Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Discrimination-racisme-antiracisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité du moment
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 100

MessagePosté le: 15-06-2019 10:47    Sujet du message: Discrimination-racisme-antiracisme Répondre en citant

La discrimination est comme la prose, on en fait tout le temps: on invite chez soi plutôt des amis que des inconnus, on préfère la présence de gens que l’on agrée, etc. La nature même pratique la discrimination. Lorsqu’on fait la queue en caisse il ne doit pas y avoir de discrimination, chacun son tour, mais celui qui ne peut pas payer ne passe pas, c’est également une discrimination.

contre la discrimination = arme de destruction des structures de la société


Nadine Morano n’a pas la langue dans sa poche. C’est, d’une certaine façon, ce qui fait son charme et la distingue d’autres politiciens, dont les seules compétences sont de savoir manier la langue de bois. En 2015, avant les élections régionales, elle avait créé le scandale en déclarant : « Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères. » Aujourd’hui, on lui reproche de s’en prendre aux origines de Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement.

À l’origine, une petite phrase de Sibeth Ndiaye, qui avait déclaré, après la démission de François de Rugy : « Nous avons conscience que nos concitoyens ne mangent pas du homard tous les jours, bien souvent c’est plutôt des kebabs. » Ce qui a provoqué cette réaction de Nadine Morano : « Outrée mais habituée à entendre ses inepties débitées souvent en tenue de cirque. » Voilà qu’elle l’attaque aussi sur son style vestimentaire ! Il n’en fallait pas plus pour que la majorité se déchaîne contre le « racisme » supposé de la députée européenne et lui assène une volée de bois vert.

Marlène Schiappa sort ses griffes pour défendre sa collègue du gouvernement : « Vive Sibeth Ndiaye, ses compétences, son panache, son parler-vrai, rôle modèle pour des milliers de filles ! » Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, menace l’impertinente : « Les propos ouvertement racistes de Nadine Morano sont indignes d’une responsable politique. Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites. » Qu’elle se le tienne pour dit ! Mais la “langue de vipère” de répliquer : « Il ne faut rien dire parce qu’elle est noire, c’est ça ? Et supporter ses inepties répétées ! Elle représente la France et pas sa seule petite personne ! »

Laissons à nos lecteurs le soin de prendre parti dans cette querelle. Ce que personne ne peut contester, c’est que Sibeth Ndiaye a vécu dans un milieu indépendantiste, comme elle l’atteste dans un entretien au magazine Elle : « Mon enfance s’est nourrie du récit de la lutte pour les indépendances à laquelle mes parents, étudiants venus des colonies, ont participé. » Elle a bénéficié de l’enseignement dispensé en France par les affreux « colonialistes », tout en militant à l’UNEF, la voie royale pour se lancer dans une carrière politique, puis au PS, où elle participa, avec Stanislas Guerini et Benjamin Griveaux, à la campagne avortée de Dominique Strauss-Kahn.

Elle soutint, ensuite, Martine Aubry, fut chargée de mission « Presse et communication » au cabinet d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, poste qu’elle conserva quand un certain Emmanuel Macron lui succéda. Et c’est ainsi que tout a commencé. Les mauvaises langues diront qu’elle est opportuniste. Ce qu’il y a de sûr, c’est qu’elle a de la suite dans les idées. Nous ne nous aventurerons pas, pour ne pas subir le même opprobre que Nadine Morano, à nous étonner qu’à peine naturalisée (elle le fut en 2016), elle connut cette ascension.

Gérald Darmanin, dont le parcours politique n’est pas exempt de retournements de veste, a peut-être vu juste quand il commente : « Qu’est-ce qui gêne Nadine Morano ? Son style vestimentaire ou que Sibeth Ndiaye soit Française, et pire encore, Ministre de la République ? » Des goûts et des couleurs, on peut toujours discuter, mais il est des choix qui sont significatifs. Quant à son accession à des responsabilités gouvernementales, si tôt après sa naturalisation, elle peut légitimement surprendre, même si elle répond aux penchants multiculturels de notre Président. Qui se ressemble s’assemble.

Donc, on disait que Nadine Morano devrait savoir ça : il y a, dans la République macronienne, des personnes sacrées. C’est comme ça et pas autrement. Ces personnes peuvent tout dire – la vérité ou le mensonge – tout faire, s’habiller comme pour aller au carnaval, même un jour de Conseil des ministres ou de 14 Juillet. Sibeth Ndiaye fait partie de ces vestales. Or, Nadine la Prolo a osé insulter princesse Sibeth en estimant qu’elle s’était habillée en tenue de cirque le jour de la fête nationale. Et là, d’un coup, le « point de détail » du Vieux de Montretout, à côté, ça devient presque de la petite limonade.

Jadis, les gaullistes chassaient en meute. Aujourd’hui, c’est la Macronie qui a repris l’équipage. Florilège.

Indignée, Laetitia Avia : « Tenue de cirque ? Sénégalaise sans culture française ? Indigne d’un gouvernement en France ? Outrée mais habituée aux propos racistes de Nadine Morano. » Littéraire et méprisante, Brune Poirson : « René Char disait qu’il existe une sorte d’homme toujours en avance sur ses excréments. Avec Nadine Morano, on découvre que ça marche aussi pour les femmes. » Sociologique, Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement : « racisme ordinaire ». Judiciaire, Gilles Le Gendre : « Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites. » Nadine devra-t-elle se rendre en chemise et pieds nus devant le ministère de l’Outragée pour implorer le pardon ? Perfide, Annick Girardin : « Je l’invite à piocher ailleurs que dans le bréviaire du Rassemblement national. » Pédagogique, Marlène Schiappa qui donne ses conseils de lecture pour l’été mais que nous vous épargnerons.

Attaquée de toutes parts après un tweet raciste visant la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, Nadine Morano ne désarme pas. L’eurodéputée ferraille sur Twitter depuis son message polémique posté vendredi.

Outrée mais habituée à entendre ses inepties débitées souvent en tenue de cirque... Sénégalaise très bien née ayant… https://t.co/qBuJ4AzLWd
—nadine__morano(@Nadine Morano)

Ce tweet continuait à susciter l’indignation samedi notamment du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

« Ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme, ou le rejet de l'autre » - Jacques Chirac Un j… https://t.co/uICdFZAdfw
—CCastaner(@Christophe Castaner)

L’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, nouvellement débarqué sur Twitter, est également rentré dans la bataille :

Si "ineptie" était une femme elle s'appellerait .@nadine__morano, vraie clown du cirque politico-médiatique. Clown… https://t.co/Izweox3z6a
—ABenalla_(@Alexandre Benalla)

Nadine Morano s’est évertuée à répondre aux critiques. « Monsieur le Ministre merci de m’indiquer quel propos est raciste de mon tweet ? Vous avez une heure ! », a-t-elle lancé en direction de Christophe Castaner. Et d’ironiser sur l’intervention d’Alexandre Benalla : « Le gouvernement est sauvé, Alexandre Benalla assure la protection de la porte parole ».

Plus tôt dans la journée, c’est avec Gérald Darmanin qu’elle avait bataillé.

Plusieurs ministres et de nombreux députés du parti présidentiel LREM avaient déjà condamné vendredi le message de Nadine Morano, dans lequel la parlementaire prenait pour cible la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Aucune condamnation forte en revanche du côté des membres du parti Les Républicains. Au contraitre, son message a été retweeté samedi soir par le compte officiel de son parti @LesRépublicains !

Nadine Morano a également répliqué à la secrétaire d’Etat à l’Ecologie Brune Poirson, qui a certainement décoché le message le plus cinglant en évoquant l’écrivain René Char disant « qu’il existe une sorte d’homme toujours en avance sur ses excréments. Avec Nadine Morano, on découvre que ça marche aussi pour les femmes ». « Madame la Ministre soyez rassurée René Char pensait sans doute à Homme avec un grand H vous étiez donc concernée la preuve par votre écrit.. votre nouveau monde est à vomir ! », lui a rétorqué Mme Morano.

Mme Morano a enfin fustigé un « tweet minable et dégoulinant de servitude à l’égard de pouvoir en place » à l’adresse du président de l’Assemblée des départements de France Dominique Bussereau (ex LR), qui avait dénoncé chez elle des « propos imbéciles et choquants ».

René Char disait qu’il existe une sorte d’homme toujours en avance sur ses excréments. Avec Nadine Morano, on déco… https://t.co/8lp4RbuVf1
—brunepoirson(@Brune Poirson)

En fin de journée le député et candidat à la présidence des Républicains Julien Aubert a estimé que « l’hystérie autour des propos de @nadine__morano est incroyable ».

« Les censeurs continuent à traquer le racisme là où il n’est pas. Moi aussi je pense que @SibethNdiaye s’habille n’importe comment et ses propos sur le kebab sont ridicules. Et nous sommes des millions à le penser ! », a ajouté sur Twitter l’élu du Vaucluse, retweeté par le compte de LR.



Paris - Plusieurs ministres et de nombreux députés LREM se sont indignés vendredi d'un message publié par Nadine Morano sur Twitter, jugé "raciste", dans lequel l'eurodéputée LR s'en est prise à la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

"Les propos ouvertement racistes de Nadine Morano sont indignes d'une responsable politique. Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites. Soutien politique et amical à Sibeth Ndiaye, au nom des députés de La République en marche", s'est insurgé le patron des députés de La République en marche, Gilles Le Gendre.

Le député macroniste faisait référence à un tweet publié vendredi matin par l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, dans lequel elle s'en est prise aux "inepties débitées souvent en tenue de cirque" de Mme Ndiaye, qualifiée de "Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité Française il y a 3 ans... visiblement avec de grandes lacunes sur la culture française".

Mme Morano, réélue eurodéputée LR en mai dernier, conclut que la porte-parole du gouvernement est "indigne de cette fonction gouvernementale en France".

A la suite de la mise en garde de M. Le Gendre, Nadine Morano s'est interrogée dans un nouveau tweet: "Il ne faut rien dire parce qu'elle est noire, c'est ça ?", en demandant pour sa part à Mme Ndiaye des excuses "à présenter aux Français".

Le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a pour sa part dénoncé un "racisme ordinaire, dérapages et amalgames ordinaires, +pensée+ ordinaire". La +banalité+ qui amène toujours au pire".

"L'ex-ministre Nadine Morano se distingue à nouveau par ses remarques racistes et discriminantes. La prochaine fois qu'elle attaquera la porte-parole du gouvernement, je l'invite à piocher ailleurs que dans le bréviaire du Rassemblement national", a twitté la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

"Qu'est-ce qui gêne Nadine Morano ? Son style vestimentaire ou que Sibeth Ndiaye soit Française, et pire encore, Ministre de la République?", a demandé le ministre de l'action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.

Pour le ministre de la Culture Franck Riester, "une nouvelle fois, Nadine Morano nous offre un affligeant mélange de haine raciste et de violence gratuite", tandis que la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a donné des conseils de lecture à l'ancienne députée, comme "Noir n'est pas mon métier", pour lui permettre "peut-être de comprendre pourquoi (ses) propos sont racistes, déplacés, blessants et injurieux".

De nombreux députés de la majorité ont également apporté leur soutien à Mme Ndiaye autant qu'ils ont dénoncé le message de Mme Morano, notamment Aurore Bergé, Jean-Baptiste Djebbari, Marie Lebec ou Roland Lescure.

Mme Morano avait déjà fait l'objet d'une polémique sur fond d'accusations de racisme, en 2015, lorsqu'elle avait déclaré: "Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères".

La phrase, qu'elle n'avait pas voulu retirer, lui avait coûté à l'époque la tête de liste des Régionales dans le Grand Est.

Pour le reste qui est infiniment critique, voire offensant, sur sa médiocrité intellectuelle, son mauvais goût vestimentaire, ses lacunes en culture française, à supposer que ces allégations soient injustes et outrancières, le registre dont use Nadine Morano relève du droit qu’a tout politique d’incriminer, même d’accabler une personnalité publique qui, pour être ministre d’Édouard Philippe et soutenue par le Président, n’a pas à forcément jouir d’une immunité de principe.

sources :
https://www.nouvelobs.com/politique/20190720.OBS16193/critiquee-apres-un-tweet-raciste-nadine-morano-attaque-a-tout-va-sur-twitter.html
https://www.bvoltaire.fr/nadine-morano-traitee-de-raciste-pour-avoir-dit-ce-quelle-pensait-de-sibeth-ndiaye/
https://www.bvoltaire.fr/nadine-morano-heretique-et-relapse/
https://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/indignation-apres-un-tweet-juge-raciste-de-nadine-morano_2090644.html
https://www.atlantico.fr/decryptage/3576563/les-accusations-de-racisme-et-de-sexisme-portees-contre-zohra-bitan-pour-avoir-critique-les-tenues-et-la-coupe-de-cheveux-sans-coupe-de-sibeth-ndiaye-sont-elles-justifiees--petits-elements-de-reflexion

Intolérance totale de LAREM...La question n'est pas que Madame Sibeth Ndiaye soit blanche, jaune, noire ou rouge ...Madame Sibeth Ndiaye est habillée, comme disait ma grand-mère, comme un as de pique...propos peu flatteur d'une personne habillée sans goût ni recherche ...Madame Morano fait une remarque de simple bon sens
le système met des femmes de couleurs aux postes sensibles où toute critique sera traité de raciste afin de la rendre inaudible ! c'est la combine des bobos gauchos ! Nadine Morano dit que les faits pourtant mais la liberté d'expression en France diminue chaque jour !
En France on a plus le droit de dire quoi que ce soit meme une critique professionnelle si la personne est noire ou maghrébine ou juive...
Malin de mettre une femme noire au devant,elle est archi nulle,mais on ne peut pas la critiquer sans être traité de raciste.
Un rappeur qui appelle à tuer les enfants blancs provoquent moins de réactions du gouvernement qu’un tweet qui ne fait que décrire des faits réels.
Les propos de NM sont parfaitement factuels : visiblement les LREM ont un problème avec la réalité.

Un noir s'inscrit à l'université , il est reçu par le doyen . Vous voulez être dans quelle branche ? ….Demande le sage . Le noir répond . Ah non je veux être dans l'amphi , comme tout le monde .


Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion
La chroniqueuse Zohra Bitan a été accusée de sexisme et racisme car elle a osé critiquer la tenue et la coiffure de la porte-parole du gouvernement lors des célébrations du 14 juillet.
Ajouter au classeur
Lecture Zen
12
32
54
Avec Karine Labonne

"Raciste ! Sexiste !" Tels sont les anathèmes lancées sur Twitter contre Zohra Bitan la "Grande Gueule" de RMC.

Les insultes, les accusations de toutes sortes sont légions sur ce réseau dit "social" et Zohra en a malheureusement l'habitude.

Mais qu'a donc dit ou fait cette passionaria ? Et, surtout, qui lui reproche quoi ?

Le crime de Zohra Bitan ? Un tweet dans lequel elle a "osé" critiquer la coupe de cheveux et les tenues de la porte-parole du gouvernement.

"SibethNDiaye mesure parfaitement ce qu’elle dit et sa présentation. Parler de Kebab, choisir des tenues complètement décalées, une coupe de cheveux sans coupe etc est fait sciemment. Affirmation de je ne sais quoi ? Elle a oublié qu’elle représente la et que nous la payons."

Bien sûr on peut avoir des avis différents quant aux coupes de cheveux et tenues de nos politiques, on est en démocratie tout de même. On peut être indifférent ou même en débattre. Mais certains se sont lancés dans des interprétations curieuses des propos tenus par Zohra Bitan et se sont offusqués que l'on parle de "coupe sans coupe", coupe "afro" "texture de cheveux" et tenues "colorées". Certains dont un député, un médecin , une journaliste chroniqueuse et ... une secrétaire d'Etat.

En lisant bien le tweet qui a attiré ces foudres commençons par cette histoire de coupe.

Rien sur la texture ni la nature des cheveux de la porte-parole du gouvernement, aucune demande de lissage non plus. Juste l'expression "une coupe sans coupe". Toute femme, quelles que soient ses origines, sait ce que signifie "ne pas avoir de coupe" ou "avoir une coupe qui parait ne pas avoir de coupe".

Vouloir que nos politiques soient bien coiffés n'est ni un crime ni un délit, juste une exigence. Qui ne critiquerait pas un homme politique exercer ses fonctions avec la coupe de Robert Smith, chanteur du groupe Cure ? Ou imaginons aussi Brune Poirson par exemple arriver avec une coupe dont Cindy Lauper a le secret. Les critiques pleuvraient dans les 2 cas et personne n'auraient l'idée de les qualifier de racistes et sexistes.

Passons aux tenues. Aucune remarque sur les couleurs des tenues de la porte-parole du gouvernement. Le tweet évoque des tenues décalées. Comme précisé "elle représente la France", donc décalées par rapport au rôle de Sibeth NDiaye. François Ruffin avait d'ailleurs été rappelé à l'ordre plusieurs fois par LREM pour sa chemise sortie du pantalon à l'Assemblée nationale. Si on suit le raisonnement de ceux qui accusent Zohra Bitan, ces rappels à l'ordre à l'encontre du député de la France Insoumise auraient donc été racistes et sexistes ? Surprenant.
Mais qui sont donc les 4 accusateurs cités plus haut ?

• Un médecin chroniqueur sur C8, ex "Grande Gueule" sur RMC, et ayant apparemment des comptes à régler avec l'émission, qui estime qu'une femme qui donne son avis sur la tenue et la coupe de cheveux de la porte-parole du gouvernement c'est raciste et .... sexiste. Et en appelle à l'émission et à un des animateurs de cette même émission. Quelle élégance...

• Un député souvent accusé de défendre le communautarisme et l'indigénisme et ayant une vision curieuse du serre-tête. Pour lui personne n'a de problème avec les tenus modernes et colorées ou les coupes afro. Ca tombe bien, Zohra Bitan non plus puisque, comme vu précédemment, elle ne parle ni modernité, ni couleurs ni coupe afro. A ses élucubrations il ajoute l'insulte : Zohra Bitan serait une idiote utile du Rassemblement national. Diantre ! Rien que ça !

• Une journaliste chroniqueuse alimentant régulièrement des polémiques comme sa défense du voile islamique et des réunions non-mixtes et accusant la France de pratiquer un "racisme d'Etat". Selon elle l'expression "coupe sans coupe" s'appliquerait aux coupes afro (ah ?), les gens manqueraient de respect aux cheveux des personnes noires (oui oui, aux cheveux), les cheveux crépus se coiffent (oui Zohra le sait et c'est pourquoi elle souhaite que Sibeth NDiaye ait une jolie coupe et n'a jamais parlé de texture de cheveux ) et "ça coûte cher pour info". Info pour info le coiffeur coûte cher à bien des femmes, peu importe leur couleur de peau et origines et quelle que soit la texture de leur cheveux.

• Une secrétaire d'Etat à qui il est souvent reproché ses interventions et réactions excessives : Marlène Schiappa. Selon Marlène Schiappa l'expression "une coupe sans coupe" serait une accusation lancée contre une femme d'origine africaine de ne pas se lisser les cheveux (aucune demande dans ce sens on l'a vu) ou de ne pas cacher ses cheveux. Zohra Bitan aurait parlé de voile ou de foulard dans son tweet ? Que nenni. Surtout lorsqu'on connait ses positions sur le sujet. Positions que devrait connaître Marlène Schiappa à moins qu'elle ne pense que les origines de Zohra seraient une explication ... Non ça serait raciste et Marlène Schiappa n'est pas raciste. Tout comme Zohra Bitan ne l'est pas.

Mais revenons à l'interprétation de la secrétaire d'Etat pour qui l'expression "une coupe sans coupe" correspondrait à ne pas se lisser les cheveux pour une femme africaine. Outre le fait qu'il est étrange que Marlène Schiappa, très féminine, ignore le sens réel de cette expression, il faudrait lui rappeler que les femmes africaines peuvent avoir de jolies coupes de cheveux . Rama Yade avait de très jolies coiffures non lisses que personne ne critiquaient. Une "coupe sans coupe" ne concerne donc en rien les femmes africaines mais toute femme qui ne s'est pas coiffée, dont la coupe de cheveux est ratée ou qui a besoin d'aller chez le coiffeur.

Donc lorsque Zohra Bitan voit simplement une personne politique avec une coupe de cheveux et des tenues qu'elle estime ne pas correspondre à une fonction, Marlène Schiappa voit en Sibeth NDiaye sa couleur de peau, ses origines et la texture de ses cheveux. Qui est raciste ?

Ces 4 accusateurs, par leurs interprétations des propos de Zohra Bitan et par les réponses qu'ils ont voulu y apporter, ont transmis comme message qu'être une femme noire signifierait ne pas pouvoir avoir une jolie coupe de cheveux ni porter des tenues élégantes.

Pourtant Rama Yade et Christine Taubira par exemple étaient toujours bien coiffées et élégantes (Sibeth NDiaye a su l'être aussi, qu'est-ce qui explique ce changement ?)
Zohra Bitan, quant à elle, n'a fait que rappeler que les politiques n'étaient ni des artistes ni à la maison lors de l’exercice de leur fonction. Libre à des politiques, hommes et femmes, de toutes origines, d'être "cools" dans leur vie privée mais de ne pas mêler privé et professionnel.

Alors qui est raciste ?

Comme beaucoup d'autres citoyens, Zohra Bitan a une haute idées des fonctions politiques. Il est regrettable que certains, et notamment certains politiques, aient si peu ce même respect des fonctions. Il n'y a pas de temporalité dans l'élégance, elle devrait être éternelle.

Mais le plus grave, c'est que la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes participe au lancement d'une meute contre une citoyenne en la faisant passer pour une raciste. Une citoyenne passionnée qui ne fait pourtant qu’exercer son droit à la critique, quelles que soient le parti des politiques, sans considération de genre ni raciale.

Et contrairement à vos propos élogieux sur la porte-parole du gouvernement, non Marlène Schiappa, il n'y a ni compétence ni panache quand on commet des erreurs et des fautes dans la communication, quand on porte des tenues "décontractées" et excentriques lors de représentations officielles que peu de personnes pourraient porter dans leur profession. Quant à la présenter comme ayant un rôle modèle .... modèle de réussite sociale ? Elle vient d'une famille qui est loin d'être dans la précarité. Qu'a réalisé Sibeth NDiaye ? Pour quelle raison ce rôle de modèle lui est attribué ? Mais peut-être faudrait-il mieux ne pas connaître la réponse...

Car des modèles il y en a des plus glorieux. Et ils doivent l'être pour ce qu'ils ont fait sans considération d'origine, de couleur ou de sexe.


« Il n'y a pas de racisme à trouver Sibeth NDIAYE indigne de sa fonction. » »

== > Exact ! La trouver fringuée comme un clown et mal coiffé ne préjuge en rien de sa race. C’est celui qui y voit une preuve de racisme qui est raciste car c’est lui qui associe son manque de gout à son origine.

https://www.bvoltaire.fr/media/2019/05/sibeth-ndyae.png
http://www.lefigaro.fr/international/trump-de-nouveau-accuse-de-racisme-apres-des-attaques-sur-baltimore-et-un-elu-noir-20190727
En s’en prenant au congressman noir de Baltimore, Elijah Cummings, et à son district, décrit comme un « foutoir infesté de rats où aucun être humain aimerait vivre »,

https://www.bvoltaire.fr/nicolas-dhuicq-comme-il-ny-a-aucun-argument-on-vous-repond-que-vous-etes-raciste/

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-l-afp-se-fait-le-porte-voix-216924
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Actualité du moment Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com