Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L ' art contemporain....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Arts
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
joseph1



Inscrit le: 15 Sep 2014
Messages: 50

MessagePosté le: 03-11-2018 18:16    Sujet du message: L ' art contemporain.... Répondre en citant

......... c ’est souvent de la laideur ostentatoire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 105

MessagePosté le: 08-04-2019 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

Art contemporain : c'est la grande déconstruction de l’art et de la culture

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/lincorrect/pas-touche-larc-de-triomphe-105862
Emballer l'Arc de triomphe, c'est jeter un voile sur la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France.
La vanité du pseudo art moderne
ridicule de l'emballage Cristo? Cette imposture n'a d'intérêt que pour le soi disant artiste qui espère voir sa cote monter un peu plus sur le marché vérolé de l'art contemporain. Le nombre d'articles de presse traitant du sujet représente le vrai but recherché.
ridicule et sans gout.
Emballer comme un vulgaire paquet ?
Mon dieu, mais quel génie ! on en reste vraiment pantois; je ne pourrai désormais plus jamais regarder les choses emballées avec le même oeil, déjà ce midi, j'ai ressenti un moment de grâce en regardant ma plaquette de beurre et son emballage, et j'ai dû vraiment prendre sur moi pour déballer ce chef-d'oeuvre.
Combien cela coutera-t-il à l'artiste de se faire de la pub sur le dos des monuments parisiens comme l'Arc de Triomphe ?
C'est scandaleux. Ce monument appartient aux français, il célèbre nos victoires, depuis celles de Napoléon jusqu'à nos jours. Il est la France. Il n'a pas à devenir le jouet très lucratif d'un prétendu artiste. C'est vraiment consternant que les autorités rampent systématiquement devant l'art contemporain, nous impose, nous inflige la vue de leurs productions pitoyables et grotesques.
Christo




L’art contemporain participe à la destruction de la civilisation européenne, faire table rase de l’héritage culturel et technique millénaire occidental, du travail minutieux et le travail d’orfèvre qu’il faut à un véritable artiste pour produire une oeuvre d’art, la recherche des matériaux nobles pour une sculpture, les tons des peintures pour une aquarelle, pour une seule cause, la quête de la Beauté de la création Divine.

C’est l’élite oligarchique (financiers, banquiers, industriels, dirigeants de grandes startup informatiques, directeurs de journaux, etc...) qui dicte au peuple ce qui est art et ce qui ne l’est pas, débilisant les esprits afin d’affirmer une soi-disant suprématie intellectuelle et artistique. L’homme nouveau doit oublier son passé, son héritage culturel et religieux, pour se plier uniquement au consumérisme de la société moderne, effacer en lui la notion de Bien et de Mal, de Beau et de laid.
Toute représentation humaine dans laquelle il pourrait s’identifier, retrouver ses racines, son patrimoine culturel, doit être bannie. Les statues, sculptures de l’art contemporain ne sont que de grotesques formes où l’on à peine à reconnaître quoi que ce soit.

Comme il n’y a plus d’héritage, plus d’Histoire, plus de transmission par les maîtres du passé, l’art contemporain repose essentiellement sur l’attirance perverse afin d’assouvir les instincts les plus puérils : chiens fabriqués avec des ballons gonflables de foire, l’exposition de Jeff Koons au chateau de Versailles est une insulte aux magnifiques pièces de collection qui s’y trouvent, ou les plus vils : pornographie, scènes morbides, mise en oeuvre du caca et du pipi, du sexe, comme le « vagin de la reine », de l’« artiste » Anish Kapoor à Versailles, basés sur la perversion et la provocation, seul moyen d’attirer la curiosité des mécènes.

La grande « oeuvre » de Jeff Koons, la série « Made in Heaven », a été vendue plusieurs millions de dollars. À vous de juger sur pièces.

Milo Moiré créée ses toiles en se promenant nue dessus, glisse des oeufs de poule dans son vagin, qu’elle « libère » lorsqu’elle passe sur la toile.

Joep van Lieshout met en avant dans ses « oeuvres » le sexe, les scènes de tortures macabres et morbides.
http://www.bestinteriordesigners.eu/ateliervan-lieshout/
http://zueccaprojects.com/slavecity-by/

Marcel Duchamp propose un urinoir renversé, qu’il expose comme oeuvre d’art.


out à fait. Et cette déconstruction à ses collabobos....

La déconstruction des normes doit dire au troupeau, pas de valeur, pas de technique, ni de beau, transcendant où moral, vous êtes de la vacherie, votre histoire, votre culture, votre art passé aussi. Seule compte la valeur fric que reçoivent le snob bobo pseudo-artiste et le critique prébendier pontifiant zélateur de la branlette du Seigneur Capitaliste spéculateur.
Et le prix du pseudo-art dit que le travail du prolétaire GJ peu payé est de la vacherie, et que le Seigneur Capitaliste peut gaspiller son pognon à des conneries pour bien signifier son mépris. Le seigneur capitaliste marque ainsi son entre-soi, pire que les rubans en soie et les perles sur un habit de l’ancien régime, ces derniers, comme la hte couture, valant vraiment un travail de petites mains, signifiant un luxe véritable, trop tradi pour le déconstructeur moderne...

Votre dernier exemple : la « Fontaine » de Marcel Duchamp, m’apparaît comme le sommet indépassable de l’art occidental. La preuve, c’est que depuis 1917, cette oeuvre sublime, d’une beauté céleste et renversante, constamment imitée, n’a jamais pu être dépassée. Les « merdes d’artistes » de Manzoni m’apparaissent comme une fâcheuse régression, et Cloaca, la machine à faire du caca inventée par Wim Delvoye, malgré le talent exceptionnel de cet immense artiste, il faut bien le reconnaître, ne vaut guère mieux. Ils auront essayé, c’est l’essentiel, mais il faudra nécessairement, toujours, revenir à Marcel.
Pourquoi ?
Parce que Marcel Duchamp -et c’est en cela qu’il est divin — s’est seulement contenté du geste de retourner, de subvertir l’urinoir. Quelle sublime économie de moyens ! Il me suffit d’y penser pour que j’aie tout de suite envie de pleurer.
Pas de boîtes en fer blanc à sertir, qui fuiraient nécessairement après quelques années. Pas de plan compliqué, de recours à des mises en oeuvre techniques et quasi industrielles : l’idée pure, le ciel platonicien des essence révélé par le geste d’un démiurge, créateur d’un monde nouveau.
Au terme de l’histoire de l’art, tout en haut d’une somme d’efforts collectifs pour toucher enfin la beauté idéale, il ne pouvait y avoir rien d’autre qu’un urinoir. Les Vinci, les Donatello, les Poussin, les Watteau, les Chardin et les Boucher, misérables tâcherons, n’avaient pas même été capables de l’entrevoir.


L’art contemporain est une mascarade reprise de ce que l’on appelait au XIXème siècle les « arts incohérents », un courant artistique humoristique qui s’amusait à peindre n’importe quoi et à déclamer que c’était une oeuvre d’art.
Bien entendu, tout était pris au second degré, le monochrome noir de 1882 de Paul Bilhaud faisait rire tout le monde avec des titres comme : « combat de nègres pendant la nuit », le blanc : « Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige ».
En 1884 Alphonse Allais présentera un morceau d’étoffe rouge : « Récolte de la tomate sur le bord de la mer rouge par des cardinaux apoplectiques. »
Eugène Bataille fera une Mona Lisa fumant une pipe en 1887, bien avant que Marcel Duchamp n’exploite le tableau en « ready-made », son fameux LHOOQ (un calembour digne des arts incohérents).

Aujourd’hui cette farce monumentale est reprise et exploitée très sérieusement par les oligarques mondialistes en tant que véritables « oeuvres », effacer, détruire le monde ancien, sa culture, son identité et son patrimoine afin de créer un monde nouveau, du consumérisme, du multiculturalisme et cosmopolitisme. Les monochromes de Malévitch sont estimés à plusieurs millions de dollars.

Ces débilités vendues à coup de millions de dollars, servent en partie à blanchir de l’argent, et à financer des milliardaires avec l’argent du contribuable.



Pour promouvoir l’art contemporain un peu anémique, il faut le féminiser. Regardez la belle réussite de la féminisation du football. Depuis que le football féminin n’est plus aussi anecdotique qu’auparavant, le football en général a cessé d’être regardé comme un truc d’idiots pour devenir sujet d’admiration : on peut se moquer des hommes, mais ce que font les femmes est grand.

Donc avec plus de peintresses et de sculpteuses on n’aura plus le droit de se moquer de l’art contemporain, ou de se mettre en colère de le voir acheter aux frais du tribuable.


https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/l-art-contemporain-francais-est-vu-214981#forum5487546

/www.marianne.net/culture/art-contemporain-le-grand-foutage-de-gueule

L'art contemporain, prisonnier d'un processus de surenchère dans la provocation,

Ma dernière création artistique consistait à faire entrer les spectateurs dans une pièce plongée dans l'obscurité. Énorme succès et moultes réactions enthousiastes : "On n'y voit pas grand chose mais il faut bien reconnaître que c'est beau".

https://forum.lesmoutonsenrages.fr/viewtopic.php?f=22&t=10893&p=56050#p56050

" l’art moderne ce sont des objets sans valeur créés par des gens sans talent et vendus par des gens sans scrupules à des gens sans culture. "


L'une des conséquences les plus néfastes de cette idéologie du "tout est art" est le saccage de l'espace public par les vandales et autres fêtards : puisque "tout est art", y compris la vacherie de l'"artiste" en boite , une canette de Heineken vide perchée sur une statue (ou un monument aux anciens combattants, c'est encore plus "subversif") devient une "œuvre d'art". D'où l'enlaidissement de nos espaces publics qui deviennent, littéralement, des "espaces-poubelles"!


ART MODERNE, ART CONTEMPORAIN. Mot trompeur. Théorie artistique inventée pour l’essentiel à la fin du XIXe et au début du XXe siècle et qui n’a donc rien de vraiment moderne ni contemporain (trad. : académisme, art officiel).

https://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/au-pays-de-l-art-contemporain-83527#forum13251164
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Arts Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com