énerver une communauté de personnes jeunes pour les 3/4
La jeunesse ne réfléchit pas comme les anciens.

Concernant les frontières d'Europe du moins.
Il serait facile à comprendre
Qu'il ne servirait à rien quelles soient encore gardées.
Pour les mêmes raisons elles furent sans doute ouvertes.

L’amalgame n'est pas nécessaire.
Tant que nous pourrons tenir
IL le faudra bien.


Dernière édition par Rosalia le 13-01-2015 15:13; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 13-01-2015 14:29    Sujet du message: Répondre en citant

Préfecture de Police mardi 13 janvier 2015

Un hommage a été rendu ce mardi matin aux trois policiers morts la semaine dernière lors des attentats qui ont touché Paris et sa banlieue.

Ségolène Royal représente la France aux funérailles en Israël des quatre otages tués vendredi à Paris dans l'attaque d'un magasin casher.

Clarissa Jean-Philippe, Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet ont été tués par les deux frères Kouachi et par Amédy Coulibaly.

Lors de cette cérémonie, le président de la République, François Hollande, a rendu un vibrant hommage à ces policiers «morts pour que nous puissions vivre libres». Ils ont par ailleurs été faits à titre posthume chevaliers de la légion d'honneur par le chef de l'Etat

Une Marseillaise a été jouée dans la cour de la préfecture, à 10h50, quelques minutes avant le début de la cérémonie.

Puis à nouveau une fois à l'arrivée de François Hollande, peu après 11 heures.

Le président de la République s'est ensuite rendu auprès des proches des victimes.

Un moment très émouvant. La mère de Clarissa Jean-Philippe, submergée par l'émotion, a répété plusieurs fois au président qui tentait de la réconforter : «Ils m'ont fait beaucoup de mal, ils m'ont pris ma fille.»

La cérémonie a commencé en présence d'une délégation de la police de New York (NYPD). A l'extérieur du bâtiment, de nombreuses personnes l'ont suivie sur un écran géant.

Les noms des victimes ont été lus et un rapide portrait a été dressé. La légion d'honneur leur a été remise à titre posthume par le président de la République.

Puis la Marseillaise a retenti de nouveau.

Avant le discours du Président, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, visiblement émus, ont échangé quelques mots avec les familles des victimes.

De nombreuses personnalités étaient présentes, notamment les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, et des personnalités de gauche (la maire de Paris Anne Hidalgo, le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon, le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone) ou de droite (l'ancien Premier ministre François Fillon, l'ancien ministre de l'Intérieur François Baroin, la numéro 2 de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet).

François Hollande s'est ensuite exprimé pendant une vingtaine de minutes. «Cette femme, ces hommes partageaient une volonté : protéger leurs concitoyens.

Ils sont morts dans l'accomplissement de leur mission, avec courage, bravoure, dignité.

Ils sont morts en policiers. Clarissa, Franck, Ahmed sont morts pour que nous puissions vivre libres», a-t-il commencé.

Dressant par la suite le portrait de chacune des victimes il est revenu sur les conditions de leur mort, employant l'adverbe «lâchement» pour qualifier la manière dont ces policiers sont morts.

Évoquant enfin une «France attaquée (...) mais qui ne rompt jamais», le chef de l'Etat a martelé, à l'attention des policiers, que «la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, les paroles de notre hymne national, notre devise ne sont pas que des mots, ce sont des idées qui ont besoin d'une force publique pour la défendre.

Vous êtes cette force publique que nous voulons aujourd'hui honorer et respecter». Enfin, il a énoncé trois principes selon lesquels la France doit agir : la «fermeté», le «sang-froid», l'«unité».

Les cercueils ont ensuite quitté la préfecture au son de la marche funèbre de Chopin et les cloches de Notre-Dame de Paris ont sonné.







Vibrant hommage à la Préfecture de Police aux Policiers morts
Dans l'exercice de leurs fonctions.

"L'honneur est le premier sentiment : il n'admet que ce qui est grand ; il proscrit tout ce qui est bas." Hypolite de Livry


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 13-01-2015 14:31    Sujet du message: Répondre en citant

Mardi 13 janvier 2015

FUNÉRAILLES ET HOMMAGE EN ISRAËL

Ségolène Royal représente la France aux funérailles en Israël des quatre otages tués vendredi à Paris dans l'attaque d'un magasin casher.

Près de 2.000 personnes assistaient mardi à Jérusalem aux funérailles des quatre juifs tués vendredi par un jihadiste dans un supermarché casher à Paris, a constaté une journaliste de l'AFP.

Une foule considérable composée des proches anéantis, d'officiels et d'anonymes français et israéliens s'est rassemblée à la mi-journée dans l'immense cimetière du Har Hamenouhot (mont du Repos) où doivent être enterrés Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et François-Michel Saada.

Les quatre dépouilles, enveloppées dans des châles de prière blancs et bleus, ont été disposées sur une tribune devant la foule, sous une vaste tente protégeant du soleil vif.

"Il était amoureux d'Israël, il voulait vivre ici et il vivra ici", a déclaré Jonathan, le fils de François-Michel Saada, en allumant un flambeau devant le cercueil de son père.
"Philippe, protège-moi, protège Shirel et Naor et Ella et Elad", leurs enfants, a dit à son tour Valérie Braham, la femme de Philippe Braham, chancelante.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participe à la célébration, où la France est représentée par la ministre Ségolène Royal.

Le président israélien Reuven Rivlin a jugé mardi inacceptable que les juifs aient peur de marcher dans les rues d'Europe en portant des signes de leur appartenance religieuse.

"Nous ne pouvons pas permettre qu'en 2015, 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les juifs aient peur de marcher dans la rue en Europe en portant la kippa et les tzitzit", des cordelettes du culte juif, a dit le président aux funérailles des quatre juifs tués vendredi à Paris dans l'attaque d'un magasin casher.







"L'honneur est le premier sentiment : il n'admet que ce qui est grand ; il proscrit tout ce qui est bas." Hypolite de Livry
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 13-01-2015 17:39    Sujet du message: Répondre en citant

L'IMAM D'ALFORTVILLE INTERVIEWE PAR B-F-M-T-V

"Dieu est suffisamment grand pour défendre lui-même son prophète", selon l'imam d'Alfortville

S'il se dit effectivement "en désaccord" avec les caricatures de Mahomet, l’imam d’Alfortville, Abdelali Mamoun, estime néanmoins que "c'est le sacrifice à faire pour défendre les valeurs du prophète" de liberté et de tolérance.

"Je suis un taille crayon", lance même l'imam du Val-de-Marne pour qui "Dieu est suffisamment grand pour défendre lui-même son prophète"


http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/dieu-est-suffisant-grand-pour-defendre-lui-meme-son-prophete-selon-l-imam-d-alfortville-386944.html

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/dieu-est-suffisant-grand-pour-defendre-lui-meme-son-



L'Imam dans une grande sincérité prône le calme, et donne son opinion sur
son Dieu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 14-01-2015 15:55    Sujet du message: Répondre en citant

Al Quaida au Yemen revendique l'attentat contre Charlie Hebdo

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/al-qaida-au-yemen-revendique-l-attentat-contre-charlie-hebdo-dans-une-video_796700.html

Tous les pays d'orient , le Caire, Téhéran et bien d'autres ne comprennent pas
la sortie de l'exemplaire du Journal Charlie Hebdo paru en kiosque ce jour, une semaine après les attentats.



Le Canard enchainé lui même à subi des menaces après l'attaque de
Charlie Hebdo

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/01/13/le-canard-enchaine-menace-au-lendemain-de-l-attaque-de-charlie-hebdo_4555563_3236.html

En 2013 déjà des Généraux et Officiers brisaient l'omerta

https://soldatducontingent8308.wordpress.com/2013/12/31/2013-en-revision/

Le Général Lalanne a émis ses réflexions personnelles dans presse info

Charlie Hebdo a vécu l'horreur en son siège ce 7 janvier 2015

Les 8 et 9 janviers 2015

D'autres attentats ont été perpétrés en notre pays.

Contre des israélites,

http://www.actuj.com/2015-01/france/ils-s-appelaient-yoav-hattab-yohan-cohen-philippe-braham-et-francois-michel-saada

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/video-qui-sont-les-17-victimes-des-attentats-terroristes-de-janvier-2015_795147.html

Contre des Policiers.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-revivez-les-temps-forts-de-l-hommage-aux-policiers-tues-lors-des-attentats_795909.html

Ne faudrait-il pas que Charlie Hebdo ou le Canard enchainé
si ils continuent leurs publications,
Ne faudrait-il pas : qu'ils ne parlent plus jamais du Dieu des Musulmans,
qui se veulent il est certain un autre Dieu que le notre.

Pourquoi ne pas interdire certaines publications afin de ne pas blesser les intégristes profonds.
Cela serait-il si difficile que cela à décider.
Alors que des crèches, ou des formes de religion extérieures ont été interdites en France.

La religion musulmane respecte son Dieu.
Des musulmans radicaux vivent en France,
et de part le monde bien sur.
Pourquoi les agacer.
En Angleterre, aux USA et dans bien d'autres pays,
La Une du journal Charlie hebdo a été floutée.
Certains pays comme la Suisse pour exemple,
N'ont jamais été attaqués.
Les raisons ....

Les musulmans non radicaux doivent avoir peur eux également à ce jour.
Alors leur peuple se tait.
Cela se conçoit aisément

Comment pourrait-il en être autrement

Si nous, avons peur, eux aussi ils doivent

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 14-01-2015 20:33    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

Téhéran mécontent a jugé la caricature de la Une de Charlie Hebdo

L'Égypte condamne également

http://actu.orange.fr/video/charlie-hebdo/condamnations-du-nouveau-charlie-hebdo-a-teheran-et-au-caire-magic_CNT0000006Xd9Z.html

Ces pays ne font que prévenir - ils ont sans doute raison de le faire





Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:48; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rosalia



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 23645
Localisation: Est-Ouest

MessagePosté le: 15-01-2015 18:10    Sujet du message: France - Europe - Monde : E I Répondre en citant

Au moins 200 incidents signalés dans les écoles

Quelque 200 incidents liés aux attentats de la semaine dernière ont eu lieu dans les établissements scolaires dont une quarantaine signalés à la police et la justice, a indiqué mercredi Najat Vallaud-Belkacem à l'Assemblée nationale.

La minute de silence organisée jeudi à la mémoire des victimes de l'attentat à Charlie Hebdo "ne s'est pas toujours bien passée, des incidents ont eu lieu, ils sont même nombreux, graves et aucun d'entre eux ne doit être traité à la légère", a-t-elle dit lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

La ministre de l’Éducation nationale a été applaudie, y compris par les députés de droite dont elle est habituellement une des cibles préférées.
Une centaine d'incidents ont été signalés lors de la minute de silence, une autre centaine dans les jours qui ont suivi.

"Une quarantaine" de cas "ont été transmis aux services de police, de gendarmerie, de justice, parce que pour certains il s'agissait même d'apologie du terrorisme.

Nous ne pouvons pas laisser passer cela", a-t-elle déclaré.

Ces données sont déclaratives, avait indiqué précédemment un communiqué du ministère, et ne concernent que des incidents qui n'ont pas pu être réglés en classe par des enseignants des écoles, collèges et lycées.

Elles ne "constituent donc pas un recensement exhaustif de l'ensemble des difficultés qu'ont pu rencontrer les équipes éducatives".

"L'école est en première ligne", a dit la ministre aux députés.

"Elle sera ferme pour sanctionner, pour créer du dialogue éducatif y compris avec les parents".

"Même là où il n'y a pas eu d'incidents, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves", a-t-elle relevé.

"Nous avons tous entendu les +oui, je soutiens Charlie, mais+, les +deux poids deux mesures+, +pourquoi défendre la liberté d'expression ici et pas là+?", a-t-elle poursuivi, sans citer le polémiste Dieudonné, en garde à vue mercredi pour apologie de terrorisme, évoqué par des élèves selon de nombreux témoignages d'enseignants.

"Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu'on les entend à l'école qui est chargée de transmettre des valeurs", a dit Mme Vallaud-Belkacem, qui consulte cette semaine la communauté éducative en vue d'une "grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République".

Des valeurs "qui nous paraissent absolument évidentes comme la liberté d'expression, la laïcité, le rejet viscéral de l'antisémitisme, le respect de la loi et de l'autorité, ne le sont pas tant que ça pour un certain nombre d'enfants, de jeunes, d'adolescents", a-t-elle poursuivi, faisant aussi référence à une "théorie du complot que l'on retrouve trop souvent parmi nos jeunes".

"L'école n'est pas à la hauteur dans cette mission", a-t-elle estimé.

Ce n'est pas faute d'enseignants qui souhaitent les transmettre, il faut "un sursaut", a-t-elle fait valoir. "La laïcité sera le préalable indispensable", a-t-elle ajouté "pour apprendre à nos jeunes à vivre ensemble, mais aussi pour se construire un esprit critique, une liberté de jugement, l'art du débat contradictoire qui leur permettra" de "faire le tri" entre l'information et la rumeur Sources AFP



Mercredi 14 janvier 2015


Une policière en faction près de l'Elysée, à Paris, a été renversée par une voiture, mercredi 14 janvier au soir.

Selon nos informations, il s'agirait d'un simple accident de la route : la voiture aurait pris la rue en contre-sens par erreur, heurtant la policière, qui n'a été que légèrement blessée à la main notamment.

Le conducteur et la passagère, qui ont abandonné leur voiture quelques mètres plus loin, ont été interpellés puis placés en garde à vue.

« Les faits sont distincts des attaques de la semaine dernière et aucun lien n'est établi » avec les attentats survenus à Paris, a indiqué le parquet.

Cet accident est donc sans rapport avec une entreprise terroriste, contrairement aux événements de la semaine dernière, parmi lesquels le meurtre jeudi 8 janvier d'une policière municipale, tuée par balle en pleine rue à Montrouge (Hauts-de-Seine)



La révolte gronde, pour toutes les personnes victimes d'attentats,
Rester sur ses gardes ne suffira pas.
La peur prédominera et ne s'apaisera pas.



Dernière édition par Rosalia le 15-02-2015 23:48; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
coujou



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 2529
Localisation: pays de loire

MessagePosté le: 15-01-2015 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

Réponses juives aux islamistes


Partout dans le monde, les islamistes exhortent les musulmans à boycotter tout ce qui provient des Juifs.

En réponse, M. Meyer Treinkman, pharmacien renommé en Israël, a offert de les aider dans leur boycott d'Israël, comme suit :


Tout musulman qui a la syphilis ne doit pas être guéri par le Salvarsan, découvert par un Juif le Dr Ehrlich. Il ne devrait même pas essayer de savoir s'il a la syphilis, parce que le test Wasserman fut inventé par un Juif.

Si un musulman a la gonorrhée, il ne doit pas obtenir de diagnostic, car il utiliserait ainsi la méthode d'un Juif nommé Neissner. Un musulman qui a une maladie cardiaque ne doit pas utiliser Digitalis, découverte par un Juif, Traube Ludwig.

S'il souffre d'un mal de dents, il ne doit pas utiliser Novocaïne, une découverte des Juifs, Widal et Weil.

Si un musulman a du diabète, il ne doit pas utiliser l'insuline, résultat de la recherche faite par Minkowsky, un Juif. S'il a un mal de tête, il doit fuir le Pyramidon Antypyrin, en raison de la découverte des Juifs Spiro et Ellege.

Les musulmans qui ont des convulsions ne doivent pas utiliser de l'hydrate de chloral car c'est un Juif, Oscar Leibreich, qui a découvert les bienfaits de ce produit.

Les Arabes doivent faire de même avec leurs troubles psychiques parce que Freud, père de la psychanalyse, était un Juif.

Si un enfant musulman a la diphtérie, il doit s'abstenir de "Schick" médicament qui a été inventé par le Juif, Bella Schick.

Les musulmans doivent être prêts à mourir en grand nombre car ils ne doivent pas accepter de traitement de l'oreille et des lésions cérébrales, à cause du travail du Juif , Robert Baram, qui a eu le prix Nobel.

Ils devraient continuer à mourir ou rester paralysés par la paralysie infantile, car le découvreur du vaccin anti-polio est un Juif, Jonas Salk.

Les musulmans doivent refuser d'utiliser la streptomycine et de continuer à mourir de la tuberculose, car un Juif, Zalman Waxman, a inventé ce médicament miracle contre cette maladie meurtrière.

Les médecins musulmans doivent rejeter toutes les découvertes et améliorations du dermatologue Judas Benoît Sehn, ou du spécialiste du poumon Frawnkel, ainsi que de nombreux autres scientifiques et experts médicaux de renommée mondiale, tous juifs.

En résumé, les bons et loyaux musulmans adeptes de l'Islam devraient rester affligés de la syphilis, de la gonorrhée, des maladies cardiaques, des maux de tête, du typhus, du diabète, de troubles mentaux, de la poliomyélite et de la tuberculose, de convulsions ... et surtout d'être fiers d'obéir au "boycottage islamique."

Oh, j'oubliais, ils ne doivent pas appeler le médecin sur leur téléphone portable, parce que le téléphone cellulaire a été inventé en Israël par un ingénieur juif.

J'ajoute que le téléphone tout court est aussi inaccessible car invention de Graham Bell de confession juive . Reste bien sûr le téléphone arabe mais ceci est une autre histoire...


Et finalement, je me demande quelles sont les contributions médicales (récentes) qu'ils pourront utiliser dans le monde, ... qu'auront fait les musulmans dans ce domaine ???, comme dans beaucoup d'autres !!!... RIEN !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité du moment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com