Retraite Active Index du Forum Retraite Active
Ce forum s'adresse à tous les retraités et futurs retraités. Les membres de ce forum ont la possibilité de discuter de tous leurs centres d'intérêt que ceux-ci soient les voyages, les loisirs ou l'actualité, entre autres.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Droit de l 'Hommisme - politiquement correct- progressisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
inser



Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 108

MessagePosté le: 02-07-2019 08:40    Sujet du message: Droit de l 'Hommisme - politiquement correct- progressisme Répondre en citant

« Cela fait des années sur ce blog notamment , ce qui m’a valu de ne pas passer la modération ici et ailleurs régulièrement pendant pas mal de temps , que je critique le droit de l’hommisme et l’humanitarisme... » »

== > Le DROIT DE L’HOMMISME est LA NÉGATION MÊME DU DROIT DES PEUPLES par le poids exagéré qu’il donne aux aspirations d’un individu en opposition avec la société. Or les peuples sont nécessaires à l’épanouissement de l’humanité car l’homme isolé, même bardé de droits, n’a aucun pouvoir politique. C’est bien pour cela que l’idéologie mondialiste pousse furieusement aux droits universels de l’homme afin de mettre à la disposition de l'oligarchie au pouvoir, un magma humain désorganisé, émietté et sans consistance, incapable de se défendre et de protester. Voir par exemple, les tractations actuelles dans l’entre-soi du cénacle eurocratique (qui préfigure le gouvernorat mondial) pour la nomination de ses pontes, bien éloignée du vote des citoyens. Nous n’avons voté pour aucune de ces personnes mais nous y aurons droit en fonction de leurs magouilles.

A remarquer que la DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ORIGINELLE était limitée au CITOYEN, qu’il était question de droits civils identiques pour tous les citoyens et non de droits moraux à la carte et que son champ d’action était la PROTECTION DES CITOYENS CONTRE LES DÉRIVES ABSOLUTISTES DE L’ÉTAT. Et non pas ce droit actuel à tout obtenir, yaka demander. Surtout si vous êtes de gauche, tiers-mondeux ou sexuellement marginal ou délinquant.

La DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN était liée à l’existence même d’un État et de ses citoyens (et non du monde entier) et PROTÉGEAIT LA DÉMOCRATIE contre l’absolutisme en protégeant LA LIBERTÉ D’OPINION. La DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME, mouture hérétique inspirée de la précédente, DÉTRUIT au contraire la DÉMOCRATIE en favorisant les minorités (par le biais de droits individuels infinis), donc la LOI DES MINORITÉS, tout en INTERDISANT LA LIBRE EXPRESSION. Or la DÉMOCRATIE C’EST LA LOI DE LA MAJORITÉ.

LES DROITS UNIVERSELS DE L’HOMME SONT DONC ANTI-DÉMOCRATIQUES et tous les perroquets qui s’en gargarisent au nom de la démocratie et des ses "valeurs" mentent ou ne savent pas de quoi ils causent. La déclaration universelle des droits de l’homme telle qu’appliquée actuellement est EN TOTALE OPPOSITION avec celle de l’homme et du Citoyen de 1789. Exactement comme dans un autre domaine, le christianisme est en tous points en opposition absolue avec l’islam. Il y a là un surprenant parallélisme obtenu avec des concepts au départ fort proches mais organisés de telle sorte qu’ils aboutissent dans un cas comme dans l’autre, par créer son antithèse.

https://www.ndf.fr/poing-de-vue/31-07-2012/le-mondialisme-pour-les-nuls/


P.C.
Hrm/www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-politiquement-correct-un-206195




Le politiquement correct est orwellien, il s’agit de criminalisation de la pensée. Il est alimenté par trois versants idéologiques.

.

Le déconstructionnisme, celui que cette émission explore.

Il est constitué de matériaux de pensées de différents philosophes et anthropologues, notamment des français (Deleuze, Derrida, Foucault…) : la « French Theory » ; et par exemple Margareth Mead.

Ce courant de pensée analyse les lieux de pouvoirs, leur nature oppressive et, comme les invités à droite sur le plateau l’expliquent, met en perspective la vision d’une société construite sur la relation coupables / victimes.

Il fragmente aussi, sans fin, l’identité des individus en aspect et sous-aspects, pour y expurger des catégories communautaires : la race, la classe sociale, le sexe, le genre, l’orientation sexuelle…

L’aspiration des invités de gauche est l’indifférenciation et l’interchangeabilité des individus dans un monde libre de races, d’identités, de cultures, de fonctions, de frontières. La crainte de ceux de droite est la guerre de tous contre tous, selon la formule de Thomas Hobbes à l’époque où l’Europe ne savait comment arrêter la dissémination des guerres à déclenchement religieux.

Le média AJ+ fait circuler sur Facebook des documentaires à format court à partir du mode de pensée deconstructionniste, le tout premier étant le plus célèbre. Le Qatar, propriétaire de la chaîne, étant à l’inverse du modèle de société que celle-ci promeut, il s’agit ici d’une récupération idéologique pour une stratégie de subversion.

.

Le néoconservatisme, d’origine israélo-américaine.

C’est une idéologie à caractère impérial : pour Israël il s’agit d’asservir le Moyen Orient et pour les États Unis, de renforcer la Pax Américana. Le PNAC a transformé le lobby militaro-industriel, dénoncé par Eisenhower, en corpus idéologique pour un monde unipolaire.

Le Cercle de l’Oratoire créé à la suite de l’effondrement des tours de Manhattan, manifestait l’attachement au giron du “grand frère américain”. Ce club a permis au néoconservatisme de prendre racine en France et de transformer les médias bipartites droite gauche en mainstream homogène. C’est donc une idéologie d’ingérence géopolitique : nous sommes les démocraties libérales, et faisons face aux régimes illibéraux. Les états néoconservateurs court-circuitent le droit international en refusant par exemple à Nicolas Maduro la légitimité de sa fonction présidentielle et en reconnaissant à la place l’autorité diplomatique de Juan Guaido.

A noter que le déconstructionnisme dénonce le pouvoir du fait des victimes de l’oppression, à l’inverse, le neoconservatisme préserve le pouvoir contre les théories du complot. Pour ceux qui rassemblent les deux idéologies : c’est la société qui est à refaire et l’état est à protéger des menaces populaires.

.

L’antinationalisme

Il a pris racine contre le FN qui a encapsulé la question de la souveraineté et autour duquel tout un agglomérat terminologique a été étendu : extrême droite, fascisme, pétainisme, rouge-brun, racisme, antisémitisme…

Il y a aujourd’hui un antinationalisme de rue avec les antifas et blocs noirs et un antinationalisme de salon, avec la dénonciation médiatique de tout ce qui pourrait s’apparenter à du populisme. C’est une idéologie très olfactive : « Ça pue ». Et ça prend en ciseaux le mouvement GJ.

La main atlantiste y est à l’oeuvre, via les Young Leaders et think-thanks, coté élites et décideurs et via la CONEX et VISA : Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes, côté populaire. La ligne de fracture a été ouverte depuis le referendum de 2005 et oppose, selon Michel Onfray, les populistes et les populicides.




Le "politiquement correct" est une mutation de la doctrine socialo-marxisme venant des USA, le marxisme culturel, prônant que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme Blanc, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres. L’objectif est donc de déconstruire la civilisation occidentale : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.

Dans les années 1910-1930, les idéologues marxistes tels que Georg Lukacs, Wilhelm Reich, Erich Fromm, Herbert Marcuse, Theodor Adorno, Max Horkheimer, Antonio Gramsci, puis plus tard Betty Friedan, Angela Davis, etc... ont construit l’idéologie du marxisme culturel, qui va promouvoir de manière forte, le féminisme.

Le marxisme culturel a été finalisé en grand partie dans des clubs, des sociétés en Italie et en Allemagne dans les années 1930, dont l’institution la plus éminente fut l’école de Francfort.
Après la deuxième guerre mondiale, les idéologues de l’école de Francfort émigreront aux USA et diffuseront en masse le marxisme culturel dans les plus grandes universités américaines, (féminisme et féminisation de la société, condamnation de l’homme Blanc, théorie du genre, promotion de l’Islam, déconstruction de la littérature européenne, promotion de l’athéisme et de l’art contemporain, déformation et occultation de l’Histoire de l’Europe, discrimination positive, endoctrinement par le divertissement, etc...).

Pour atteindre ses objectifs, la révolution marxiste culturelle ne passe pas par les armes et la violence, mais par la soumission à la terreur intellectuelle du "politiquement correct".
Ceux qui ne se soumettent pas au marxisme culturel sont licenciés, traités de complotistes, racistes, fascistes, nazis et mis inéluctablement au ban de la société.

A partir des années 1960 (mai 68 en France), et surtout avec l’apport de l’immigration de masse africaine et arabo-musulmane des années 1980-1990, le marxisme culturel envahira le continent européen, puis tous les média de masse : le Monde, Libération, Le Nouvel Observateur, les Inrocks, Rue89, BFM TV, I-télé, TF1, France Télévisions, France Info, ...
https://www.amazon.fr/L%C3%89cole-Francfort-Jean-Marc-Durand-Gasselin/dp/2070437035/ref=cm_cr_arp_d_product_top?ie=UTF8
https://www.amazon.com/Dialectical-Imagination-Frankfurt-Institute-1923-1950/dp/0520204239
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georg_Luk%C3%A1cs
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Reich
https://fr.wikipedia.org/wiki/Erich_Fromm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Herbert_Marcuse
https://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_W._Adorno
https://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Horkheimer
https://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Gramsci
https://fr.wikipedia.org/wiki/Betty_Friedan
https://fr.wikipedia.org/wiki/Angela_Davis

Concrètement, le politiquement correct repose aujourd'hui sur une culture de la surveillance généralisée: tout ce qui entre en contradiction avec l'orthodoxie diversitaire est dénoncé et monté en scandale par des groupuscules à la psychologie milicienne qui se comportent comme des professionnels de l'indignation - et il s'agit d'une profession rentable. Pas une semaine ne se passe sans qu'on ne dénonce telle ou telle rémanence du vieux monde et sans qu'on nous répète que nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour accoucher de la société diversitaire idéale. Le politiquement correct carbure aux scandales, de temps en temps réels, la plupart du temps artificiels, qu'il sait mettre en scène pour garder la société vigilante contre l'éternel retour du monde d'hier, même sous la forme apparemment neutralisée de la nostalgie. Jamais il ne baisse la garde, jamais il ne veut la baisser. Souvent, il devient ridicule, comme on l'a vu avec la controverse de l'écriture inclusive, et alors, il feint de s'arrêter, mais c'est pour reprendre sa croisade dès que le cycle de l'actualité a repris son cours. De ce point de vue, toute critique du politiquement correct implique une critique du fonctionnement du système médiatique et une explicitation de ses biais inavoués.


https://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/10/21/31001-20161021ARTFIG00271-dominique-lecourt-le-politiquement-correct-favorise-le-retour-de-toutes-les-violences.php

Tout le génie du progressisme consiste à faire passer pour des bêtises réactionnaires le simple rappel des évidences éternelles.


Le terme fascisme est un anathème qui dispense de préciser sa pensée tout en criminalisant la pensée de l’autre lorsqu’elle est patriote. Le vrai fascisme désigne un système politique italien qui appartient au passé. Nous ne désignons rien par ce terme et par conséquent nous ne participons pas à décrire le présent en l’employant. C’est précisément le but de l’adversaire. De plus, il sert au régime en place à fantasmer une histoire mythifiée de résistance courageuse depuis un siècle à ce « fascisme ». La famille Le Pen sert en France à maintenir ce fantasme et permet au régime de secouer cet épouvantail à chaque élection afin de pousser les gens à l’isoloir. Cela donne une caution à ce système qui se proclame démocratie.

Il est préférable de parler de totalitarisme plutôt que de fascisme. Dans ce cas-là, il est possible de parler de totalitarisme marxiste, de totalitarisme national socialiste, de totalitarisme républicain laïciste, de totalitarisme financier ou autre...

Les autoproclamés « antifascistes » sont les violents apôtres d’une idée personnelle de la tolérance, au service d’un courant majoritaire de gauche républicaine, et les serviteurs du totalitarisme financier actuel. Pour cela, ils jouissent d’une impunité politique de circonstances et se prennent pour d’authentiques résistants. Ils sont à la hauteur de l’imposture de cette démocratie. Quant aux associations communautaires, elles sont les sycophantes subventionnés de ce régime au profit de leurs intérêts financiers. Les uns et les autres participent au saccage de la France.

Quant aux « intellectuels » victimes que vous citez, ce sont des serviteurs zélés du pouvoir en place. Les vraies victimes de ce saccage de la France sont les Français, les patriotes et les chrétiens. Ils ne passeront pas sur les plateaux télés et le discours victimaire n’est pas dans leur culture.

https://www.dreuz.info/2019/11/10/%E2%80%8Cle-politiquement-correct-est-le-debut-du-goulag/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

le fait que la liberté d'expression peut être restreinte chaque fois que quelqu'un affirme qu'une opinion est une « insulte »

très bon :
https://www.marianne.net/debattons/billets/macronisme-progressisme-totalitaire
https://phileosophiablog.wordpress.com/2017/06/03/une-critique-du-progressisme/

gouvernements des nations démocratiques tendent à céder à l’action des groupes de pression

https://www.wikiberal.org/wiki/Progressisme

Excellent :
https://www.marianne.net/debattons/billets/macronisme-progressisme-totalitaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Retraite Active Index du Forum -> Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Les cles du midi retraite Plan retraite


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com