Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

marxisme culturel Déconstruction transhumanisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 108

MessagePosté le: 14-06-2019 17:43    Sujet du message: marxisme culturel Déconstruction transhumanisme Répondre en citant

https://ripostelaique.com/politiquement-correct-ou-marxisme-culturel.html

http://editions-sydney-laurent.fr/livre/lage-des-tenebres-lempire-du-marxisme-culturel/

https://lacamisole.fr/2018/01/20/genealogie-du-marxisme-culturel/



Oubliez les droits de l’homme, c’est largement insuffisant pour comprendre ce qui se passe en Europe depuis le début des années 70.

Le marxisme culturel/marxisme occidental, s'est donné pour mission de faire accepter progressivement sur plusieurs décennies ce qui aurait été rejeté avec horreur si l'ensemble du programme avait été appliqué à marche forcée en trois ou quatre ans.

D'où la nécessité pour le pouvoir d'avoir eu recours à des courroies de transmission, des cautions intellectuelles et philosophiques, pour présenter le marxisme occidental comme un humanisme et faire taire les récalcitrants.

Par exemple, les "théoriciens" de l'antiracisme avec SOS Racisme : ils ont été les relais actifs et participatifs du marxisme culturel dans toutes les institutions qui ont fait de la France ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Idem dans tous les pays occidentaux.

Et donc, sont apparus progressivement – je cite pêle-mêle- l'immigration en provenance des pays du Tiers-Monde, le regroupement familial, SOS Racisme, Touche pas à mon pote, la France moisie, la culpabilisation des victimes et la culture de l'excuse pour les criminels, l'inversion des valeurs, le torpillage de la famille traditionnelle, le féminisme radical, la neutralisation de l'homme blanc, le relativisme moral et culturel, le crime de la pensée, le totalitarisme intellectuel, la théorie du genre, le dénigrement systématique du catholicisme et la promotion de l'islam, la repentance obligatoire, le contrôle des médias, la dépendance à l'Etat et aux minimas sociaux, les minorités ethniques, religieuses ou sexuelles érigées en modèles pour la majorité, l'hétéronormativité c'est has been, la création d'un homme nouveau et transparent dans un monde indistinct, la démolition de l'Education nationale, le mariage pour tous, la PMA, la GPA, le migrant übermensch, etc …

"La solidité d’une société repose sur ses fondations culturelles : les structures et les institutions de l’éducation, de la famille, du droit, des médias et de la religion. En sapant les principes véhiculés par ces institutions, vous pouvez faire s’effondrer l’édifice social tout entier." Antonio Gramsci, un des théoriciens du marxisme culturel.

Cette stratégie fut appliquée à la lettre. Le haut est devenu le bas. Le bien est devenu le mal. Le juste est devenu l’injuste. Et vice-versa.

Une destruction systématique de toutes les valeurs traditionnelles, ce n'est pas toujours évident à comprendre pour quelqu'un de sain d'esprit....seuls les cerveaux détraqués adhèrent immédiatement à la perversion et s’en font les petits larbins.


du régime soviétique tant honni, décrit durant des décennies comme l’Empire du Mal surgit finalement à notre époque une sorte d’autre Europe qui aurait été naturellement préservée, tenue à l’écart des dégradations dues au modernisme et à la dépravation accélérée des moeurs, l’Empire du Mal mué en Empire du Bien ?

ce n’est pas si absurde, depuis l’après guerre venant surtout des Etats Unis, le mouvement de contestation des valeurs traditionnelles et de l’état de la société, qu’on l’appelle libéralisme, modernisme ou progressisme, reconnu en Occident comme "valeurs de gauche" est en fait, sous prétexte d’objectifs généreux, un formidable outil de prêt à penser idéologique et d’emprise des masses afin de subvertir progressivement tout l’ordre ancien (naturel) et d’asservir les populations (en prétendant les libérer)

le marxisme économique n’ayant pas pu s’imposer à l’ouest et ayant en sus fait la preuve de son inefficacité à l’est, les pseudo intellos destructeurs de civilisation ont eu alors recours au marxisme culturel, autrement plus insidieux et destructeur, car minant les fondements mêmes de la société : la famille, l’autorité, toute la culture en général

aujourd’hui en Europe de l’ouest on peut hélas dire que le marxisme culturel ou freudo-marxisme a gagné sur tous les tableaux, Macron et ses sbires en étant la plus belle illustration




Le "capitalisme", en fait la propriété privée des moyens de production et les lois du marché, est tout ce que le marxisme, cette abomination, refuse .
Les rendre complices comme vous le faites me laisse donc pantois.

Vous ne considérez le marxisme que sous un aspect purement économique et technique en oubliant le fait qu'il s'agit d'une philosophie globale prétendant redéfinir la place de l'homme dans l'Univers.
Il s'agit avant tout pour lui de créer au forceps un « homme nouveau » affranchi de toutes les contraintes, qu'elles soient d'ordre politique, économique, naturel, culturel, familial, et même religieux qui pèsent sur lui.

Le fait que par exemple le marxisme-léninisme ait dépensé autant d'énergie et perpétré autant de crimes pour éradiquer la religion ainsi que ses pasteurs et ses fidèles aussi bien en URSS que dans tous les pays placés sous sa coupe jusqu'à nos jours démontre l'importance accordée par cette idéologie à la lutte contre tout ce qui va à l'encontre de la doctrine du « matérialisme scientifique ».

Si le marxisme originel basé sur l'opposition entre « capitalistes » et « prolétaires » subsiste encore, il a bel et bien été en grande partie supplanté par son fils maudit le marxisme culturel faussement « soft » qui en a repris et adapté certaines bases de façon insidieuse, par exemple en ayant généralisé les oppositions entre « oppresseurs » et « oppressés » pour faciliter son acceptation parfois inconsciente par tout le monde.

Ainsi voyons-nous apparaître à l'infini des oppositions colonisateurs-colonisés, nationaux-immigrés, « populistes »-progressistes , hommes-femmes, enseignants-apprenants, parents-enfants à l'infini sans oublier les « minorités » sexuelles etc, le but étant de casser les repères et de dresser les gens les uns contre les autres selon la maxime « diviser pour régner » afin pour ceux qui maîtrisent ces techniques de gagner ou de conserver le pouvoir.


La finalité de cet Institut : démolir brique par brique les fondations de la civilisation occidentale.

Actuellement, et c'est le cas manifeste en France avec Macron, à Bruxelles, en Allemagne avec Merkel, etc ... le marxisme culturel a évolué vers le poppérisme (Karl Popper et Soros), c'est-à-dire une logique de dissolution des peuples, des sociétés et des Etats, couplée avec le capitalisme de connivence le plus brutal.

Le marxisme classique avait la prétention de redessiner la société, par le biais de la spoliation violente de la propriété. Aujourd’hui la Révolution va plus profond ; elle prétend redéfinir la famille, l’identité sexuelle et la nature humaine.

L’attaque contre la famille et la vie humaine fait partie d’une tentative révolutionnaire plus large en vue de redessiner la société humaine et la nature humaine.

C’est une tentative de l’homme qui veut prendre le contrôle – avec les instruments de la connaissance, qui permettraient à l’homme d’occuper la place de Dieu et de corriger ce qui, supposément, ne tourne pas rond dans la Création divine.

C’est une tentative de l’homme qui veut prendre le contrôle – avec les instruments de la connaissance, qui permettraient à l’homme d’occuper la place de Dieu et de corriger ce qui, supposément, ne tourne pas rond dans la Création divine.

en critiquant, en « démasquant », en discréditant, en déconstruisant chacun de ses éléments, mais sans proposer une quelconque utopie explicite pour la remplacer

https://www.lesalonbeige.fr/les-elites-du-monde-le-neo-marxisme-et-lideologie-sexualiste/

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/p/la-conference-danca-maria-cernea-sur-le.html

https://www.cqv.qc.ca/dr_anca_maria_cernea_le_marxisme_culturel_une_menace_pour_la_famille

https://crioux.wordpress.com/2013/08/24/marxisme-culturel/

https://www.cairn.info/revue-connexions-2008-2-page-123.htm#

https://www.huffingtonpost.fr/noumane-rahouti/le-deconstructionnisme-social-courant-de-pensee-partiellement-incompris_b_6289446.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Constructivisme_social

https://www.valeursactuelles.com/politique/eugenisme-contraception-revolution-sexuelle-les-trois-victoires-du-transhumanisme-111814


Au-delà de la « PMA pour toutes » la loi sur la bioéthique introduit des ruptures : il sépare la procréation de la sexualité par l’introduction de la PMA non-thérapeutique, il rend indépendant de l’âge la faculté de procréer par la légalisation de l’autoconservation des ovules ; il encourage l’eugénisme par l’extension du diagnostic prénatal et préimplantatoire ; il donne plus de liberté pour l’exploitation et la modification génétique des embryons humains ; il favorise l’avortement par la suppression du délai de réflexion et de l’autorisation parentale pour les mineur. Comme fondement de la filiation il fait prévaloir la force de la volonté : avec la PMA pour les lesbiennes, une mère peut être un père .

La source de cette suppression des interdits est à chercher dans le progressisme : il faut transformer l ' Homme, et apporter ainsi la preuve que l 'on peut se passer du créateur de ce dernier : Dieu. L ' Homme supprime le père, sur terre et dans les cieux, il devient le créateur de son évolution.

Le corps devient une matière , comparable à celui des animaux, L ' Homme domine la nature et son propre corps. Cela explique le développement des idées relatives à l’eugénisme, mais aussi la valorisation contemporaine de l 'homosexualité, sexualité non-fécondantes et échappant donc à la nature reproductive normalement dévolue à la sexualité.
La PMA pour toutes, la GPA , la valorisation de l 'homosexualité montrent que l’esprit est capable d’échapper au donné naturel, de le transcender.
Avec l 'eugénisme on recherche à maîtriser en plus de la transmission de la vie, son évolution. On cherche à tout dominer : la vie et son évolution. Dieu est mis ' hors circuit". C 'est le triomphe de l 'homme des Lumières : rien au dessus de lui pour lui faire prendre conscience de ses limites. L ' Homme sans limites, c 'est l 'aventure , cela peut donner le nazisme.

Ceux qui ont milité pour la légalisation de la contraception, de l’avortement, de l’euthanasie, pour la création du mariage pour tous, de la PMA pour toutes, qui militent pour la GPA, veulent en revenir à un âge antérieur aux religions révélées, un âge anté-biblique ou anté-coranique. Les 10 commandements n 'existent plus, la charité chrétienne, la zakat musulmane disparaissent, seul compte l 'Homme maîtrisant la nature et sa descendance en quantité et qualité. C 'est le triomphe des Lumières.


https://lesmoutonsenrages.fr/2019/10/19/loi-sur-la-bioethique-dieu-les-lumieres/#more-123890

http://www.eglisedemazargues.fr/sites/default/files/pdf/4_Debat24Jan2015.pdf

http://www.autochtonisme.com/2016/09/detruire-la-famille-un-objectif-de-l-ingenierie-sociale-republicaine.html

https://books.openedition.org/pur/24091?lang=fr

http://www.lebeffroi.eu/detruire-la-famille-un-crime-contre-lhumanite/

http://chaoscontrole.canalblog.com/archives/2014/01/24/29034640.html

https://paroissecathedralemaurienne.com/La-deconstruction-des-valeurs

https://www.atlantico.fr/decryptage/2967483/deconstruction-valeurs-intellectuels-gauche-capitalisme-financier-sans-contrepoids-un-tres-grand-blesse-occident-tournier-vincent-le-noan-erwan

https://lignedroite.club/nos-valeurs-sont-sapees-par-une-entreprise-ideologique-de-deconstruction/

C’est purement idéologique. La mutation du socialisme en doctrine marxiste culturelle vient des USA, et fait des ravages en France depuis mai 68.
Elle prône que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme Blanc garant de l’ordre établi, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres. L’objectif est donc de déconstruire la civilisation européenne : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.
Le marxisme culturel imprègne la société civile à tous les échelons :
« L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche. »
Jean-Paul Agon, PDG de l’Oréal

"A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire."
Anne Lauvergeon, PDG d’Areva

"A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective."
Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme à partir de maintenant »
Marlène Schiappa

"Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au-delà de mes forces."
Jean-Luc Mélenchon

le système sociétal de représentation des sexes. Selon ce système, une femme est un homme sans testicules, ou, si l’on préfère, un homme est une femme comme les autres. Le message médiatique dit qu’hommes et femmes sont identiques et qu’il ne devrait pas y avoir de rôles sociaux dévolus aux uns plutôt qu’aux autres. La confusion des sexes est en effet l’un des grands thèmes structurants de la propagande-Système.

Là encore, faisant fi de la nature, nous pouvons observer que c’est en fonction de la réalité falsifiée et non du réel-vrai qu’évoluent les lois, les choix sociétaux et même les mœurs en général. L’histoire de l’humanité et la biologie (qui démontrent qu’hommes et femmes sont différents et complémentaires) ne comptent pour rien face à la réalité falsifiée que télévision, publicité et cinéma font entrer dans les têtes. Progressivement, les comportements sociaux évoluent comme si hommes et femmes n’existaient plus vraiment et s’étaient en quelque sorte dissous dans la « femâlité », catégorie intermédiaire faite de femmes viriles et d’hommes efféminés.

Pourtant le/la « femâle » est un type humain mutant et non viable qui contredit 2 millions d’années d’évolution. Pourquoi le femâle n’est-il pas viable ? Parce qu’une société qui ne confie plus la procréation aux femmes et la défense du groupe aux hommes est condamnée à être rapidement remplacée par des populations dont les femmes enfantent sous la protection des hommes. La femâlité est donc un phénomène temporaire, une parenthèse contre-nature, un court moment qui précède l’effacement.

Tout ce qui contredit le réel vrai est d’ailleurs par avance condamné. La réalité falsifiée ne peut s’imposer que dans une société où les besoins élémentaires sont généreusement satisfaits. Se mentir est un luxe réservé à ceux qui sont sortis de la lutte pour la vie. Il est possible, lorsque l’assiette est pleine, de faire comme si l’économie se porte bien. Il est possible, dans un monde pacifié et aseptisé, de se passer des qualités masculines. Il est possible, quand on peut faire facilement son plein, d’ignorer le problème énergétique. Il est possible, tant que les Russes se taisent, de les stigmatiser impunément. Mais imaginons que l’assiette se vide, que le pétrole vienne à manquer et qu’il soit nécessaire de défendre physiquement sa famille ? Ce surgissement du réel remettrait instantanément chaque chose à sa place.

C’est une règle : l’image falsifiée de la réalité s’efface immédiatement quand surgit le réel-vrai. Prenons l’exemple du mythe de la multiracialité heureuse que le message médiatique cherche à imposer dans les esprits. Nous pouvons facilement constater que ce message est parfaitement accepté par la classe des bobos urbains surprotégés, qui ne connaît pas réellement le « vivre-ensemble ». Par contre, ce message ne prend pas chez les Autochtones vivant dans des quartiers où la multiracialité est une réalité vraie : il n’est tout simplement pas crédible.

Quoi qu’il en soit, le retour dans le monde réel est inéluctable pour tous. On ne pourra longtemps faire comme si ce monde réel n’existe pas. Il en a toujours été ainsi : celui-ci s’imposera tôt ou tard comme une évidence aussi cruelle qu’incontestable. Les fabricants de réalités falsifiées devront se taire : plus personne ne pourra ni mentir, ni se mentir. Le bon sens voudrait que l’on passe en douceur de la réalité falsifiée au réel-vrai. Mais personne n’invitera le réel-vrai. Nos dirigeants sont allés trop loin. Ils ne peuvent plus faire machine arrière. Autrement dit, le réel-vrai va s’imposer de manière brutale, lors d’un effondrement économique, d’une crise migratoire de trop, d’une guerre ou d’une rupture de l’approvisionnement énergétique… La réalité falsifiée nous entraîne vers des catastrophes qui vont la révéler et nous réveiller.

Nous allons bientôt apprendre à nos dépens que nous ne vivons pas dans le monde réel, mais dans un simulacre de monde réel. Un grand nombre de choses que nous tenons pour indiscutables vont apparaître dans toute leur fatuité. D’autres, que nous considérons avec mépris comme des préjugés, nous sembleront des lois d’airain. Le retour au monde réel se fera comme un enfantement : dans la douleur. Autant le savoir et s’y préparer.



La mutation du socialisme en doctrine marxiste culturelle vient des USA, et fait des ravages en France depuis mai 68.
Elle prône que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme Blanc garant de l’ordre établi, oppresseur colonialiste des minorités ethniques avec sa police raciste, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres. L’objectif est donc de déconstruire la civilisation européenne : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.
Le marxisme culturel imprègne la société civile à tous les échelons :
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com